Agriculture raisonnée
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Principes de l'agriculture raisonnée
Principes de l'agriculture raisonnée

L’agriculture raisonnée est un système de production agricole dont l’objectif premier est d’optimiser le résultat économique en maitrisant les quantités d’intrants, et notamment les substances chimiques utilisées (pesticides, engrais) dans le but de limiter leur impact sur l’environnement.

Le concept est né d’une démarche conjointe de la FNSEA, de l’industrie agro-alimentaire, de l’industrie agro-pharmaceutique et de la grande distribution.

L’expression est assez ambiguë car elle laisse entendre que les agriculteurs traditionnels seraient dépourvus de bon sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...). L’agriculture raisonnée met en avant la notion de plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) d’efficacité : au-delà d’un certain seuil, les moyens mis en œuvre ne sont plus rentables. Le peu de rendement/surface gagné coûte plus cher en terme économique et écologique qu’il ne rapporte.

Ainsi, bien que prudente en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière...) d’utilisation d’intrants, l’agriculture raisonnée admet l’utilisation de la plupart des techniques de l’agriculture productiviste : engrais (Les engrais sont des substances, le plus souvent des mélanges d'éléments minéraux, destinées à apporter aux plantes des compléments d'éléments...) chimiques, aliments énergétiques pour les animaux, sélection des plantes et des animaux pour améliorer leurs performances, produits phytosanitaires de synthèse pour la protection des plantes et antibiotiques pour les animaux. Mais elle les intègre dans un cadre de gestion globale de l’exploitation agricole prenant en compte l’ensemble de l’environnement physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance...), social, économique, ainsi que les spécificités biologiques du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences...).

En France, l’agriculture raisonnée est promue par le groupe FARRE, Forum de l’agriculture raisonnée respectueuse de l’environnement, qui affirme sa compétitivité face à l’agriculture intensive, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en soulignant les bénéfices environnementaux qui l’accompagnent.

Des associations comparables à FARRE existent dans six autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste...) européens. Elles se sont regroupées au sein de l’EISA (European Initiative for Sustainable development in Agriculture), mais il n’existe pas de législation commune européenne sur ce sujet.

L'agriculture raisonnée (L’agriculture raisonnée est un système de production agricole dont l’objectif premier est d’optimiser le résultat économique en maitrisant les...) bénéficie, en France, d’un cadre officiel sous la forme d’un cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base d'un produit ou d'un service à réaliser. Outre les spécifications de base, il décrit ses...) adopté par le Conseil supérieur d’orientation et de coordination de l’économie agricole et alimentaire (CSO) en mai 2002. Ce référentiel comprend 98 critères se rapportant à tous les aspects d’une gestion globale : formation, traçabilité, gestion des déchets, sécurité du travail, fertilisation et protection des cultures, santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) et bien-être (Le bien-être ou bienêtre est un état qui touche à la santé, au plaisir, à la réalisation de soi, à l'harmonie avec soi et les autres....) des animaux, biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle des gènes dans l'espace et dans le...), etc. Ils laissent une certaine liberté d’appréciation à l’agriculteur, dans une philosophie de responsabilité et de gestion raisonnable qui caractérise ce type d’agriculture. Ces restrictions sont moins limitées que celles imposées à l’agriculture biologique. Toutefois, les exigences de l'agriculture raisonnée sont à appliquer sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) de l'exploitation agricole (c'est une démarche d'entreprise) alors que les cahiers des charges de l'agriculture biologique (L’agriculture biologique est basée sur la gestion rationnelle de la fraction du sol, dans le respect des cycles biologiques et de l'environnement, tenant compte des connaissances en écologie pour...) ne s'appliquent que pour la production concernée (c'est une démarche produit).

L'alliance entre le lobby agricole productiviste, celui de l'agrochimie et la grande distribution fait que l'agriculture raisonnée est à l'origine de certaines controverses. Les opposants à ce type d’agriculture soulignent que celle-ci ne pourrait pas se classer comme agriculture soutenable, mais pensent néanmoins qu'elle permet une plus grande sensibilisation des agriculteurs aux aspects environnementaux. L'agriculture raisonnée pourrait en fait être considérée comme un objectif minimum à atteindre. Charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) au consommateur recherchant des produits respectueux de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...) de se satisfaire ou non de cette normalisation.

Page générée en 0.172 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique