Mohamed Talbi
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Mohamed Talbi (محمد الطالبي), né en 1921 à Tunis, est un universitaire et islamologue tunisien.

Premier doyen de la faculté des lettres de l'Université de Tunis en 1955, il soutient à la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le fondateur du collège de Sorbonne,...) sa thèse (Une thèse (du nom grec thesis, se traduisant par « action de poser ») est l'affirmation ou la prise de position d'un locuteur, à l'égard du sujet ou du thème qu'il évoque.) de doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce...) d'histoire sur les Aghlabides en 1968. Également agrégé d'arabe, il deviendra un historien spécialiste du Moyen Âge au Maghreb.

Il entre au Conseil national pour les libertés en Tunisie (ONG non reconnue par le gouvernement) en 1995.

Talbi prône une lecture vectorielle du Coran qui consiste à prendre en compte l'intentionnalité du livre saint et non pas les jugements émis à une époque révolue.

Bibliographie

  • L'émirat aghlabide. 186-296, 800-909. Histoire politique, éd. Adrien Maisonneuve, Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre...), 1966
  • Ibn Khaldûn et l'Histoire, éd. Maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble...) tunisienne de l'édition, Tunis, 1973
  • Réflexions sur le Coran (avec Maurice Bucaille), éd. Seghers, Paris, 1989
  • Un respect têtu (avec Olivier Clément), éd. Nouvelle Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres...), Paris, 1995
  • Plaidoyer pour un islam moderne, éd. Desclée de Brouwer, Paris, 1998
  • Penseur libre en islam. Un intellectuel musulman dans la Tunisie de Ben Ali (avec Gwendoline Jarczyk), éd. Albin Michel, Paris, 2002
  • Universalité du Coran, éd. Actes Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), Arles, 2002
  • Ummat al Wassat, éd. Cérès, Tunis, 2006
  • Afin que mon cœur se rassure, éd. Nirvana, Tunis, 2010
  • L'Islam n'est pas voile, il est culte, éd. Cartaginoiseries, Carthage, 2010
Page générée en 0.139 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique