Gare d'Ermont - Halte - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Ermont - Halte
Zone carte orange 4
Propriétaire SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises...)
Ligne(s)  H
Quais et voies 2 quais latéraux
encadrant 2 voies
Commune(s) Ermont
Ouverture

La gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui...) d'Ermont-Halte est une gare ferroviaire de la commune française d'Ermont (département du Val-d'Oise).

La gare

Elle est desservie par les trains du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) Paris-Nord du Transilien (Transilien est le réseau de trains de banlieue de la Société nationale des chemins...).

Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de voyageurs quotidiens se situait entre 7 500 et 15 000 en 2003. La gare possède un parking gratuit de 200 places [1].

Histoire

La ligne Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...) - Lille fut ouverte le 20 juin 1846 par la Compagnie des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Cette ligne passait alors par la vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme...) de Montmorency avant de bifurquer vers le Nord-Est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est...) à Saint-Ouen-l'Aumône et de suivre la vallée de l'Oise. L'itinéraire actuel plus direct par la plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique...) de France et Chantilly n'a été mis en service qu'en 1859, n'accordant plus dès lors qu'un rôle de desserte secondaire à cet ancien itinéraire. La jonction (La Jonction est un quartier de la ville de Genève (Suisse), son nom familier est "la Jonquille") Ermont - Valmondois via Saint-Leu-la-Forêt est ouverte en 1876, d'abord à voie unique, puis est doublée en 1889.

Sur le réseau Nord, l'électrification arrive sur la ligne Paris - Lille via Creil le 9 décembre 1958 puis sur la lignes Paris - Bruxelles via Compiègne et Paris - Mitry - Crépy-en-Valois en 1963[2].

La modernisation de l'itinéraire Paris-Nord - Pontoise est alors lancée avec pour but d'améliorer les performances de cette ligne dont la fréquentation est en hausse constante avec l'urbanisation croissante de la banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé...) Nord et de faire disparaître les locomotives à vapeur () 141 TC tractant les robustes mais spartiates voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un...) de type Nord à la fin de 1970. En avril/mai 1969, la traction électrique est en service sur Paris - Pontoise et Pontoise - Creil accompagnée de la signalisation par block automatique lumineux (Le block automatique lumineux (BAL) est un système de signalisation automatique utilisé par la...). Puis finalement, c'est au tour de l'antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de...) Ermont - Eaubonne - Valmondois en décembre 1970[3].

Correspondances

  • À faible distance : bus Cars Rose   38.03

Photos

Cliquez sur une vignette pour l'agrandir.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.068 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique