Identificateur
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En programmation informatique, les identificateurs sont des mots qui sont reconnus par le compilateur ou l'interpréteur et qui permettent, telles des étiquettes, de désigner des concepts du langage de programmation : des variables, des types, des constantes, etc.

Parmi les différents langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape...) existants, on distingue les anciens qui supportent des identifiants ASCII et d'autres ceux qui supportent des identifiants plus modernes Unicode (Unicode est une norme informatique, développée par le Consortium Unicode, qui vise à donner à tout caractère de n’importe quel système d’écriture un nom et un...) ou UCS2. Certains langages acceptent cependant des identifiant (En informatique, on appelle identifiants (également appelé parfois en anglais login) les informations permettant à une personne de s'identifier...) écrits dans des jeux de caractères locaux (comme le Latin-1 ou ISO 8859-1).

Langages à identifiants Unicode

Unicode définit dans une de ses annexes[1], une base pour spécifier les identificateurs, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en permettant à chaque langage de fonctionner sur des variantes de cette base.

Les langages Ada, Java, Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint...) .NET, Perl 6, StarOffice (StarOffice est une suite bureautique commerciale, multiplates-formes (Windows, GNU/Linux, Solaris) éditée par Sun Microsystems et basée, à partir de la version 6, sur le projet...) Basic (En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code. qui désigne une famille de langages de programmations de haut niveau.) sont compatibles avec des identificateurs Unicode.

Les langages Clisp, Delphi devraient/pourraient être compatibles avec des identificateurs Unicode .

  • Pour le langage C, la norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une...) ISO/IEC 9899:1999 définit dans son annexe normative D, les caractères autorisés dans les identificateurs, en reprenant les normes ISO/IEC TR 10176:1998 [2]. Sont notamment permis des ensembles de caractères latins, grecs, cyrilliques, tibétains, et CJK. 14 plages de chiffres, en plus de la plage (La Plage est un film anglo-américain réalisé par Danny Boyle en 2000 et adapté du roman The Beach d'Alex Garland) ASCII, ainsi que certains caractères spéciaux sont également autorisés.

Règles de nommage

Les développeurs ont parfois besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires,...) d'exprimer les concepts qu'ils utilisent avec des mots et des symboles qui leurs sont familiers, en particulier pour les non anglophones.

Par ailleurs, avec l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) croissant d'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...), l'usage d'Unicode se répand. En programmation, il est présent :

  • dans les chaînes de caractères des langages, en particulier Java et .NET représentent par défaut toutes les chaînes en Unicode.
  • dans les systèmes d'exploitations, en particulier dans Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement destinés aux ordinateurs compatibles...).

Les langages s'interfaçant avec Java et .NET nécessitent le support d'identifiants Unicode, pour être interopérables. Sans cela, une portion de l'espace de noms ne serait pas accessible.

Exemples

  • En Delphi les anciens identificateurs commençaient par a..z ou souligné, suivi de a..z, 0..9, ou souligné.
  • Avec Unicode : suite de caractères alphabétiques Unicode ou soulignés.

Relation avec les métadonnées

Dans les langages de balisage, mais également dans tous les types de ressources informatiques et tous les types d'application, on peut employer des métadonnées pour décrire les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.). L'identifiant est l'un des éléments couramment employés pour l'accès aux ressources (URI). L'identifiant peut faire l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) de règles de nommage.

Page générée en 0.103 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique