Développeur
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des logiciels en créant des algorithmes et en les mettant en œuvre dans un langage de programmation.

Étymologie

Selon les dictionnaires de la langue française, le terme « développeur » s'applique à une société qui développe et conçoit des logiciels. Utiliser le mot développeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des logiciels en créant des algorithmes et en les mettant...) pour désigner un programmeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise du logiciel en créant des algorithmes et en les mettant en œuvre dans un langage de...) informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des...) est considéré comme un anglicisme. Cependant, étant donné qu'il y a plusieurs types de programmeurs (dans l'informatique, la musique, le spectacle, etc.), et qu'il n'y a pas de mot spécifique dans la langue française aujourd'hui pour parler d'un auteur de logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les...), le mot développeur s'est progressivement imposé. Contrairement à logiciel, qui a fait son apparition en 1972 pour traduire "software", et qui cohabite encore avec « programme informatique », développeur remplace dans le langage courant l'expression « programmeur informatique ».

Il faut noter la présence dès les années 70 d'une traduction du "true programmer's manifest" sous le nom "manifeste du Vrai Programmeur". L'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) entre programmeur et développeur a donc varié dans les deux langues. Notez que l'allemand possède le mot Programmierer (programmeur).

Formations et perspectives

Les titulaires d'un BTS, d'un DUT Informatique, du TSDI (Technicien Spécialisé en Développement Informatique ) ou encore d'un Deust IOSI (informatique et organisation (Une organisation est) des systèmes informatiques) peuvent devenir développeur puisqu'ils connaissent plusieurs langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape...), les outils de développement de logiciels et l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) informatique.

Un niveau Bac+4/5 (Miage, Master Pro, écoles d'ingénieurs, Licence pro DA2I) offrent des compétences de génie logiciel (Si on se réfère à l'arrêté ministériel du 30 décembre 1983 relatif à l'enrichissement du vocabulaire de l'informatique [Journal officiel du 19 février 1984], on appelle Génie Logiciel : "l'ensemble des activités de...) et de conduite de projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) indispensable pour un poste de chef de projet (Un chef de projet, en informatique est la personne chargée de contrôler le bon déroulement du développement d'un logiciel informatique. Par extension, le terme chef de projet s'applique dans d'autres domaines, tels la...) en informatique.

Les outils de génération de code nécessitent à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire »...) actuelle d'être supervisés.

En 2008, la délocalisation vers l'Inde et la Chine des processus de développement touche de plein fouet ce métier.

Aspects du travail

Sous la direction d'un chef de projet qui consigne les besoins du client (Le mot client a plusieurs acceptations :) dans un cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base d'un produit ou d'un service à réaliser. Outre les spécifications de base, il décrit ses modalités d'exécution. Il définit aussi les...) (analyse fonctionnelle), le développeur détermine une solution technique et crée un modèle (analyse organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés...)) du futur logiciel. Il écrit ensuite des lignes de code nécessaires à son fonctionnement (programmation), participe aux phases d'essais, réalise la documentation technique, s'occupe du suivi et de la maintenance de son produit. Il peut également former les utilisateurs. Suivant la taille du projet, il peut être amené à participer à l'analyse fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a été étendu, et il...).

  • Le travail d’équipe. Les projets sont en général une collaboration entre plusieurs développeurs sous la responsabilité du chef de projet, qui traitent chacun une partie du programme. Le développeur peut aussi avoir d’autres collaborateurs tels que les commerciaux, qui définissent en relation avec le client la finalité du produit ou bien les concepteurs graphiques qui en définissent l’aspect et l’ergonomie.
  • La conception (design). À partir d’un cahier des charges (user requirement spécifications), le développeur doit définir les spécifications techniques du programme : structure des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement,...), communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...),...) entre les modules...
  • Les tests, qui servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) à détecter les non-conformités et les erreurs (bugs).
  • Enfin la maintenance, c'est-à-dire la correction des erreurs après la sortie du logiciel, ainsi que l’amélioration et l'évolution du produit.

On retrouve ces différents aspects du travail dans le Cycle en V de production.

Page générée en 0.062 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique