LGV Rhin-Rhône - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
LGV Rhin-Rhône
Longueur 140 kilomètres
Mise en service prévue pour 2011
Écartement standard
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de voies double voie
Propriétaire Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet),...) ferré de France
Exploitant SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :)
Électrification 2x25 kV 50 Hz
Signalisation ETCS
Types de trafic TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses supérieures à 320 km/h en exploitation, mise au point par la SNCF et construite par la division transports de la...)
Lignes affluentes ...
Principales gares Gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) de Belfort-Montbéliard TGV, Gare de Besançon TGV

Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre et...)

La LGV Rhin-Rhône (La LGV Rhin-Rhône est un projet original. Grâce à la double fonctionnalité, Nord-Sud et Est-Ouest, de sa branche Est (une ligne nouvelle entre Dijon et Mulhouse), elle permettra...) est un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) original. Grâce à la double fonctionnalité, Nord-Sud et Est-Ouest, de sa branche Est (une ligne nouvelle entre Dijon et Mulhouse), elle permettra de réaliser sur le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans le dictionnaire de...) français une liaison intéressant deux grandes diagonales européennes, ses différentes dimensions — régionale, nationale et européenne — étant naturellement complémentaires :

  • Nord-Sud entre l'Allemagne, le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la Suisse, l'est de la France, les vallées de la Saône et du Rhône (Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source, dans le glacier du Rhône, à Gletsch, en Suisse, à...) et l'arc méditerranéen, de la Catalogne à Nice.
  • Est-Ouest entre Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les...), Bruxelles, Lille, l'Île-de-France et la Bourgogne (La Bourgogne est un paquebot de la Compagnie générale transatlantique, mis en service en 1886.), la Franche-Comté, le sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) Alsace, le Bade Sud, la Suisse alémanique et romande.

Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total...) 12 régions françaises métropolitaines sur 21 bénéficieront du projet, en premier lieu, celles inscrites sur l'axe Rhin-Rhône-Méditerranée, de l'Alsace au Languedoc-Roussillon, en passant par la Franche-Comté, la Bourgogne et Rhône-Alpes, sans oublier Provence-Alpes-Côte d'Azur, Midi-Pyrénées et la Lorraine (La Lorraine est le premier d’une série de deux navires, le second étant La Savoie. C’est, à l’époque, le plus grand paquebot français.).

Dans sa dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son...) Est-Ouest le TGV Rhin-Rhône (La LGV Rhin-Rhône est un projet original. Grâce à la double fonctionnalité, Nord-Sud et Est-Ouest, de sa branche Est (une ligne nouvelle entre Dijon et Mulhouse), elle permettra de...) intéresse, outre Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne...) et sa région, le Nord-Pas-de-Calais et, avec un barreau d'interconnexion au sud de l'Île-de-France, la Bretagne et les Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) de la Loire.

12 millions de voyageurs devraient emprunter chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) les dessertes assurées par la LGV Rhin-Rhône à partir de décembre 2011.

Son coût est 2,053 milliards d'euros (valeur janvier 2004). Le raccordement dénivelé de Perrigny, au sud de Dijon, facilitera la traversée du nœud ferroviaire dijonnais pour les TGV mais aussi les trains de fret (Le transport de marchandises est une activité économique réglementée, à la fois par chaque pays et au niveau international.). La gare TGV d'Auxon sera reliée à la gare de Besançon-Viotte par une ligne ferroviaire qui pourra être également utilisée pour des dessertes périurbaines.

La construction de la LGV Rhin-Rhône est assurée par Réseau Ferré de France.

Phases

Le projet de TGV Rhin-Rhône a été décomposé en plusieurs phases :

  • Branche Est, de Mulhouse à Dijon (190 km de Genlis à Lutterbach), avec création de deux gares nouvelles :
    • Besançon TGV sur les communes d'Auxon-Dessus et Auxon-Dessous;
    • Belfort-Montbéliard TGV sur la commune de Meroux, pour la desserte des agglomérations de Belfort et Montbéliard. Elle sera reliée au réseau ferré suisse via la ligne Belfort-Bienne ;
  • Branche Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).), traversée de Dijon, raccordement à la LGV à proximité de Montbard ;
  • Branche Sud, de Dijon à Lyon ;
  • Branche Nord (encore hypothétique), de Dijon à Luxembourg.

La branche Est est à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...) la plus avancée.

Le protocole de financement de la 1re phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de cette branche Est qui reliera Villers-les-Pots (à l’est de Dijon) à Petit-Croix (au sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) de Belfort) a été signé le 28 février 2006. Après des travaux préparatoires en 2005, le chantier a commencé mi-2006. La mise en service de ce tronçon est actuellement prévue à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline...) 2011. Le premier coup de pioche " officiel " a été donné le 3 juillet 2006 sur la commune de Villersexel.

Cette commune accueille la base travaux de la branche Est. Cette base travaux regroupera tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le matériel et le personnel (3000 personnes) nécessaire à la construction de la LGV. Elle sera principalement alimentée en matériel par voie ferroviaire, via l'ancienne ligne SNCF Lure - Loulans-les-Forges (désaffectée depuis 1986) et ceci depuis la gare de Lure. Cette ligne d'alimentation suivra le parcours de l'ancienne voie jusqu'à l'entrée de la commune de Villersexel par la RD486. Elle traversera cette route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) pour contourner la commune jusqu'à la base travaux. Une fois la construction de la LGV achevée (horizon 2011), la ligne d'approvisionnement servira de déviation routière à la RD486 afin de contourner la commune de Villersexel.

Ce projet prévoit la construction de 148 km de ligne nouvelle, pour un montant de 2312 millions d'euros courants. Le financement (hors matériel roulant) est le suivant:

  • RFF : 642
  • Suisse : 66
  • Bourgogne : 131
  • Franche-Comté : 316
  • Alsace : 206
  • État : 751
  • Union européenne : 200

Temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de parcours

Après la réalisation de la 1re phase de la branche Est, les temps de parcours seront :

  • Mulhouse-Paris  : 2h 30 contre 3h aujourd'hui
  • Mulhouse-Lyon  : 2h 25 contre 3h 45 aujourd'hui
  • Mulhouse-Dijon  : 1h 10 contre 2h 40 aujourd'hui
  • Strasbourg-Lyon  : 3h 15 contre 4h 35 aujourd'hui
  • Montbéliard-Paris : 2h 20 contre 3h 30 aujourd'hui
  • Montbéliard-Dijon : 0h 50 contre 2h 15 aujourd'hui
  • Belfort-Paris  : 2h 20 contre 3h 50 aujourd'hui
  • Belfort-Dijon  : 0h 50 contre 2h 15 aujourd'hui
  • Dijon-Francfort  : 3h 30 contre 6h 30 aujourd'hui
  • Dijon-Strasbourg  : 2h 10 contre 3h 35 aujourd'hui
  • Besançon-Marseille : 3h 35 contre 4h 15 aujourd'hui
  • Besançon-Zurich  : 1h 55 contre 3h 25 aujourd'hui
  • Paris-Zurich  : 3h 45 contre 4h 30 aujourd'hui
  • Paris-Bâle  : 2h 50 contre 3h 20 aujourd'hui

À terme (branche Est complète et branche Sud), le temps de parcours entre Strasbourg et Lyon sera de 2h 05, entre Strasbourg et Marseille de 3h 15.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.115 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique