Hypr@net
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Hypr@net est un réseau alternatif et sous licence GNU GPL créé en 1995 par Nicolas RUIZ. Il avait pour but d'offir aux utilisateurs des outils permettant le surf sur un réseau différent d'Internet (on appelait cela le slide).

Histoire

Même si Hypr@net (Hypr@net est un réseau alternatif et sous licence GNU GPL créé en 1995 par Nicolas RUIZ. Il avait pour but d'offir aux utilisateurs des outils...) n'est désormais qu'une batterie de gros serveurs, servant entre autres aux logiciels tels que Seline, il fut pendant longtemps un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...) regroupant des milliers de personnes. Un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les...) (le slider) regroupait de nombreuses applications, comme un client (Le mot client a plusieurs acceptations :) FTP, un messenger (Le programme MESSENGER (en anglais : Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) est une mission d'étude des caractéristiques physicochimiques de la planète Mercure. Son but est d'étudier...) compatible AIM, un browser, un lecteur vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de...) et des possibilités d'envoi de fichiers, de dessin en réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) ou de chat (Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un des principaux...). En 1995, les browsers n'étaient pas aussi complets et c'est seulement vers la fin du réseau historique (2003) que les versions les plus complètes apparaissent.

Typologie des adresses

Comme Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...), qui dispose d'adresses de type http://www.adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il...).suffixe, Hypr@net disposait aussi de sa typologie. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme les autres outils du réseau, les adresses étaient libres et gratuites. L'enregistrement se faisait via un logiciel nommé "Registar". Les adresses furent du type "@votreadresse.suffixe". Le suffixe était optionnel. Il était de ".rf" pour les sites français, ".us" ou ".uk" pour les sites anglophones, ".net", ".ao" pour les sites divers, etc. À noter que ces adresses fonctionnent toujours si elles sont tapées dans un browser compatible (par exemple celui de Seline).

Langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de matériel, cf. VHDL).)

Pour programmer les pages Hypr@net, on avait le choix avec les langages Internet (comme HTML) mais aussi avec deux autres langages : - MPFD (Multi plat-form development), une sorte de Java interprété. Ce langage s'avéra très limité et vite abandonné. - XHL (eXtensible Hypr@net Language), un langage de type XML où l'ou pouvait créer ses balises. Ce langage est toujours utilisé dans l'IA de Seline.

Page générée en 0.080 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique