Radiographie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Histoire

Wilhelm Röntgen (1845-1923) est un scientifique allemand ayant vécu aux Pays-Bas, nommé professeur à l'Université de Strasbourg en 1872 puis à celle de Giessen en 1879. Au cours de ses travaux, il a l'occasion de travailler avec un tube cathodique (Le tube cathodique (CRT ou Cathode Ray Tube en anglais), fut inventé par Karl Ferdinand Braun. Le dispositif est constitué d'un filament chauffé, de...). C'est en l'occultant pour éviter d'en recevoir la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm...) qu'il découvre l'existence de la fluorescence (La fluorescence est une émission lumineuse provoquée par diverses formes d'excitation autres que la chaleur. (on parle parfois de « lumière froide »)....) d'un écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de...) de platino-cyanure de baryum. Il vient de découvrir un type de rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) méconnu jusqu'alors. Ces rayons ne sont arrêtés ni par le papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous...) ni par le verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent,...), mais le sont en revanche par le plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.) et le platine (Le platine est un élément chimique de symbole Pt et de numéro atomique 78.). De plus, ils impressionnent les plaques photographiques. Röntgen décide de dénommer ce rayonnement par la lettre de l'inconnue mathématique : les rayons X. À la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1895, il réalise la toute première radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant mécanique...) de l'histoire, celle de la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le...) de son épouse, Berta Röntgen.

C'est une révolution presque instantanée puisque les premiers services d'imagerie médicale (L'imagerie médicale regroupe les moyens d'acquisition et de restitution d'images à partir de différents phénomènes physiques (Résonance magnétique, réflexion d'ondes ultrasons, radioactivité,...) ouvrent au début de l'année 1896. Röntgen reçoit le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) premier Prix Nobel de physique (Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les dernières volontés du testament du chimiste Alfred Nobel. Il récompense des figures scientifiques...) en 1901. Dans l'intérêt de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...), il ne dépose pas de brevet sur sa découverte.

Par la suite, c'est l'utilisation de la radiographie qui entraîne sa propre amélioration. La puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) des tubes à rayons X augmente, étendant ainsi l'utilisation de cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de l'examen de l'appareil ostéo-articulaire vers celui des organes mobiles.

C'est dans les années 1970 que les rayons X commencent à être utilisés pour de la tomodensitométrie (scanner X). Développé par Hounsfield, combinant les rayons X avec un traitement informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport...) des images, le scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de « parcourir une certaine étendue ».) à rayons X est alors le meilleur outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus grande...) pour le diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et γν?ση, gnósi, „la...) en médecine moderne.

Radiologues célèbres

  • Wilhelm Conrad Roentgen, bien que non-médecin et donc non-radiologue, inventeur des premières radiographies en 1895. Après de longs travaux, il donne le premier cliché radio de la main de sa femme le 22 décembre 1895.
  • Georges Haret, (1874-1932)pionnier dans l'utilisation médicale de la radiographie en France. Il a reçu le Légion d'honneur pour ses travaux.
  • Georges Jacquemaire Clemenceau, (1894-1931), meurt à 37 ans de surexposition aux rayons.
  • Godfrey Newbold Hounsfield et Allan MacLeod Cormack, inventeurs dans les années 1970 du premier scanner. Ils reçurent le prix Nobel de médecine en 1979 pour leurs travaux.Eux non-plus ne peuvent pas être considérés comme radiologue car non-médecins.

Modalités nouvelles

  • La Radiographie biplan basse dose (EOS) utilise une très faible dose de rayons X pour obtenir simultanément deux images de face et de profil d'une qualité supérieure à la radiographie conventionnelle. Ces images peuvent ensuite servir à la reconstruction 3D des structures osseuses à l'aide de logiciels spécialisés.
  • L'imagerie en champ sombre bénéficie de progrès récents basés sur les interférences de rayons X" observée grâce à des filtres en silicium (Le silicium est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Si et de numéro atomique 14.) et analysés par des modèle d'interférences pour déduire des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sur le contraste de phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) qui révèle la qualité interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le...) des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) (os, organes, tissus mous..) traversés par les rayons X, en fournissant des détails et nuances auparavant inaccessibles. Cette imagerie pourrait notamment améliorer la détection de l'ostéoporose (L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la microarchitecture osseuse. La solidité de...) et de certains cancers ou problèmes de calcification (La quasi-totalité du calcium de l'organisme est située dans le tissu osseux et dans les dents. De façon pathologique, des dépôts calcaires anormaux peuvent se...), et la mesure de leur gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.). La même méthode améliorera la détection des explosifs ou armes dans des bagages à main, comme des défauts ou corrosions de structures fonctionnelles (métallurgie, plasturgie..). Les chercheurs espèrent pouvoir rapidement adapter les équipements de radiographie existants dans les aéroports.
Page générée en 0.091 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique