Ettore Bugatti
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Ettore Bugatti

Naissance 15 septembre 1881
à Milan
Décès 21 août 1947 (à 66 ans)
à Paris
Nationalité Italie
Profession Industriel Bugatti (Bugatti est un constructeur de voitures français, plus précisement alsacien, propriété du groupe Volkswagen AG depuis 1998.)
Famille Bugatti

Ettore Bugatti (Ettore Bugatti de son vrai nom Ettore Arco Isidoro Bugatti (né le 15 septembre 1881 - 21 août 1947) est un inventeur et designer en mécanique avant-gardiste...) de son vrai nom Ettore Arco Isidoro Bugatti (né le 15 septembre 1881 - 21 août 1947) est un inventeur et designer en mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou transmet un mouvement, une...) avant-gardiste de génie italien et un des pionniers fondateurs de l'industrie automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un des...) de luxe et de sport automobile avec les automobiles Bugatti en Alsace. Il est le père de Jean Bugatti (Jean Bugatti (né le 15 janvier 1909 - 11 août 1939) est un ingénieur en mécanique, designer et industriel automobile, pilote d'essai d'usine alsacien (Italien par ses origines familiales). Il est le fils d'Ettore...) et le frère du sculpteur Rembrandt Bugatti (Rembrandt Bugatti (né en 1884 - 8 janvier 1916) est un artiste sculpteur animalier italien.).

Biographie

En 1881 il naît le 15 septembre à Milan (Milan (en italien Milano, du latin Mediolanum, en lombard Milàn) se situe dans le nord de l'Italie. Capitale de la région de Lombardie, au centre de la plaine du Pô, la ville compte 1 816 495 d'habitants, et forme...) en Italie dans une famille d'artistes italiens. Il est le fils de l'ébéniste (L'ébéniste fabrique des meubles et panneaux, en bois, composés d'un bâti en menuiserie sur lequel sont appliquées des feuilles de bois précieux...) designer artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) italien Carlo Bugatti (Carlo Bugatti (Milan 16 février 1856-31 mars 1940).) et de Thérèsa Lorioli. Il a une sœur aîné Deanice Bugatti et un frère cadet, le célèbre sculpteur Rembrandt Bugatti né en 1884. Il est également le neveu du peintre Giovanni Segantini et son grand père paternel Giovanni Luigi Bugatti est un sculpteur et architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un...) renommé en Italie.

Sa famille s'établit rapidement à Milan ou il passe toute son enfance. Après des études classiques, il fréquente l’Académie des Beaux-Arts de Milan ou il étudie la sculpture (La sculpture existe depuis le paléolithique(il y a 25000 ans à peu près) et la petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un très bel exemple de...) avec son frère Rembrandt Bugatti.

Inventeur en mécanique de génie

Bugatti Type 37A de 1929
Bugatti Type 37A de 1929

En 1895 âgé de 14 ans, on lui offre un tricycle (Le tricycle est un cycle à trois roues.) à moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) qu'il modifie. Il se découvre une passion pour la mécanique.

En 1898 âgé de 17 ans, il entre en apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs culturelles, par l'observation, l'imitation, l'essai, la...) dans la fabrique de bicyclette (Une bicyclette, aussi appelée un vélo en langage courant, est un véhicule terrestre composé de deux roues alignées — d'où elle tire son nom. La force motrice...) milanaise Prinetti & Stucchi pour qui il conçoit un tricycle à 2 moteurs pour la compétition (Bugatti Type 1 Photo Bugatti Type 1)

En 1899 âgé de 18 ans, il participe à des courses d'automobiles et de motos/tricycles en Italie du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et développe son goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)) pour la vitesse (On distingue :). Il pilote lui même son bolide (On appelle bolide, ou météore, la rentrée atmosphérique d'un météoroïde de masse importante, produisant une...) et fini second de la course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) Paris-Bordeaux à la vitesse moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur...) de 80 km/h.

En 1901 âgé de 20 ans, il construit sa première voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de...), la Bugatti Type 2. (4 cylindres, 3000 cm3 pour 60 km/h avec une boite de 4 vitesses + 1 marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en...) arrière). Il expose son œuvre à l’exposition automobile de Milan ou il obtient une médaille et se fait remarquer par le richissime industriel Alsacien Baron de Dietrich qui est enthousiasmé.

En 1902 la société Alsacienne De Dietrich le recrute comme associé pour concevoir des voitures au coté du pionnier inventeur de voiture Amédée Bollée (Amédée Bollée père (1844-1917) est un fondeur de cloche et un inventeur français spécialisé dans l'automobile. Un de ses fils porte le même prénom, l'autre celui de Léon, futur constructeur automobile lui-même.) et d'Émile Mathis pour la commercialisation. La société Dietrich Bugatti s'installe à Niederbronn à 50 km au nord de Strasbourg. Il améliore sa Bugatti Type 2 puis conçoit et produit les Dietrich Bugatti Type 3, Type 4, Type 5, Type 6 et Type 7 vendues à environ 100 exemplaires. Dans un reportage sur la famille De Dietrich, il est fait état d'une dispute entre De Dietrich et Ettore Bugatti. De Dietich lui aurait dit que les voitures que produisait Bugatti n'ont pas de bons freins, ce à quoi Bugatti aurait répondu "Mes voitures sont faites pour avancer.".

En 1904 De Dietrich abandonne l'industrie automobile. Ettore Bugatti s'associe à Émile Mathis pour poursuivre l'aventure avec la marque d'automobile populaire de grande série Mathis à Graffenstaden à 10 km au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de Strasbourg.

En 1907 il se sépare de son associé Émile Mathis pour se consacrer aux voitures de sport et de prestige. Il s'associe un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) avec le constructeur automobile Deutz à Cologne en Allemagne avec qui il conçoit les Bugatti Type 8 et Bugatti Type 9 sans succès commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.). Parallèlement il créer dans le sous-sol de sa maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) la Bugatti Type 10, un pur-sang de compétition automobile (La compétition automobile est un sport, pratiqué par des pilotes, qui s'affrontent lors de courses d'automobiles selon des formules et des catégories sur circuit, sur route ou sur piste.) de 1.2 litre (Le litre (du grec λίτρα lítra, ancienne mesure de capacité – une livre de douze onces – égale au seizième du boisseau soit 0,813 litre) est une...) de cylindrée (La cylindrée est le volume balayé par le déplacement d'une pièce mobile dans une chambre hermétiquement close pour un mouvement unitaire. Ce concept est utilisé pour les pompes et tous les moteurs...) de 12 chevaux. (Photo Bugatti Type 10 essayée par Rembrandt Bugatti)

Fondation de Bugatti

Ettore Bugatti est un ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de...) d’instinct plus que de formation animé par une incessante quête du beau, qui donne naissance à de nombreux chefs-d’œuvre. Inventif et visionnaire de génie avant-gardiste au goût de grand luxe artistique, il dessine des plans qui constituent les bases pour ses ingénieurs qu'il choisi parmi les meilleurs et les plus talentueux. Il dépose avec son fils plus de 1000 brevets. La devise de sa vie : " Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher ".

En 1909 son fils unique Jean Bugatti naît le 15 janvier. Ettore fonde sa propre marque Bugatti en décembre à Molsheim-Dorlisheim en Alsace (alors sous occupation Allemande) à 20 km à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou...) de Strasbourg et s’installe dans une somptueuse villa.

En 1910 Bugatti remporte un vif succès au Mondial de l'automobile de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...) grâce à des caractéristiques techniques avancées, une haute qualité de finition, un haut niveau d'esthétique, de design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques et conformes aux...) et de prix.

Il poursuit et enchaîne les modèles de course et de luxe avec la Bugatti Type 13 ou Brescia (Brescia (en français Brèche) est une ville italienne d'environ 190 000 habitants, située dans la province de Brescia, dont elle est le chef-lieu, en Lombardie, région de la plaine du Pô, au pied des...) (1327 cm3, 4 cylindres, 95 km/h) qui rencontre remporte plus de 40 courses en quatre ans malgré sa faible cylindrée grâce à son poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage...) plume (Une plume est, chez les oiseaux, une production tégumentaire complexe constituée de β-kératine. La plume est un élément caractéristique de la classe des...) et sa tenue de route (La tenue de route est une expression mal définie, décrivant le comportement routier d'un véhicule (automobile ou motocyclette essentiellement).) exceptionnelle. Il en vend 5 exemplaires (Photo Bugatti Type 13).

En 1911 alors qu'il a vendu 75 Bugatti en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des sous-parties...) il s'associe avec Peugeot (Peugeot est une marque de constructeur automobile français fondée par Armand Peugeot de la famille Peugeot en 1896. Le siège est à Paris et les bureaux d'étude et de recherche à Vélizy, La Garenne-Colombes,...) et conçoit la Peugeot Bébé (L'onomatopée bébé désigne l'être humain en bas-âge. En puériculture on distingue plutôt le nouveau-né (le premier mois), le nourrisson (d'un mois à deux ans) et ensuite la petite enfance qui...) dont 3095 exemplaires sont vendu.

De 1914 à 1918 pendant la Première Guerre mondiale Ettore Bugatti quitte l'Alsace pour l'Italie puis pour la France pour qui il conçoit des moteurs d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...) de 16 cylindres en 2 rangées de 8. L'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un...) américaine acquiert la licence de ce moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...) exceptionnel pour en fabriquer 5000. Elle en fabrique finalement 50 en raison de la fin du conflit.

En 1924 il présente en août sa fameuse Bugatti Type 35 au Grand Prix automobile de France à Lyon. Une voiture aux performances d'avant-garde dotée d'un compresseur pilotée par des pilotes d’usine et privés qui remportent avec ses variantes plus de 2 000 victoires en compétition (record inégalé à ce jour) et qui lui apporte la gloire (La Gloire fut le premier cuirassé de haute mer de l'histoire. Elle fut lancée en 1859 pour la marine nationale française, juste après la guerre de Crimée, où les canons...) et la prospérité.

Association avec son fils Jean Bugatti

Bugatti Type 59 Grand Prix de course de Formule 1 1933
Bugatti Type 59 Grand Prix de course de Formule 1 (La Formule 1 est une discipline de sport automobile qui se dispute sur des circuits fermés à bord de monoplaces. Depuis début 2006, les spécifications sont : monoplaces d'au moins 600 kilogrammes à vide (605 kg depuis 2007) mais...) 1933

Jean Bugatti travaille très tôt au coté de son père au bureau d'étude de l'usine qu'il est destiné à pérenniser. Il se révèle rapidement doté au moins du même génie d'artiste designer que son père en dessinant les carrosseries les plus élégantes qui aient jamais habillé un châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) Bugatti. Il fait preuve également de génie en mécanique et contribue à l'innovation des voitures produites par son père qu'il stimule.

En 1926 Ettore et Jean conçoivent les Bugatti Type 37 et Bugatti Type 40 ainsi que l'extraordinaire Bugatti Type 41 (« Voiture faite pour les rois et qu’aucun roi n’acheta jamais », la Bugatti Royale est une des voitures les plus célèbres de l’histoire de...) la " Royale " qui cumule tous les superlatifs. Construite pour l'élite des monarques et chefs d'état de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa...). (12763 cm3 pour 300 chevaux, 500 000 Francs) C'est un échec commercial cuisant, aucun monarque ne l'achète. Sur les 6 exemplaires fabriqués, 3 seulement seront vendus et les 3 autres sont conservés à l'usine (dont le coupé (Un coupé est une voiture fermée, à deux portes (parfois trois avec hayon ou quatre comme l'ont fait certains constructeurs américains) et possédant deux, quatre ou cinq places. Il est caractérisé par la forme...) Napoléon personnel d'Ettore) . (Un septième exemplaire a été assemblé après la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) Guerre mondiale par les frères Schlumpf à partir de pièces détachées). Ettore commence alors à se détacher de Bugatti et confie de plus en plus de responsabilité à son fils Jean Bugatti.

En 1927 Ettore et Jean conçoivent les Bugatti Type 43 (8 cylindres, vitesse hallucinante pour l'époque de 170 km/h), les Bugatti Type 44 (plus de 1000 exemplaires vendus) et Bugatti Type 45 (Les destroyers britanniques type 45 (T-45) de classe Daring seront des bâtiments de lutte anti-aérienne (AAW) de zone de premier rang en remplacement des 12 DDG Type 42 qui ont équipé la Royal Navy depuis le milieu des...) en 1929 (16 cylindres, 48 soupapes, double compresseurs dessiné par Jean)

De 1929 à 1936 sort la série Bugatti Type 46 ou " petite royale ", dernier modèle conçu par lui même (8 cylindres de 5,3 litres vendu à 500 exemplaires). Les suivantes sont toutes conçues par Jean Bugatti, toujours plus belles et plus fiables. Bugatti Type 49, Bugatti Type 50 avec compresseur, double carburateur (Le carburateur est un organe du moteur à combustion interne essence ou ethanol et aussi des chaudières à carburants liquides. Cet organe permet de préparer un mélange d'air (le comburant) et de carburant, ayant le bon rapport...), deux soupapes par cylindre (Un cylindre est une surface dans l'espace définie par une droite (d), appelée génératrice, passant par un point variable décrivant une...) en V. Puis Bugatti Type 55 toujours équipés de 8 cylindres avec un double arbre à cames (Un arbre à cames est un dispositif mécanique permettant de transformer un mouvement rotatif en mouvement longitudinal et réciproquement.) en tête

Bugatti Type 57SC Atlantic de 1926
Bugatti Type 57SC Atlantic de 1926

En 1931 Ettore Bugatti sauve son usine de la faillite dans les années noires de l'après crise de 1929 en fabriquant 80 autorail Bugatti (C'est en 1932, pour écouler les moteurs de la Bugatti Type 41 «Royale» voiture de prestige qui est un échec commercial, que l'autorail Bugatti (le Wagon Rapide WR, d'après la version officielle Bugatti)...) très lucratifs à base des moteurs de Bugatti Royale Type 41 de 12,7 litres couplé par quatre pour une vitesse record en 1934 de 192 km/h. Il tente de concevoir également un avion De Monge-Bugatti qui ne vola jamais à cause de la Seconde Guerre mondiale. (Exposé au musée américain de l'histoire aérienne dans le Wisconsin).

En 1934 les Bugatti Type 57 (La Type 57 est une des voitures les plus importantes dans l’histoire de Bugatti. Remplaçant la T49, la T57 a été présentée au salon de Paris en octobre 1933. Env. 650 exemplaires ont été...), parmi les voitures les plus luxueuses des années 1930 sont produites à 700 exemplaires avec différentes variantes : berline (La berline est une carrosserie automobile fermée par un toit rigide fixe, avec un pare-bise fixe, deux ou quatre portes latérales, et quatre fenêtres latérales.) Galibier, coupé Atalante, coach (Un coach (terme anglo-saxon) est un accompagnateur personnel ou d'équipe. Venu du sport (où l'on préfère souvent le terme d'Entraîneur), le mot coach est entré dans le monde de l'entreprise, où l'on parle de coaching.) Ventoux, cabriolet (Le cabriolet a une carrosserie automobile ouverte et découvrable grâce à une capote ou un toit escamotable, avec un pare-brise fixe, et des portes sans encadrement supérieur. Il peut...) Stelvio... de 140 à 200 chevaux avec compresseur pour 210 km/h. Les Bugatti Type 51 (La Bugatti Type 51 est une série de Bugatti de Grand Prix automobile produite de 1931 à 1935 par Jean Bugatti et Ettore Bugatti.) sont produites pour la compétition, évolution des célèbres Bugatti Type 35 en plus puissantes grâce aux double arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent une structure...) à cames en tête qui permettent au moteur d'atteindre 180 chevaux.

En 1937 et 1939 Bugatti remporte deux fois les 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :) du Mans avec les derniers pilotes français d’usine Jean-Pierre Wimille associé avec Robert Benoist au volant d'une Bugatti Type 51 en 1937 et associé avec Pierre Veyron (Le Veyron est une rivière du canton de Vaud, en Suisse et un affluent de la Venoge, donc un sous-affluent du Rhône par le Lac Léman.) au volant d'une Bugatti Type 57G en 1939.

La fin de Bugatti

En 1939 Jean Bugatti se tue dramatiquement le 11 août à l'âge de 30 ans au cours des essais d'une Bugatti Type 57C à Duppigheim à 10 km à l'est de l'usine. C'est un drame catastrophique pour Bugatti et pour son père qui ne s'en remettra pas.

De 1939 à 1945 durant la Seconde Guerre mondiale l'usine est annexée par les Nazis. La guerre met fin à la production de Molsheim.

En 1945 Ettore Bugatti se bat et gagne en justice pour récupérer son usine de Molsheim saisie par l'administration française à la libération. Il tente de redémarrer malgré les dettes et les manques de moyen. Les études des Bugatti Type 73 et Bugatti Type 78 n'aboutissent pas et l'entreprise vivote.

En 1947 Ettore Bugatti meurt d'épuisement des suites d'une congestion ( La congestion est l'augmentation subite de la quantité de sang contenue dans les vaisseaux d'un organe ou d'une partie d'organe. La congestion d'un réseau informatique est la condition dans laquelle une augmentation du trafic...) cérébrale le 21 août à Paris à l'age de 66 ans après avoir déposé 1000 brevets et fabriqué en 37 ans près de 7 500 voitures de grand luxe et de course toutes entrées dans la légende et devenues des objets cultes de riches collectionneurs. Bugatti est détenteur d'un palmarès sportif jamais égalé avec plus de 10 000 victoires et 37 records.

Le décès d'Ettore Bugatti, la Seconde Guerre mondiale, les difficultés économiques de l'après guerre ont entraîné la disparition de la marque entré dans la légende des pionniers de l'automobile d'élite.

Les tentatives de résurrection de Bugatti

Bugatti Veyron de 2005
Bugatti Veyron (La Veyron 16.4 est un modèle automobile de voiture de sport du constructeur automobile alsacien Bugatti. Elle a été dévoilée, pour l'essentiel, lors du Mondial de l'automobile de Paris en l'an 2000 et c'est à ce jour le seul...) de 2005

En 1951 Roland Bugatti (fils cadet d'Ettore qui n'a malheureusement pas le génie de son père et de son frère aîné) et Pierre Marco (ancien pilote et fidèle collaborateur de l'usine) tentent de produire les Bugatti Type 101 et 102 assez proche de la Bugatti Type 57 sans succès à cause de la misère économique d'après guerre. Six modèles seulement sont vendus.

En 1956 une nouvelle tentative de come-back en compétition échoue avec la Bugatti Type 251.

En 1963 la marque et l'usine Bugatti sont revendues au constructeur français Hispano Suiza

En 1987 l'entrepreneur italien Romano Artioli rachète la licence Bugatti, fonde Bugatti Automobili SpA (En 1987 Romano Artioli, un entrepreneur italien, acquit la marque Bugatti et établit Bugatti Automobili SpA. Il fit bâtir une usine par l'architecte Giampaolo Benedini à Campogalliano Italie, près de Modène...) et présente le jour du 110e anniversaire de la naissance d'Ettore Bugatti (15 septembre 1991) la voiture la plus puissante et la plus novatrice du monde (Le mot monde peut désigner :) d'alors, la Bugatti EB110 (12 cylindres suralimentés par 4 turbocompresseurs, 560 chevaux pour 342 km/h (record du monde 1992 pour un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) routier), 4 roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) motrices, châssis en fibre (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.), carrosserie (La carrosserie est l'enveloppe rigide d'une machine, destinée à protéger les organes situé à l'intérieur. La carrosserie d'un véhicule protège les personnes et les éléments mécaniques des intempéries. Elle tire...) en aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.). Suivie en 1992 par la Bugatti EB110 SS (Super Sport) de 611 chevaux et 200 kg de moins que la GT pour une vitesse de pointe mesurée à 352 km/h, puis par la Bugatti EB112 en mars 1993, V12 atmosphérique de 6 litres, 460 chevaux inspiré de la Bugatti Type 57S "Atlantic" des années 1930 de Jean Bugatti. Il fait faillite en 1996 après avoir vendu 139 véhicules.

En 1998 le groupe Volkswagen AG (Volkswagen AG (abrégé en VAG, aussi appelé Groupe Volkswagen, Volkswagen Group en anglais ou Volkswagen Konzern en allemand) est un groupe automobile...) rachète la marque, fonde Bugatti Automobiles SAS (Bugatti Automobiles SAS est un constructeur automobile fondé en 1998 comme filiale du groupe allemand Volkswagen AG et successeur de la légendaire marque Bugatti.),place la marque sous le giron de Audi (Audi est un constructeur automobile allemand. Audi est la marque des routières du groupe Volkswagen AG, et lui appartient. Le nom officiel de l'entreprise est Audi AG, et son siège se situe à Ingolstadt en Bavière.) et commercialise la Bugatti Veyron avec un moteur de 16 cylindres, 8 litres, 1001 chevaux, 407 km/h au prix de 1.276.000 €

De nombreux passionnés ont à cœur de faire perdurer l'esprit d'Ettore Bugatti " Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher ".

Devises et citations

  • " Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher ".
  • " Le dessin n'est rien sans la perfection dans l'exécution "
  • " Ce qui a déjà été inventé appartient au passé, seules les innovations sont dignes d'intérêt "
Page générée en 0.269 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique