Jean Bugatti
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Jean Bugatti (né le 15 janvier 1909 - 11 août 1939) est un ingénieur en mécanique, designer et industriel automobile, pilote d'essai d'usine alsacien (Italien par ses origines familiales). Il est le fils d'Ettore Bugatti, fondateur et constructeur de la marque automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence....) Bugatti (Bugatti est un constructeur de voitures français, plus précisement alsacien, propriété du groupe Volkswagen AG depuis 1998.).

Bugatti Type 41 Royale
Bugatti Type 41 (« Voiture faite pour les rois et qu’aucun roi n’acheta jamais », la Bugatti Royale est une des voitures les plus célèbres de l’histoire de...) Royale " coupé (Un coupé est une voiture fermée, à deux portes (parfois trois avec hayon ou quatre comme l'ont fait certains constructeurs américains) et possédant deux,...) de ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200...) " dessinée par Jean Bugatti (Jean Bugatti (né le 15 janvier 1909 - 11 août 1939) est un ingénieur en mécanique, designer et industriel automobile, pilote d'essai d'usine alsacien (Italien par ses origines...)
Bugatti Type 57 SC Atlantic de 1938
Bugatti Type 57 (La Type 57 est une des voitures les plus importantes dans l’histoire de Bugatti. Remplaçant la T49, la T57 a été présentée au salon de Paris en octobre 1933. Env. 650 exemplaires ont été...) SC Atlantic de 1938
Bugatti Type 59 Grand Prix de course de Formule 1 1933
Bugatti Type 59 Grand Prix de course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) de Formule 1 (La Formule 1 est une discipline de sport automobile qui se dispute sur des circuits fermés à bord de monoplaces. Depuis début 2006, les spécifications sont : monoplaces d'au moins 600 kilogrammes à vide...) 1933

Biographie

Il naît le 15 janvier 1909 en Alsace. Fils du constructeur automobile alsacien Ettore Bugatti (Ettore Bugatti de son vrai nom Ettore Arco Isidoro Bugatti (né le 15 septembre 1881 - 21 août 1947) est un inventeur et designer en mécanique avant-gardiste de génie...) dont il hérite du génie avant-gardiste. Petit fils de l'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) et architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut...) Carlo Bugatti (Carlo Bugatti (Milan 16 février 1856-31 mars 1940).), arrière petit fils du sculpteur Italien Giovanni Luigi Bugatti et neveu du sculpteur Rembrandt Bugatti (Rembrandt Bugatti (né en 1884 - 8 janvier 1916) est un artiste sculpteur animalier italien.). Son père fonde son usine Bugatti à Molsheim-Dorlisheim à 20 km à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) de Strasbourg en décembre de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de sa naissance.

Jean travaille très tôt au coté de son père au bureau d'étude de l'usine. Il se révèle rapidement doté au moins des mêmes talents d'artiste que son père en dessinant les carrosseries les plus élégantes qui aient jamais habillé un châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) Bugatti :

  • La Bugatti Royale " coupé du patron "
  • La Bugatti Royale roadster Esders
  • La Bugatti T46 " Petite Royale " semi-profilée
  • Le Bugatti roadster T55
  • Les coupés Bugatti Aérolithe (Carrosserie dessinée par Jean Bugatti sur le châssis Type 57.) et Bugatti Atlantic sur châssis Type T57.

Jean fait preuve aussi de talents d'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en...) en mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons,...) et contribue à la modernisation des voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes...) produites par son père qu'il stimule : moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) à culasse à double arbre à cames (Un arbre à cames est un dispositif mécanique permettant de transformer un mouvement rotatif en mouvement longitudinal et réciproquement.) en tête, châssis surbaissé, freins hydrauliques ...

Dans les dernières années précédant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité...) Guerre mondiale, son père lui délègue de plus en plus ses responsabilités.

En 1939 Jean Bugatti se tue dramatiquement au cours des essais d'une Bugatti Type 57C le 11 août à l'age de 30 ans à Duppigheim à 10 km à l'est de l'usine de Molsheim-Dorlisheim. C'est un drame pour son père et pour Bugatti qui ne s'en remettront pas.

Son décès, la Seconde Guerre mondiale, les difficultés économiques de l'après-guerre et le décès d'Ettore Bugatti le 21 août 1947 ont entraîné la disparition de la marque entrée dans la légende des pionniers de l'automobile d'élite.

Après avoir tenté de survivre quelques années à ses deux fondateurs de génie, Roland Bugatti (fils cadet d'Ettore qui n'a malheureusement pas le génie de son père et de son frère aîné) la marque et l'usine Bugatti sont revendues en 1963 au constructeur français Ispano Suiza.

Page générée en 0.076 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique