Raccourci clavier
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un raccourci clavier est une combinaison de touches qui une fois enfoncée permet d'exécuter un programme, une fonction ou une commande d'un programme. Les raccourcis clavier peuvent être composés d'une ou de plusieurs touches, on parle aussi de combinaison (Une combinaison peut être :) de touches dans le second cas. Pour demander à l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...) d'exécuter des instructions, l'utilisateur peut avoir recours à un interpréteur (En informatique, un interprète (parfois appelé, à tort, « interpréteur » par mauvaise traduction de l'anglais) est un outil ayant pour tâche d'analyser, de traduire et d'exécuter un programme écrit dans un langage...) de commandes ou à une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour...) graphique. Les jeux aussi peuvent faire appel aux raccourcis clavier.

Invite de commande

En ligne de commande, seul le clavier peut être utilisé. Il permet d'écrire les instructions ou de les exécuter à l'aide de raccourcis claviers pour éviter de réécrire certaines instructions répétitives mais qui restent néanmoins importantes comme par exemple effacer l'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par...). C'est un moyen plus rapide d'avoir ce que l'on veut.

Jeu vidéo

Si les jeux les plus anciens et aujourd'hui les jeux simples demandent au joueur d'utiliser uniquement le clavier (comme Pacman) ou la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme...) (comme le démineur), la plupart des jeux vidéo récents sur ordinateur font appel aux deux périphériques d'entrées car ils sont principalement basés sur l'interactivité (L'interactivité est une activité nécessitant la coopération de plusieurs êtres ou systèmes, naturels ou artificiels qui agissent en ajustant leur comportement.). Les raccourcis clavier sont alors souvent appelés les contrôles. Dans certains jeux ils permettent d'aller plus vite : les jeux de stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) (comme Warcraft III, quasiment indispensables), les jeux de gestion, de simulation de vie (La vie est le nom donné :) (comme Les Sims). Et pour d'autres ils sont indispensables comme les jeux de tirs subjectif.

Interface graphique

Dans un environnement graphique (Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur d'ordinateur et sur lequel l’utilisateur peut agir avec différents périphériques...) comme le propose la plupart des systèmes d'exploitations récents, avec des fenêtres, des icônes, des menus et des boutons, l'ordinateur peut être piloté entièrement à la souris. Dans ce cas-là, le clavier n'est alors utilisé que pour écrire des informations comme du texte et des chiffres. Mais ce n'est pas la seule façon de procéder, les raccourcis claviers existent également sous interface graphique. En débutant la plupart des utilisateurs préféreront utiliser la souris car l'interface graphique apparaît comme un moyen de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...) avec l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) très intuitif et visuel. Cependant après de nombreuses heures (L'heure est une unité de mesure  :) d'utilisation, quelques inconvénients de ce mode de pilotage finissent par apparaître : le manque de précision de la souris (surtout pour les souris à boule) qui peut provoquer des erreurs, et les déplacements de la souris qui peuvent constituer une légère perte de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à chaque instruction (Une instruction est une forme d'information communiquée qui est à la fois une commande et une explication pour décrire l'action, le comportement, la méthode ou la tâche qui devra commencer, se...) que va demander l'utilisateur à l'ordinateur, ce qui à la longue donne une perte de temps non négligeable. Si les raccourcis claviers dans un premier temps semblent ne pas être beaucoup plus avantageux (recherche des touches sur le clavier, oubli des raccourcis), une fois bien maîtrisés ils permettent d'aller bien plus vite et donc d'augmenter son efficacité. Cependant l'utilisation seule du clavier n'est pas vraiment pratique pour certaines activités comme la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) sur internet ; une bonne solution reste alors l'utilisation simultanée des deux périphériques d'entrée.

Moyens mnémotechniques

Bien souvent, les raccourcis clavier ne sont pas choisis par hasard (Dans le langage ordinaire, le mot hasard est utilisé pour exprimer un manque efficient, sinon de causes, au moins d'une reconnaissance de cause à effet d'un événement.). Pour certaines touches, leur utilisation est très instinctive comme les touches Suppr pour supprimer, Inser pour insérer ou encore Pause et Impr Écran. Pour les autres, les programmeurs tentent de les associer à la première lettre du nom qui décrit l'action qui leur est associée, connaître l'anglais est alors un avantage comme les exemples CTRL+F pour Find (rechercher) ou CTRL+S pour Save (sauvegarder) le montrent. Dans d'autres cas, il est possible de personnaliser soi-même ses propres raccourcis.

Pour éviter d'avoir une multitude de raccourcis clavier à retenir, une certaine harmonisation tente d'être mise en place sur les différents logiciels.

Page générée en 0.066 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique