Z 5176-5182
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Caractéristiques techniques
rame automotrice électrique
Série Z 5176-5182
Entreprise ferroviaire SNCF
Constructeur Carel et Fouché-MTE
Ateliers SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) de Vitry s/ Seine (modification)
Numérotation Z 5176-5182 (Cette petite sous-série de Z 5100 a été constituée en 1985 par transformation pour circulation sous 750 V avec captage par troisième rail. La composition de l'élément est passée de 3 à 2...)
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de construction 1958
1985 (modification)
Effectif en service radiées en 1989 (Z 5179) et 1993
Vitesse (On distingue :) maximale 80 km/h
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) hors-tout 45,700 m
Composition 2 caisses (M+R)
Motorisation 2 moteurs SW 8304
autoventilés 750 V
(2 moteurs isolés sur 4)
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) 440 kW
Alimentation continu 750 V par 3e rail (Un rail (ou lisse en québécois) est une barre d’acier profilée. Deux files parallèles de rails mis bout à bout forment une...)
Écartement standard
Capacité 1e: 58 (40 assises)
2e : 207 (122 assises)
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de...) à vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 77 t

Description

Cette petite sous-série de Z 5100 (Ce matériel prévu dès 1948 pour équiper la banlieue de Paris Sud-Est (Gare de Lyon) aurait du aussi équiper le réseau RER envisagé depuis les années 1930 [*]. Ainsi, les caisses ont été manifestement conçues...) a été constituée en 1985 par transformation pour circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) sous 750 V avec captage par troisième rail (Le troisième rail est une technique d'alimentation en énergie électrique d'un système de transport ferroviaire, utilisé en particulier dans les réseaux de métro ou de trains de banlieue.).
La composition de l'élément est passée de 3 à 2 caisses : un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) par bogie (Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au chassis du véhicule ( locomotive, wagon ou voiture ) et destiné à...) ayant été isolé, la puissance de la motrice a été divisée par 2.
Cette modification de fin de carrière n'a pas assuré une grande fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.) à cette petite série. La Z 5179 a dû être radiée prématurément en 1989 et remplacée par la modification de la Z 5176.

Service

Les Z 5177 à 82 (puis la 5176) ont assuré les dernières années du service de la ligne de banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est...) Puteaux-Issy-Plaine. En effet, à la fin de la carrière des rames Standard (Z 1500), il n'existait aucun matériel apte à les remplacer. En attendant une éventuelle solution pérenne à l'exploitation de cette petite ligne au trafic moyen, et isolée (c'était la seule et dernière ligne alimentée par troisième rail), six rames Z 5100 ont été choisies avec des modifications mineures (il a été envisagé d'utiliser une série d'automotrice dénommée "MI 88 (Le MI 88 fut une étude par la SNCF d'une version du MI 84 pouvant utiliser un 3e rail en 750V afin de moderniser la ligne des Moulineaux.)", d'aspect extérieur similaire aux Z 8100 (Les rames Z 8100 ou MI 79 sont les premières rames d'interconnexion en Ile de France. Conçues pour la ligne B du RER, elles devaient se jouer de certaines particularités des deux entreprises :) et disposant de frotteurs de captage du 750V. Ces automotrices auraient assurées la liaison La Défense - Issy-Plaine).

Ce service particulier a pris fin en 1993 au démarrage des travaux de transformation de la ligne, qui est devenue la ligne de tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des trains sont légèrement inclinés vers l'intérieur de la...) T2 de la RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le STIF pour assurer la gestion du métro et d'autres transports urbains de Paris et de sa...), entre la Défense et Issy-Val de Seine en 1997.

Automotrices particulières

  • Z 5179 : suite à une panne jugée irréparable, elle est radiée dès 1989,
  • Z 5176 : pas modifiée au départ, elle remplace en 1989 la Z 5179 radiée prématurément.
Page générée en 0.063 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique