BMW Sauber F1.06
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La F1.06 est la monoplace de F1 de l'écurie BMW Sauber, engagée au cours de la saison 2006. Ses pilotes sont Nick Heidfeld et Jacques Villeneuve.

Historique

Jacques Villeneuve lors des premiers essais de la F1.06
Jacques Villeneuve lors des premiers essais de la F1.06

2006 restera sans doute comme une année-clé dans l'histoire de la F1, puisqu'elle marque la disparition quasi-totale des écuries privées dans cette discipline qui laissent la place aux grands constructeurs ou groupes commerciaux. En effet, seule Williams demeure indépendante, tandis que BMW (Bayerische Motoren Werke AG Bayerische Motoren Werke Aktiengesellschaft.ogg  ou BMW (en français : manufacture bavaroise de moteurs) est une société industrielle allemande...) (son partenaire de 2000 à 2005) rachète 80% du capital de Sauber (Sauber était une écurie de sport automobile, fondée par l'entrepreneur suisse Peter Sauber et basée à Hinwil en Suisse. Après s'être fait connaître pour ses succès dans le championnat du monde de sport-prototype, l'écurie Sauber...), que Red Bull (Bull est une société française spécialisée dans l'informatique professionnelle.) incorpore Minardi à son empire, qu' Honda rachète BAR, que Super Aguri lui est inféodée, et que le même type de rapport est instauré entre Midland F1 et Toyota (Toyota est un constructeur automobile, originaire du Japon. Le siège du groupe est situé dans la ville de Toyota (qui a repris le nom de l'entreprise), à proximité de Nagoya.)...

BMW décide donc de sauter le pas, après avoir échoué dans la quête conjointe d'un titre mondial avec Williams. L'écurie Sauber se prête le mieux au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...) du constructeur allemand grâce à une structure technique performante, de bons ingénieurs et des commanditaires déjà engagés (Crédit Suisse)... L'incorporation est décidée à la fin de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le...) 2005, le talentueux Nick Heidfeld (Nick Heidfeld est un pilote automobile allemand né le 10 mai 1977 à Mönchengladbach. Il évolue en Formule 1 depuis la saison 2000.) retournant dans l'équipe qui l'a révélé, rejoignant Jacques Villeneuve (Jacques Joseph Charles Villeneuve (né le 9 avril 1971 à Saint-Jean-sur-Richelieu, Canada) est un pilote automobile canadien. Il a notamment remporté le...). Le Canadien n'est toutefois pas le bienvenu au sein de la nouvelle structure BMW Sauber, mais son contrat avec Sauber qui courait jusqu'à 2007 était trop cher à casser. Le Polonais Robert Kubica prend en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne...) le poste de troisième pilote.

Lors du premier Grand Prix de la saison, Kubica se met d'ailleurs en valeur en enlevant la première séance chronométrée officielle de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Les qualifications se déroulent bien pour les deux titulaires : Heidfeld dixième suivi par Villeneuve. Malheureusement, la F1.06 de Heidfeld est harponnée par la Williams FW28 (La Williams FW28 est une Formule 1 de l'écurie Williams, engagée au cours de la saison 2006 aux mains de Mark Webber et Nico Rosberg.) du jeune Nico Rosberg au départ, et le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne,...) de celle du Champion du Monde (Le mot monde peut désigner :) 1997 le lâche...

En Malaisie, l'Allemand est cinquième quand son moteur explose, son équipier termine septième, offrant à BMW ses premiers points en Championnat du Monde. La F1.06 semble donc bien née, et ses pilotes de taille à signer quelques coups d'éclat. Cette hypothèse sera vérifiée au Grand Prix d'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En...) puisque Nick Heidfeld se qualifie en huitième position, devant son équipier malheureusement rétrogradé en dix-neuvième position. La course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) qui suit est parsemée d'abandons (dix en tout) et d'incursions de la voiture de sécurité, que les stratèges de BMW Sauber savent parfaitement exploiter : Nick Heidfeld se hisse même en deuxième position à la faveur des ravitaillements ! Il termine finalement quatrième, deux rangs devant Jacques Villeneuve, signant un excellent résultat d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) pour la marque bavaroise.

Malheureusement il n'est pas confirmé à Saint-Marin, les F1.06 livrant une performance terne. Le seul point (Graphie) marquant à relever est la domination de Jacques Villeneuve sur Nick Heidfeld, pour la première fois de l'année. Domination qui se poursuit sur les terres de la première pole-position de l'Allemand, en 2005. Le Canadien, qualifié huitième puis rétrogradé en neuvième position pour avoir gêné Giancarlo Fisichella (Giancarlo Fisichella est un pilote automobile Italien né le 14 janvier 1973 à Rome, Italie. Il dispute le championnat du monde de Formule 1 depuis 1996.) lors de son tour de qualification, devance Heidfeld, seulement quinzième, puis treizième avec la rétrogradation (La rétrogradation ou mouvement rétrograde est un mouvement qui s'effectue dans le sens inverse du mouvement naturel lors de l'observation du mouvement apparent des planètes.) des Williams FW28. En course, Villeneuve arrache un point à domicile pour BMW quand Heidfeld se classe dixième.

En Espagne, le week-end démarre de la pire des façons puisque le moteur de Jacques Villeneuve est endommagé lors de sa sortie du camion (Le camion est un véhicule routier de plus de 3,5 tonnes, destiné à transporter des marchandises. Le camion se distingue du véhicule léger sur le plan technique (charge...) de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...)... Il sera même remplacé une deuxième fois et Villeneuve hérite alors de la dernière place sur la grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément...) de départ. Son équipier prouve, en se qualifiant en dixième position et en empochant le point de la huitième place derrière deux Renault, deux Ferrari ( Automobiles et motos Ferrari, constructeur automobile italien dont le nom provient de son fondateur Enzo Ferrari. Scuderia Ferrari, l'écurie de course du constructeur. Ferrari, constructeur...), deux Honda et une McLaren, que la F1.06 était compétitive.

A Monaco, les monoplaces allemandes restent dans le milieu du classement, Heidfeld prenant deux points quand Villeneuve termine très loin du vainqueur, Fernando Alonso. En Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006), qui représentent...), l'écurie confirme son statut de quatrième force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf....) du championnat en classant ses pilotes en septième et huitième position, derrière les deux Renault, Ferrari et McLaren! Heidfeld domine encore Villeneuve, pourtant euphorique une semaine après son mariage (et arborant un superbe "Just Married" sur son aileron arrière!).

Au Canada, lors des premiers essais libres, l'équipe allemande confirme sa montée en puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) puisque son troisième pilote, Robert Kubica enlève les deux séances! Malheureusement cette superbe performance n'est pas confirmée en qualification, les F1.06 ne se qualifiant qu'en onzième (Villeneuve) et treizième (Heidfeld) position. La course sera plus propice aux monoplaces allemandes, Villeneuve devançant son équipier toute la course avant de le voir le dépasser à la faveur des arrêts au stand, puis de sortir alors qu'il doublait Ralf Schumacher...Heidfeld, pour la troisième fois consécutive s'adjuge les deux points de la septième place, permettant à son équipe de n'être plus qu'à dix points de Honda au championnat.

Palmarès

Nick Heidfeld au volant de la BMW Sauber F1.06 lors de la séance d'essais libres du GP Monaco 2006
Nick Heidfeld au volant de la BMW Sauber F1.06 lors de la séance d'essais libres du GP Monaco 2006

(avant le Grand Prix des USA)

  • Saison 2006 :
    • Départs en Grands Prix : 18 (Nick Heidfeld  : 9, Jacques Villeneuve : 9)
    • Abandons : 3 (Nick Heidfeld  : 1, Jacques Villeneuve : 2)
    • Victoire(s) : 0 (Nick Heidfeld  : 0, Jacques Villeneuve : 0)
    • Podium(s) : 0 (Nick Heidfeld  : 0, Jacques Villeneuve : 0)
    • Pole Position(s) : 0 (Nick Heidfeld  : 0, Jacques Villeneuve : 0)
    • Meilleure Qualification : Nick Heidfeld  : 8e, Jacques Villeneuve : 9e
    • Meilleurs tours en course : 0 (Nick Heidfeld  : 0, Jacques Villeneuve : 0)
    • Points Marqués : 19 (Nick Heidfeld  : 12, Jacques Villeneuve : 7)
    • Comparatif Qualifications : Jacques Villeneuve devance Nick Heidfeld 5 fois sur 9 courses
    • Comparatif Course : Nick Heidfeld devance Jacques Villeneuve 7 fois sur 9 courses
    • Positions aux Championnats du Monde :
      • Pilotes :
        • Nick Heidfeld : 9e
        • Jacques Villeneuve : 12e
      • Constructeurs : 5e

Résultats


Pilotes

  • Allemagne Nick Heidfeld (numéro 16)
  • Canada Jacques Villeneuve (numéro 17)
Page générée en 0.111 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique