Planète chtonienne
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Une planète chtonienne est le nom proposé pour une géante gazeuse dont l'atmosphère d'hélium et d'hydrogène s'est évaporée du fait de sa proximité avec son étoile. L'astre résultant n'est plus qu'un noyau rocheux ou métallique ressemblant à une planète tellurique (Les planètes telluriques (du latin tellus, la terre, le sol), en opposition aux planètes gazeuses, sont des planètes de structure zonée en forme de...) sous bien des aspects.

Cette catégorie de planètes a été proposée après la découverte d'Osiris dont l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) est en cours d'évaporation (L'évaporation est un passage progressif de l'état liquide à l'état gazeux. Elle est différente de l'ébullition qui est une transition rapide. C'est un changement d'état appelé...), même si elle ne devrait pas devenir une telle planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous...) dans un proche avenir.

Certains scientifiques ont suggéré que Mercure pourrait être une planète chtonienne (Une planète chtonienne est le nom proposé pour une géante gazeuse dont l'atmosphère d'hélium et d'hydrogène s'est évaporée du fait de sa proximité avec son étoile. L'astre résultant n'est plus qu'un noyau...), mais cette position n'est guère acceptée. Aujourd'hui aucune planète de ce type n'est connue et cette classe reste un concept théorique.

Page générée en 0.230 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique