Décimale récurrente
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les décimales récurrentes sont une manière de représenter les décimales de certaines fractions irréductibles qui ne sont pas de la forme k/(2n5m). Ces représentations décimales incluent un motif répété de façon infinie à la fin de la fraction (ce motif répété peut être aussi court qu'un simple chiffre).

Pour indiquer la partie de la séquence qui s'étend à l'infini (Le mot « infini » (-e, -s ; du latin finitus, « limité »), est un adjectif servant à qualifier quelque chose qui n'a pas de limite en nombre ou en taille.), ou les chiffres répétés peuvent être soulignés, des points peuvent être placés au-dessus des décimales répétées. Lorsque cela est impossible, l'extension peut être représentée par ceci (...), néanmoins, cette manière exprime de façon incertaine quels chiffres doivent être répétés :

  • 1/9 = 0,111111111111...
  • 1/7 = 0,142857142857...
  • 1/3 = 0,333333333333...
  • 2/3 = 0,666666666666...
  • 7/12 = 0,58333333333...

Calcul de la fraction

Soit une décimale répétée, il est possible de calculer la fraction qui l'a produite. Par exemple :

 
 x = 0,333333... 
 10x = 3,33333...  (multiplication des deux côtés de la ligne par 10) 
 9x = 3           (soustraction de la 2ème ligne moins la 1ère) 
 x = 3/9 = 1/3   (simplification) 
 

Un autre exemple :

 
 x = 0,18181818... 
 100x = 18,181818... 
 99x = 18 
 x = 18/99 = 2*9/11*9 = 2/11 * 9/9 = 2/11 * 1 = 2/11 
 

Après ces exemples, nous pouvons voir que la période des décimales répétées de la fraction n/d sera (au plus) le plus petit nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) k tel que 10k − 1 est divisible par d.

Par exemple, la fraction 2/7 possède d = 7, et le plus petit k qui donne 10k − 1 divisible par 7 est k = 6, parce que 999999 = 7 × 142857. La période de la fraction 2/7 est par conséquent 6.

Pourquoi les nombres rationnels doivent avoir leurs décimales terminales répétées

Dans l'idée de convertir un nombre rationnel (Un nombre rationnel est un nombre réel exprimable par le quotient de deux entiers relatifs (), dont le second est non nul. L'ensemble des nombres rationnels est...) représenté sous forme de fraction en forme décimale, on peut utiliser une longue division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication par ce...). Par exemple, considérons le nombre rationnel 5/74 :

 
 0,0675 
 74 \ 5,000000 
 4 44 
 560 
 518 
 420 
 370 
 500 
 

etc. Observons qu'à chaque étape, nous avons un reste ; les restes successifs affichés ci-dessus sont 56, 42 et 50. Lorsque nous arrivons au reste 50 et qu'on abaisse le " 0 ", nous nous retrouvons à diviser 500 par 74. C'est le même problème par lequel nous avions commencé. Par conséquent, les décimales se répètent : 0,0675675675... Nous pouvons revoir des restes déjà vus plus tôt. Les seuls restes possibles — dans ce cas il y en a 74 — sont : 0, 1, 2, ... et 73. Dès que l'on retombe sur un reste déjà obtenu, la séquence entière se répète.

Le cas de 0,99999...

La méthode de calcul des fractions à partir des décimales répétées, spécialement dans le cas de 1 = 0,99999... qui est quelques fois contestée de façon naïve. Un bon argument est que si deux nombres réels sont distincts, alors il existe une infinité d'autres nombres réels entre les deux (strictement). Or, il n'existe aucun autre réel entre 0,99999 (une infinité de 9) et 1. C'est donc un seul et même réel, écrit de deux manières différentes.

On présente parfois aussi la démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir de propositions initiales, ou précédemment démontrées à partir de propositions initiales, en s'appuyant sur...) suivante :

 
 x = 0,99999... 
 10.x = 9,9999... 
 10x - x = 9,9999... - 0,99999... 
 9.x = 9 
 x = 1 
 

Certains argumentent que, dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La...) étape ci-dessus, 10.x vaut 9,9999...0 et non 0,999. Mais ce n'est pas le cas ; le RHS ne se termine pas (il est récurrent) et donc il n'y a pas de fin pour laquelle un zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans l’écriture des nombres...) peut être trouvé.

Pour une preuve moins persuasive mais d'un aspect plus formel, on peut considérer la suite \left(x_n\right)_{n \in \mathbb{N}} :

x_n = {10^n-1 \over 10^n}

Ce qui donne

x_1 = {9 \over 10} = 0,9, \ x_2 = {99\over 100} = 0,99\ et \ x_3 = {999\over 1000} = 0,999

On "voit" alors que

\lim_{n \to \infty}{x_n} = 0,999\underline{9}...

Mais aussi

\lim_{n \to \infty}{x_n} = \lim_{n \to \infty}{1 - \frac{1}{10^n}} = 1

Ainsi, 0,999\underline{9}... = 1 par unicité des limites.

L'exposé ci-dessus utilisant des notations mathématiques plus formelles est d'un aspect plus impressionnant que la preuve arithmétique (L'arithmétique est une branche des mathématiques qui comprend la partie de la théorie des nombres qui utilise des méthodes de la géométrie algébrique et de la théorie des groupes. On l'appelle plus généralement la...) mais elle est moins persuasive. L'étape cruciale, la division par 10n n'est pas accomplie actuellement. Mais, la preuve utilisant les limites qui a clairement complété la preuve arithmétique est adéquate et plus simple. Elle peut être suivie même par ceux qui ne comprennent pas les limites.

Généralisant ceci, n'importe quel nombre avec une expression décimale finie (une fraction décimale) peut être écrite d'une seconde manière comme les décimales récurrentes.

Par exemple 3/4 = 0,75 = 0,750000000... = 0,74999999...

Page générée en 0.066 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique