Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Plaine

Introduction

Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane, avec des pentes relativement faibles. Elle se trouve à basse altitude, les vallées y sont donc moins encaissées que sur un plateau. Une plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane, avec des pentes relativement faibles....) est dominée par les reliefs environnants. L'ancienne acception du mot, jusqu'au XVIIIe siècle, était plus large : une plaine était tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) espace plat, qu'il soit à basse altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) ou non. Un plateau était donc une plaine.

Étymologie

Plaine est le féminin de plain (qui survit dans quelques expressions) qui proviendrait du latin planus, plana avec le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de son...) de « plat, uni, plan ». Il a éliminé la forme plagne ou plaigne qui provenait du latin populaire plania.

Quelques grandes plaines

  • La plaine d'Alsace (fossé d'effondrement)
  • La plaine d'Allemagne du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) (portion de la grande plaine du nord)
  • La plaine du (Le Pô (en italien Po, en latin Padus) est le plus important fleuve italien tant par sa longueur, 652 km et par son débit maximum, 10 300 m³/s à Pontelagoscuro, une localité sur le territoire de...) en Italie
  • Les Grandes Plaines aux États-Unis

Qualification en fonction du contexte géographique

  • La plaine abyssale : plaine sous-marine située généralement de -4000 à -6000 mètres, elle a un dénivelé faible mais notable qui conduit aux dorsales océaniques, son étendue est généralement imposante: de l'ordre de centaines voire de milliers de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) d'extension, elle est composée de sédiments continentaux rejetés au large.
  • La plaine d'altitude (ou altiplano).
  • La plaine de piémont située au pieds des chaînes de montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète...) et formée par le dépôt des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) charriés par les torrents et rivières provenant de ces montagnes.
  • La plaine alluviale (synonyme : lit majeur d'un cours d'eau) : surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) topographique, à faible dénivelé, en fond de vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée fluviale) ou un glacier...). Elle est constituée par des alluvions (débris, matériaux) déposées lors de crues du cours d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.). La plaine alluviale appartient à la zone inondable d'un cours d'eau ; toutefois des aménagements de berge (digue) permettent de réduire le risque d'inondation (Le terme inondation fait traditionnellement référence au débordement d'un cours d'eau qui submerge les terrains voisins. Il doit évidemment être étendu aux débordements des...).
  • La plaine deltaïque : elle est à la confluence (La confluence d'un système de réécriture est définie comme la propriété suivante :) de la plaine alluviale - dont elle est le prolongement - et de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), elle reçoit des sédiments des deux parts.
  • La plaine d'épandage : une plaine d'accumulation, ses principaux tributaires sont les torrents ou les moraines glaciaires.
  • La plaine littorale : aire côtière enrichie par les sédiments continentaux non recouverte.
  • La plaine maritime : étendue devenue non-submersible par les marées, par le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée...), ces zones étaient généralement des marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une...).
  • La pénéplaine : surfaces aplanies par la coalescence de bassins fluviaux.
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.