Pétale
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Bouton d'or, fleur à cinq pétales
Bouton d'or, fleur à cinq pétales

En botanique, un pétale est l'un des éléments foliacés colorés, dont l'ensemble compose la corolle d'une fleur. Celle-ci est la partie interne du périanthe qui comprend les deux verticilles stériles d'une fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelées plantes à fleurs)....). Les pétales sont généralement différents des sépales. Lorsqu'ils sont d'aspect identique, on parle de tépales. Dans une fleur complète, les pétales constituent la partie la plus visible et colorée qui entoure les partie fertiles. Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) des pétales est un indicateur de la classification des plantes : on en compte généralement quatre ou cinq (le plus souvent) chez les dicotylédones, et trois (ou un multiple de trois) chez les monocotylédones.

On constate d'importantes variations de la forme des pétales parmi les plantes à fleurs. Les pétales peuvent être soudés à la base, formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue est haute et inversement. Chaque voyelle se caractérise...) un " tube floral ". Chez certaines espèces, les pétales sont presque entièrement soudés, formant une sorte d'urne ou de cloche entourant le gynécée et portant les étamines. C'est le cas par exemple des gentianes.

Gentiane acaule, fleur à pétales soudés
Gentiane acaule, fleur à pétales soudés

Les fleurs de certaines espèces soit n'ont pas de pétales du tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), soit portent des pétales très réduits. Elles sont appelées " apétales ". Des exemple de fleurs à périanthe très réduit peuvent être trouvés notamment chez les arbres à chatons (fagacées par exemple) ou chez les poacées (graminées).

Les pétales sont généralement la partie la plus apparente de la fleur, et l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) des pétales, ou corolle peut présenter une symétrie radiale ou bilatérale. Si tous les pétales sont à peu près identiques en taille et en forme, la fleur est dite régulière ou actinomorphe (ce qui signifie de forme rayonnante). C'est le cas du bouton d'or par exemple. Beaucoup de fleurs qui présentent une symétrie par rapport à un plan sont dites irrégulières ou zygomorphes. Chez les fleurs irrégulières, d'autre pièces florales peuvent également perdre leur forme régulière, mais ce sont les pétales qui montrent les plus grandes modifications par rapport à la symétrie radiale. Des exemples de fleurs zygomorphes peuvent être trouvés parmi les orchidées et les fabacées (Papilionacées).

Capitule de marguerite : les fleurons ligulés simulent des pétales blancs
Capitule de marguerite : les fleurons ligulés simulent des pétales blancs

Chez les plantes de la famille des astéracées (Composées), les fleurons périphériques du capitule ont souvent un ligule (Par exemple, chez la Marguerite, Leucanthemum vulgare, les fleurs périphériques blanches sont ligulées alors que les centrales tubulées sont jaunes...) très développé simulant un pétale (En botanique, un pétale est l'un des éléments foliacés colorés, dont l'ensemble compose la corolle d'une fleur. Celle-ci est la partie interne du périanthe qui comprend les deux verticilles stériles d'une fleur. Les...), comme chez la marguerite par exemple. En réalité ces fleurons, qui sont les fleurs élémentaires, ont une corolle soudée en tube à sa partie inférieur, le ligule étant une excroissance latérale.

Les adolescents " effeuillent " un à un les ligules de marguerite pour tester leur sentiments amoureux.

En cuisine (La cuisine est l'ensemble des techniques de préparation des aliments en vue de leur consommation par les êtres humains (voir cuisinerie). La cuisine est diverse...), on appelle pétales des grains de céréale (maïs, blé (« Blé » est un terme générique qui désigne plusieurs céréales appartenant au genre Triticum. Ce sont...), orge) écrasés et séchés utilisées dans diverses préparations alimentaires. Exemple : les pétales de maïs (Le maïs (aussi appelé blé d’Inde au Canada) est une plante tropicale herbacée annuelle de la famille des Poacées, largement cultivée comme céréale pour ses grains riches en amidon, mais aussi comme...) glacés au sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce extraite de la canne à sucre" (Chrétien de Troyes, Le Chevalier au...).

Page générée en 0.452 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique