Greek Revival
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le style Greek Revival s'est épanoui en Angleterre et aux États-Unis aux XVIIIe et XIXe siècles. En opposition au style palladien qui s'inspirait du modèle classique italien, il recherche la beauté en s'inspirant des formes et des proportions des anciens temples grecs. Il est considéré comme le premier style national aux États-Unis.

Vers la fin du XVIIIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33...), il y eu un regain d'intérêt pour l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) classique en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...) et aux États-Unis. À l'origine basé sur l'achitecture romaine, c'est dans les années 1820 qu'au États-Unis il commença à glisser vers un style plus inspiré de la Grèce antique. De nombreux facteurs expliquent ce changement: la guerre de 1812 a entrainé aux États-Unis un mépris de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ce qui pouvait rappler l'empire britannique, y compris en architecture. Le modèle romain, ou modèle fédéral, n'a donc plus été vu comme le meilleur et la Grèce est apparu comme le berceau de la démocratie. En outre, en 1821, la Grèce entamait sa guerre d'indépendance contre l'Empire ottoman entraînant la sympathie des Américains, indépendants depuis peu.

Exemples en photographies

Page générée en 0.110 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique