Calendrier luni-solaire
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un calendrier luni-solaire, tel que le calendrier hébreu, samaritain ou chinois traditionnel, est basé à la fois sur le cycle annuel du Soleil et sur le cycle régulier des phases de la Lune.

Pour arriver à faire correspondre le cycle des saisons avec celui des mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), ces calendriers sont basés sur un calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer, diviser et organiser le temps sur de longues durées. Initialement conçus pour être en accord avec...) lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.) mais où l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) est ajustée environ tous les trois ans avec un mois intercalaire. Les années n'ont donc pas toutes le même nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et...). En effet douze mois lunaires ont une durée approximativement égale à 354 jours (12 × 29,5), soit 11 jours trop peu par rapport à l'année solaire, ce qui produit très vite une dérive des saisons. En rajoutant un treizième mois environ tous les trois ans on arrive à faire correspondre ces années de 12 ou 13 mois lunaires avec l'année solaire qui rythme les saisons. Une année à treize mois est appelée année embolismique.

Avec ce type de calendrier, tous les 19 ans, les même dates de l'année correspondent aux même phases lunaires. En effet, 19 années tropiques et 235 mois synodiques ne diffèrent que de 2 heures (L'heure est une unité de mesure  :); c'est le cycle métonique (En astronomie et dans l'établissement des calendriers, le cycle de Méton ou cycle métonique est un commun multiple approximatif des périodes orbitales de la Terre et de la Lune....).

Les calendriers luni-solaires ont été utilisés par plusieurs civilisations antiques comme les Chinois, les Grecs, les Romains et les Macédoniens, fort probablement afin de suivre le rythme des saisons pour des raisons agricoles dans des régions tempérées aux saisons bien marquées.

Page générée en 0.037 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique