Positronium
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le positronium est un système quasi-stable constitué d'un positron et d'un électron formant ensemble un " atome exotique ". Son ensemble de niveaux d'énergie est similaire à celui de l'atome d'hydrogène,constitué d'un électron (L'électron est une particule élémentaire de la famille des leptons, et possèdant une charge électrique élémentaire de signe négatif. C'est un des composants de l'atome.) et d'un proton (Le proton est une particule subatomique portant une charge électrique élémentaire positive.) (voir hydrogénoïde). Cependant, à cause de sa masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du...) considérablement réduite, les fréquences associées aux raies spectrales sont moins de la moitié de celles des lignes correspondantes de l'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.). La demi-vie (La demi-vie est le temps mis par une substance (médicament, noyau radioactif, ou autres) pour perdre la moitié de son activité pharmacologique, physiologique ou radioactive. En particulier, la demi-vie est...) du positronium (Le positronium est un système quasi-stable constitué d'un positron et d'un électron formant ensemble un « atome exotique ». Son ensemble de niveaux d'énergie est...) est tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au plus d'environ 100 nanosecondes, son existence se terminant avec une annihilation électron-positron.

Le positronium, comme l'hydrogène, existe en différentes configurations, son état fondamental (En physique quantique, les états fondamentaux d'un système sont les états quantiques de plus basse énergie. Tout état d'énergie supérieure à celle des états...) pouvant être un singulet de spins antiparallèles (s=0, m=0) désigné sous le nom de parapositronium. L'autre cas est un triplet de spins parallèles (s=1, m=-1,0,1) désigné sous le nom d'orthopositronium.

Page générée en 0.037 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique