Lettre de marque - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Lettre de marque instituant corsaire le capitaine Antoine Bollo, le 27 février 1809.
Lettre de marque instituant corsaire le capitaine Antoine Bollo, le 27 février 1809.

Une lettre de marque ou lettre de course est une autorisation officielle produite par un gouvernement permettant à un agent désigné dans celle-ci de rechercher, saisir et détruire les effets personnels d'un opposant ou les équipements d'une nation adverse. Le détenteur de cette autorisation est autorisé à "courir sus" aux ennemis de son pays en temps de guerre. Il doit remplir de nombreuses conditions pour bénéficier de ce statut de corsaire, notamment en ce qui concerne la déclaration des prises. En France la pratique est strictement reglementée par les Ordonnances de la Marine de Colbert.

Les lettres de marque ont leur origine dans la pratique au Moyen Age d'autoriser des représailles en cas de déni de justice. La victime d'un vol en mer avait le droit de reprendre ses propres biens, ou l'équivalent, sur son agresseur, ses parents ou ses amis.

Au temps de Louis XIV, et plus tard, les lettres de marque ont surtout servi de contrats invitant les corsaires à lancer des raids sur les navires marchands de pays concurrents. Le roi pouvait même participer à la guerre de course en prêtant des vaisseaux, par exemple à Duguay-Trouin pour l'attaque contre Rio de Janeiro en 1711.

En théorie, cette pratique à cessé avec la Déclaration de Paris de 1856, réglant certains points de droit maritime et faite à l'issue du Traité de Paris.

Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise