École supérieure de commerce et de management de Tours-Poitiers - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

ESCEM
Nom original École supérieure de commerce et de management de Tours-Poitiers
Informations
Fondation 1998
Type École de commerce
Régime linguistique français - anglais
Budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) 24,2 millions d'euros
Localisation
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...) Tours-Poitiers
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...) France
Chiffres clés
Enseignants 66 permanents, près de 500 au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas forcément...)
Étudiants 2 600
Divers
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...) www.escem.fr
Un des bâtiments du campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une...) de Tours.

L'École Supérieure de Commerce et de Management Tours-Poitiers (ESCEM) est une école supérieure de commerce et de management. Elle est née de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes...) des ESC Tours et Poitiers en 1998, et est depuis gérée conjointement par la Chambre de commerce et d'industrie de la Vienne et par celle de Touraine.

Elle possède deux principaux campus, à Poitiers et à Tours, et compte plus de 2 600 étudiants, tous programmes confondus. A Poitiers, l'école est située en centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et sportives, des...), face au Conseil régional; à Tours, elle est implantée près du campus de Grandmont.

Le comité d’attribution d’Equis, qui s’est réuni le 25 novembre 2009, a décidé de ne pas renouveler l’accréditation de l’ESCEM obtenue en 2006.C’est la première fois qu’une école de management française perdait son accréditation Equis. L’ESCEM a été réintégrée le 1er décembre 2009 à la liste des écoles accréditées EQUIS sur le site de l’EFMD, suite à la procédure d'appel lancée par l'école. La procédure d’appel que l’école engagée suspend en effet la décision du Comité EQUIS, permettant à nouveau à l’école de figurer dans la liste des écoles accréditées et ce jusqu’à nouvel ordre. En février 2010, l'ESCEM adopte une nouvelle identité visuelle et une nouvelle signature « Bien + que le savoir » est désormais attachée au logo de manière continue.

Historique

  • 1961 : Création de l'École supérieure de commerce de Poitiers
  • 1982 : Création de l'École supérieure de commerce de Tours
  • Avril 1998 : Fusion des deux écoles et création du groupe École Supérieure de Commerce et de Management de Tours-Poitiers (ESCEM)
  • 2003 : Obtention du visa de l'Éducation Nationale conférant l’autorisation de délivrer le grade (Le mot grade a plusieurs significations :) de Master
  • Avril 2006 : Obtention de l'accréditation AACSB
  • Octobre 2006 : Obtention de l'accréditation EQUIS
  • Septembre 2007 : Intégration de la banque d'épreuves Ecricome
  • Novembre 2009 : Non renouvelement de l’accréditation Equis de l’ESCEM.
  • Décembre 2009 : Initiation de la procédure d'appel contre la décision du non renouvelement de l'accéditation Equis

La recherche

Le CRESCEM (Centre de Recherche de l'ESCEM) mène, à travers ses 4 axes de recherche (RSE, ÉTHIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE - ENTREPRENEURIAT ET STRATÉGIE (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) D'INNOVATION - GOUVERNANCE - MARKETING (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline...) ET RELATIONS CLIENTS), une démarche active, destinée à enrichir les contenus pédagogiques de l'école et à travailler sur des projets de recherche académique et appliquée : création de cas, de manuels pédagogiques, d'ouvrages académiques, publications d'articles, participation à des colloques en France et à l'étranger.Les enseignants de l'ESCEM mènent des activités de recherche et de production pédagogique, qui contribuent à décrypter les rouages de l’entreprise et à faire progresser la réflexion sur les grandes problématiques contemporaines.

L’IMCET (Institut pour le Management de la Compétitivité des Entreprises et des Territoires) valorise la recherche et les expertises professionnelles de l’ESCEM auprès des entreprises et des territoires. Porter les chaires, les contrats européens et les contrats de recherche. Il existe actuellement 4chaires qui nourrissent la réflexion à l’ESCEM :- « Management de la Responsabilité Sociale » en partenariat avec la Caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) d’Epargne- « Micro-finance » avec PlanetFinance- « Intelligence économique » avec ST Microelectronics- « Economie sociale et management » en partenariat avec Audiens et Maïf. Développer l’expertise professionnelle du Groupe dans trois domaines de recherche L’ENTREPRENEURIAT, en s’appuyant sur le Centre Entrepreneuriat - LE DEVELOPPEMENT DURABLE, en utilisant les ressources du Centre d’Expertise. Développement Durable (Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et...) et Responsabilité Globale - L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE, en relation avec ATELIS (Atelier d’Intelligence Economique et Stratégique).

Page générée en 0.156 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique