Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Corail

Introduction

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme «  Corail  » s'applique, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
Corail
Diploria labyrinthiformis, uncorail cerveau parmi d'autres
Diploria labyrinthiformis, un
corail cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du...) parmi d'autres
Taxons concernés
La classe Anthozoa, à l'exception de :
  • l'ordre Actiniaria (Anémones de mer)
  • l'ordre Pennatulacea (Pennatules)
  • l'ordre Gorgonacea (Gorgones)

Le corail est un animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire...) de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de leur vie (La vie est le nom donné :) un squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage sélectif conséquent suite au besoin d'un organisme...) extérieur à partir de minéraux présents dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence renouvelée...). Chez les coraux constructeurs de récifs, l'accumulation de ces squelettes forme un récif corallien (Un récif corallien est une structure bioconstruite dont les coraux sont essentiellement à l'origine. La plus grande de ces formations est la...). De nombreux coraux vivent en symbiose (La symbiose est une association intime et durable entre deux organismes hétérospécifiques (espèces différentes), parfois plus. Les organismes sont qualifiés de symbiotes, ou, plus rarement symbiontes ; le...) avec des végétaux unicellulaires : les zooxanthelles dans les mers chaudes ou d'autres espèces de phytoplancton dans les mers froides.

Habitat et répartition géographique

Répartition des récifs coralliens dans le monde (Le mot monde peut désigner :)
Comme en témoignent les fossiles, les coraux ont colonisé les mers il y a plusieurs centaines de millions d'années, y constituant l'un des puits de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) les plus importants. Ce fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste...) d' Hexagonaria mirabilis trouvé à Ferques (Nord-Pas-de-Calais, France) provient de l'étage frasnien du Dévonien. (Collection Christian loones, Musée d'Histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès l'Antiquité avec Théophraste, Antigonios de Karystos et Pline l'Ancien. Le...) de Lille)
Les coraux vivent en compétition avec de nombreuses autres espèces, dont les éponges

Les trois plus grands récifs coralliens du monde sont situés en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de l’île-continent...), au Belize et en Floride (parc national de Dry Tortugas).

C'est une erreur fréquente que de croire que le corail ne peut se développer que dans les mers chaudes, y formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la...) récifs et atolls. On sait, en fait, depuis plusieurs siècles que les mers froides (large de la Scandinavie (La Scandinavie est une région située dans le Nord de l'Europe. Elle comprend, au sens le plus strict, la Norvège et la Suède, qui se partagent la péninsule de Scandinavie. Au sens...), de la Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du...) et de la péninsule Ibérique) hébergent des récifs coralliens, fort poissonneux au demeurant (certainement la raison première de leur découverte par les marins du Nord).

On trouve des récifs de coraux partout dans le monde, des régions tropicales à la Mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et à la Méditerranée. Ils vivent dans les mers chaudes d’Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des...) ou froides comme la Grande-Bretagne. On en trouve de 0 à 4000 mètres de profondeur.

Les colonies de coraux ont la propriété de contribuer à fortement construire leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme...) et leur habitat. Ils constituent eux-mêmes un habitat pour de très nombreuses autres espèces.

Longévité

Les colonies coralliennes semblent être les plus vieux animaux coloniaux vivants du monde. En tant que colonies, leur longévité dépasse de loin celle des tortues géantes des Galapagos, vivant plus de 200 ans, ou des palourdes quahog qui peuvent vivre plus de 400 ans. Certaines colonies auraient peut-être plusieurs centaines voire plusieurs milliers d'années selon certains experts.

Les différents types de coraux

Le mot corail est très ambigu car il désigne des organismes marins coloniaux appartenant tous à l'embranchement des Cnidaires, mais à des familles très différentes dont les exigences écologiques sont, de ce fait, très dissemblables.

Les animaux qu'on désigne sous le terme générique de corail peuvent appartenir à deux classes (ou super-classes) distinctes :

  • Les Hydrozoaires :

Les espèces du genre Millepora sont communément appelées coraux de feu (par exemple le corail de feu branchu Millepora alcicornis), en raison de leur fort pouvoir urticant.

  • Les Anthozoaires:
    • Zoanthaires (ou Hexacoralliaires) :
      • Les Scléractinaires (anciennement Madréporaires), encore appelés "coraux durs" car ce sont généralement des animaux coloniaux ayant un squelette minéralisé rigide. De formes et de tailles variées, ils sont très largement répandus dans les eaux côtières tropicales où ils forment des trottoirs (cas de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) Rouge), des atolls (cas des îles polynésiennes) ou des barrières (cas de l'Australie). Ces colonies, sont le plus souvent inféodées à des eaux très éclairées (la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est...) étant nécessaire aux algues symbiotiques). Ces animaux aiment les eaux chaudes mais supportent mal une trop forte température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est...) et, surtout, une forte pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].) qui entraînent leur mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général,...) rapide, que l'on désigne sous le terme de blanchissement.
      • Les Antipathaires ou "coraux noirs" (par exemple Antipathes subpinnata en Méditerranée et le nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) de l'Atlantique).
    • Alcyonaires (ou Octocoralliaires) :
      • Beaucoup d'entre eux (notamment des Alcyonacés) sont désignés par le terme générique de "coraux mous"
      • Le corail rouge, qui est un animal colonial proche des gorgones, appartenant au genre Corallium (espèce rubrum). Ce corail a généralement un exosquelette (Un exosquelette ou squelette externe, par opposition à endosquelette, est une caractéristique anatomique externe qui supporte et protège un...) rouge vif, mais il peut parfois être plus clair, rose voire blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne parfois :...). Cette espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept...) n'aime pas la lumière et on la trouve soit dans des grottes sous-marines, soit à une certaine profondeur (jusqu'à plus de 100 m parfois), en particulier dans les eaux méditerranéennes et, notamment, celles du bassin occidental.

Classification

Les coraux sont des animaux pluricellulaires (Eumétazoaires), de l'embranchement des Cnidaires, de la classe des Anthozoaires.

Au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du...) des Anthozoaires, ils peuvent faire partie des Alcyonaires (Alcyonacés = "coraux mous", mais tous ne le sont pas!), ou des Zoanthaires (Scléractiniaires = "coraux durs").

On peut séparer les coraux en deux catégories, suivant qu'ils hébergent ou non des algues symbiotiques dans leurs tissus :

  • les coraux hermatypiques vivent en symbiose avec des zooxanthelles, qui ont besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires,...) de lumière, donc à faible profondeur ;
  • les coraux ahermatypiques, dépourvus de zooxanthelles, n'ont donc pas besoin de lumière et peuvent vivre en profondeur.

En aquariophilie récifale, on distingue également deux catégories de coraux durs (Scléractinaires) :

  • les coraux durs à petits polypes, en anglais : Small Polyps Stony corals ou Small Polyps Scleractinians (SPS), par exemple : Acropora spp.
  • les coraux durs à grands polypes, en anglais : Large Polyps Stony corals ou Large Polyps Scleractinians (LPS), par exemple : Euphyllia spp.
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.