Climax (écologie)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En écologie, le climax désigne l'état final d'une succession écologique et l'état le plus stable dans les conditions abiotiques existantes.

Lorsque cet état est atteint, l'énergie et les ressources ne servent qu'à maintenir cet état. Le terme peut s'employer pour un écosystème (on parle alors de climax écologique). Lorsqu'un biome (Un biome (du grec bios = vie), appelé aussi aire biotique, écozone ou écorégion, est un ensemble d'écosystèmes caractéristique d'une aire...) atteint son développement climacique, on fait référence à la végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui poussent sur une surface donnée de sol, ou dans un milieu aquatique. On parle aussi de "couverture végétale".) en parlant de végétation climacique.

Le climax fait donc référence à un état stable (en équilibre dynamique) et abouti, mais nous savons aujourd'hui que tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) milieu est en évolution constante car toutes les composantes du milieu évoluent eux aussi : on parle alors de pseudo ou méta-climax, ce qui traduit le fait que tout milieu est une mozaïque de zones vieillissantes et de zones en régénération naturelle, suite à un chablis ou à une catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) naturelle. Il faut savoir tout de même que la notion de climax est fortement controversée dans la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) et certains d'entre eux préfèrent ne pas employer ce terme.

On peut penser qu’une influence régulière de l’Homme sur un milieu peut aboutir à une stabilité relative : on appelle cela le paraclimax. Le paraclimax désigne aussi un climax constitué par des espèces introduites par l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon,...). Par exemple une lande (La lande (parfois appelée « Dorne » ou « Les dornes » dans le nord de la France) est une association de plantes qui dépassent rarement le stade d'arbustes et...) à callune dégradée et maintenue comme telle par le pâturage ou le brûlis constitue un paraclimax.

Page générée en 0.035 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique