Agriculture durable
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'agriculture durable (ou soutenable, en traduction de l'anglais sustainable) est l'application à l'agriculture des principes du développement durable ou soutenable tels que reconnus par la communauté internationale à Rio de Janeiro en juin 1992.
Il s'agit d'assurer une production pérenne de nourriture, de bois et de fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) en respectant les limites écologiques, économiques et sociales qui assurent la maintenance dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de cette production.

Périmètre (Le périmètre d'une figure plane est la longueur du bord de cette figure. Le calcul du périmètre sert par exemple à déterminer la quantité de grillage nécessaire à la...), définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions...)

L'agriculture durable (L'agriculture durable (ou soutenable, en traduction de l'anglais sustainable) est l'application à l'agriculture des principes du développement durable...) ne doit pas être confondue avec l'agriculture raisonnée (L’agriculture raisonnée est un système de production agricole dont l’objectif premier est d’optimiser le résultat économique en maitrisant les quantités d’intrants, et...) qui s'appuie sur des chartes et souvent n'exige que le respect de la loi et un principe d'économie (n'utiliser que la dose utile d'intrant, là et quand elle est utile), là où l'agriculture soutenable cherchera la restauration de l'agroécosystème.

Le terme agriculture soutenable, parfois rencontré, est une meilleure traduction - bien que littérale - du terme anglo-saxon sustainable agriculture, qui a d'abord été traduit par "agriculture durable" voire improprement par "agriculture soutenue" par les francophones .

Objectifs poursuivis

L'agriculture durable vise une amélioration dans la soutenabilité du système, en créant plus de richesses pérennes et d'emplois par unité de production, sur une base plus équitable. Ces principes sont basés sur la reconnaissance du fait que les ressources naturelles ne sont pas infinies et qu'elles doivent être utilisées de façon judicieuse pour garantir durablement la rentabilité économique, le bien-être (Le bien-être ou bienêtre est un état qui touche à la santé, au plaisir, à la réalisation de soi, à l'harmonie avec soi et les autres....) social, et le respect de l'équilibre écologique (les trois piliers du développement durable).

Concrétement et dans l'idéal (En mathématiques, un idéal est une structure algébrique définie dans un anneau. Les idéaux généralisent de façon féconde l'étude de la divisibilité pour les entiers. Il est ainsi...) (rien n'assurant qu'une agriculture respectant simultanément toutes ces qualités soit possible) :

  • L'agriculture durable vise l'utilisation des ressources naturelles locales (utilisation des biens et services fournis par la nature comme intrants fonctionnels). Pour cela, elle utilise les processus naturels et régénérateurs, comme les cycles nutritifs, la fixation biologique de l'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de numéro atomique 7. Dans le langage courant, l'azote désigne le gaz diatomique...), la reconstitution des sols et les ennemis naturels des ravageurs ;
  • Elle vise également à réduire la production de déchets non réutilisés en créant des interdépendances avec d'autres activités économiques, dans un objectif de plus grande efficacité globale, et favorise l'utilisation des sous-produits de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) agricole ou de toute autre activité (par exemple, utilisation de déchets humains (sécurisés/compostés ou méthanisés, voir toilette sèche).
  • Elle (pour l'agriculture biologique) limite les intrants de synthèse tels que les pesticides à leur fraction biodégradable, utilise des pratiques limitant l'érosion et la dégradation des sols, réduit l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) d'intrants pour protéger les ressources en eau).
  • Elle ne porte pas atteinte à l'intégrité des personnes et des êtres vivants. L'agriculture durable limite l'usage de pesticides qui peuvent nuire à la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) des agriculteurs et des consommateurs (voir sûreté biologique), elle vise à protéger la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces,...).

Organisation (Une organisation est) de l'agriculture durable

Le concept principal est celui d'une exploitation agricole constituée par un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) de sous-systèmes fonctionnant tous en interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.), un sous-système générant des entrées pour les autres, le système fonctionnant dans l'idéal en cycle fermé (Dans l'industrie nucléaire, la fermeture du cycle du combustible nucléaire désigne le recyclage du combustible irradié (ou combustible usé) en combustible neuf et l'élimination des déchets ultimes (produits de fission,...). Des...).

Organisations institutionnelles

- Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) Agriculture Durable

ACTA - Association de coordination technique agricole. L'ACTA organise et anime la concertation inter-instituts et la mise en œuvre d'actions sur des thèmes d'intérêts communs.

ADEME - Agence de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec...) et de la maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans plusieurs pays et...) de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) Site de l’ADEME

ARVALIS - Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) du végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal ([veʒetal]/[veʒeto]) plusieurs lignées d'organismes vivants qui, selon l'origine étymologique du terme, végètent. Contrairement...)

CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) - Centre National de la Recherche Scientifique (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) Site du CNRS

Comifer - Comité français pour la fertilisation

CPVO - Office communautaire des variétés végétales (Union européenne)

EISA - European Initiative for Sustainable Development (Development est une revue scientifique bimensuelle à comité de lecture couvrant tous les champs de la génétique évolutive du...) in Agriculture

FARRE - Forum de l'agriculture raisonnée et respectueuse de l'Environnement

INRA - Institut national de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) agronomique INRA

OILB/ SROP Organisation internationale de lutte biologique et intégrée contre les ennemis des cultures et des forêts

UICN - Union mondiale pour la nature

UIPP - Union des industries de la protection des plantes

UNIFA - Union des industries de la fertilisation

Organisation en filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière...) intégrée

L'agriculture durable doit être intégrée par tous les agents économiques de la filière, de la fourche à la fourchette (du producteur au consommateur), en incluant les parties prenantes concernées par :

  • la limitation des nuisances olfactives et sonores,
  • la limitation des pollutions de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de...) et du sol (intrants azotés, phytosanitaires), ainsi que de la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].) génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) liée aux OGM…),
  • la limitation de l'appauvrissement de la diversité agricole liée aux techniques de sélection, d'hybrides stériles et de brevetage.

Le suivi en fonction des parcelles (agriculture de précision) nécessite l'utilisation de technologies de l'information, en particulier des systèmes d'information géographique.

Parties prenantes :

  • Mutualité sociale agricole (MSA)
  • Agriculteurs de France
  • Total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des...)
  • Isagri
  • Réseau Educagri
  • Groupama

Une filière doit être évaluée selon des critères normés communs à tous les agents économiques de la filière, en cohérence avec le cadre normatif des comptabilités nationales.

Prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne...) des risques

  • Check-lists de risques environnement-sécurité, actions à faire, à mettre en œuvre dans les exploitations agricoles :
  • Types de risques,
  • Aménagements,
  • Évaluation des programmes de mise à niveau,
  • Inventaires à réaliser, procédures à respecter, exigences,
  • Classification des locaux et des sites de travail
  • Actions à faire,
  • Prévention,
  • Organisations.
  • Suivi à la ferme des produits phytosanitaires.
Mise à disposition des agriculteurs d’appareils simples de lectures de codes barres pour enregistrement et suivi de fournitures en magasin local (commandes, gestion des stocks, entrées / sorties…), avec possibilité de :
  • Édition de documents sur place par imprimante (Les imprimantes ont été conçues dès l’apparition des premiers ordinateurs, pour permettre la consultation et la conservation sur support papier des résultats produits...) portable,
  • Transfert des informations recueillies sur micro-ordinateur pour traitement plus élaboré.

Types d'action (acteurs) :

  • Prévention des risques industriels, École des Mines,
  • Formation au conseil en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état...) de prévention des risques (IPGP Jussieu),
  • Veille réglementaire, normative et juridique,
  • Auto-diagnostic.

Valorisation de la biomasse ( En écologie, la biomasse est la quantité totale de matière (masse) de toutes les espèces vivantes présentes dans un milieu naturel donné. Dans le domaine de l'énergie, le terme...)

Selon les principes de l'agriculture durable, la valorisation de la biomasse n'est pas réservée exclusivement à l'alimentation humaine. Les produits agricoles, ainsi que les déchets et résidus de l'activité agricole, peuvent avoir d'autres utilisations :

  • Bioénergie : production de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) et d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la...)
    • Biogaz (Le biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène.) (après méthanisation)
  • Biocarburants
  • Compost (Le compostage peut être défini comme un procédé biologique contrôlé de conversion et de valorisation des matières organiques (sous-produits de la biomasse, déchets...).

Traçabilité

Assurer la sécurité sanitaire (Comme son nom l'indique la sécurité sanitaire traite de la sécurité et de la gestion du risque concerne la santé.) des aliments implique de mettre en place un suivi le long de toute la chaîne alimentaire (Une chaîne alimentaire est une suite d'êtres vivants dans laquelle chacun mange celui qui le précède. Le premier maillon d'une chaîne est très souvent un végétal chlorophyllien. Dans les mers et océans, le phytoplancton...), " de la fourche à la fourchette ".

L'agriculture durable s'appuie sur des preuves et une traçabilité apportées par des certifications créditables, faites par des certificateurs indépendants comme par exemple :

  • le standard GS1 (GS1 résulte de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la...) de EAN et UCC),
  • le label AB de l'agriculture biologique (L’agriculture biologique est basée sur la gestion rationnelle de la fraction du sol, dans le respect des cycles biologiques et de l'environnement, tenant compte des connaissances en...).

Parties prenantes en France :

  • SAF
  • CNIPT
  • ACTA
  • BASF (BASF est un groupe chimique allemand et le plus grand groupe de chimie au monde. Son siège social est situé à Ludwigshafen en Allemagne.) Agro
  • GS1 France
  • Ministère de l'Agriculture (France), direction générale de la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement de faible étendue est dit...) et des affaires rurales http://www.agriculture.gouv.fr/spip/IMG/pdf/dgfar_30_juin.pdf

La mise en œuvre de filières intégrées d'agriculture durable met en jeu l'interopérabilité (L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système dont les interfaces sont intégralement connues à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes existants ou futurs.) de systèmes hétérogènes, donc la cohérence et la qualité des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement,...) (voire leur sécurité), ce qui implique l'utilisation d'un cadre normatif global.

La normalisation relative aux denrées alimentaires est constituée par la série de normes ISO 22000 sur la sécurité des denrées alimentaires.

Agriculture durable et Union européenne

Développement Rural

La Politique Agricole Commune de l'Union européenne a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il...) de révisions en 1999. Le premier pilier (Un pilier est un organe architectural sur lequel se concentrent de façon ponctuelle les charges de la superstructure (par exemple les charges d'une charpente ou celles des maçonneries des niveaux supérieurs). Contrairement à...) sur le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) des marchés a été complété par un deuxième pilier : le développement rural, qui fait référence au développement durable (Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et reconsidérée à l'échelle...), sur la filière forestière.

Le développement rural est décrit dans le Règlement de développement rural (RDR) de la PAC qui peut financer des mesures agro-environnementales via les États-membres.

D'autre part, l'Union européenne a édicté des directives sur la sécurité des denrées alimentaires (Paquet hygiène) qui concerne toute la filière agricole et agroalimentaire (" de la fourche à la fourchette ").

Il existe aussi une série de normes internationales sur la traçabilité des denrées alimentaires : ISO 22000.

Voir aussi Traçabilité agroalimentaire

Déclinaison dans les États membres

Le RDR européen se décline dans chaque État membre par un plan de développement rural national (PDRN).

La loi d'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) agricole du 9 juillet 1999 définit un cadre contractuel innovant entre agriculteurs et pouvoirs publics, devant permettre de répondre aux nouvelles attentes de la société civile en termes de multifonctionnalité de l’agriculture et de développement durable.

Ce cadre est défini dans le Contrat Territorial d'Exploitation (CTE). Les CTE ont été modifiés par des Contrats d'Agriculture Durable (CAD): Le but est toujours de préserver les ressources naturelles en luttant pour la qualité des sols, de l'eau, de la biodiversité et des paysages. (Cf décret 2003-675 du 22 juillet 2003)

Voir :

Mesure des impacts environnementaux

Les nuisances et pollutions peuvent être mesurées dans le cadre des mesures de prévention des risques.

Il existe un modèle macroéconomique, développé par l'OCDE, qui sert de référence en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...), pour la mesure de ces " pressions environnementales " : le modèle Pression-État-Réponse (PER).

On peut donc transformer les mesures enregistrées sur le terrain en indicateurs du modèle PER.

D'autre part, on peut agréger ces mesures par secteurs économiques, selon les nomenclatures officielles (NACE, secteurs institutionnels…).

Bibliographie

Entreprises et environnement. Rapport à la Commission des comptes et de l'économie de l'environnement. Ministère de l'écologie et du développement durable. La documentation française. 2004.

Le Naufrage paysan. Ou comment voir l'avenir en vert. Jacques Maret, préface de Dominique Voynet et avant-propos de Philippe Desbrosses. Editions Dilecta. 2006.

Page générée en 0.238 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique