Point d'interrogation
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Unicode
Code : U+003F
Nom : Point d'interrogation
Bloc : {{{bloc}}}
Tracé

Un point (Graphie) d'interrogation est un signe de ponctuation qui se met à la fin d'une phrase interrogative, à la place du point.

Usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.)

En français, il est d'usage de placer une espace fine insécable (code HTML :  ) avant le point d'interrogation. Ce n'est pas le cas dans toutes les langues, comme par exemple en anglais où le point d'interrogation se place directement après la dernière lettre de la phrase.

La phrase suivant le point d'interrogation commence généralement par une majuscule. Si les questions qui se suivent réfèrent toutes à la même réponse, les mots suivant le point d'interrogation commenceront par une minuscule. Exemple : De quelle couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) était-il ? bleu ? rouge ? vert ?.

Origine

Ce symbole viendrait de l'abréviation qo du latin quaestio, qui signifie " question ". Le " q " minuscule était écrit au-dessus du " o " minuscule et se transforma progressivement en point d'interrogation moderne. Selon une autre hypothèse, le signe trouverait son origine au IXe siècle, sous la forme d'un point suivi d'une sorte de tilde. Le point marquait simplement la fin de la phrase, tandis que le " tilde " représentait l'intonation de la question à l'oral.

Emploi

Dans les langues étrangères

Dans certaines langues, comme en espagnol depuis le XVIIIe siècle, la phrase interrogative commence par un point d'interrogation inversé (¿) et se termine par un point d'interrogation conventionnel. Cependant, cette convention orthographique est parfois ignorée en dactylographie rapide ou parce que le caractère inversé n'existe pas sur le clavier qu'on utilise.

En grec, le point-virgule est utilisé à la place du point d'interrogation. En arabe, où l'on écrit de droite à gauche, le point d'interrogation est inversé : " ? " . Le point d'interrogation est aussi utilisé en chinois, japonais et en coréen.

En mathématiques

La notation ?(x) est utilisée en mathématique (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les...) pour représenter la fonction "point d'interrogation" de Hermann Minkowski.

En informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les...)

Le point d'interrogation est représenté en informatique par le caractère Unicode (Unicode est une norme informatique, développée par le Consortium Unicode, qui vise à donner à tout caractère de n’importe...) et ASCII 63 ou 0x003F.
Le point d'interrogation inversé correspond au caractère Unicode 191 (0x00BF), et peut être saisi sur certaines versions de Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement destinés aux ordinateurs compatibles PC. C’est le successeur...) en maintenant appuyée la touche [Alt] et en tapant 0 1 9 1 sur le pavé (Un pavé est un bloc de forme cubique ou parallélépipédique en pierre ou en béton utilisé dans le domaine de la construction pour le revêtement de sols ou de chaussées par pavage. Il existe également des...) numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information dite...). Dans les applications GNOME (GNOME, acronyme de GNU Network Object Model Environment, est un environnement de bureau libre convivial dont l'objectif est de rendre accessible l'utilisation du système d'exploitation GNU au plus...), on peut le saisir en maintenant appuyées les touches [Ctrl] et [Shift] et en tapant le code hexadécimal Unicode correspondant au caractère. Et plus généralement dans X(avec la disposition clavier fr-latin9) on peut le sasir en maintenant les touches [ alt gr ] et [ , ].

Le symbole " ? " est aussi employé dans différents langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la...). Notamment, en C, il est utilisé dans l'opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) ?:, qui sert à transcrire des conditions booléennes. Il est utilisé dans les expressions rationnelles pour désigner la présence zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans l’écriture des nombres en notation positionnelle.) ou une fois de ce dont il est suffixe.

Dans de nombreux navigateurs internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web,...), " ? " permet de représenter un symbole absent de la table de caractères utilisée par le programme.

En php (PHP (sigle de PHP: Hypertext Preprocessor), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également fonctionner comme n'importe quel...), le point d'interrogation sert de délimiteur au code php. Exemple :

 
  
 

Aux échecs

En notation algébrique, " ? " signale un mauvais coup, et " ?? " une erreur grossière .

Page générée en 0.141 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique