Albert-Félix-Théophile Thomas
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Albert-Félix-Théophile Thomas (Marseille, 1847 - Paris, 1907) est un architecte français.

Elève de Alexis Paccard et de Léon Vaudoyer à l'École des Beaux-Arts de Paris alors qu'il n'est âgé que de 17 ans. Il remporte le Premier Grand Prix de Rome en 1870.
Le sujet de l'épreuve finale s'intitule : "Une école de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement...)".

Le jeune lauréat devient pensionnaire de l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs...) de France à Rome, du 15 février 1871 au 31 décembre 1874.
Il voyagea en Grèce et en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou...) mineure. Il envoya en 1875 ses travaux sur le temple d'Apollon (Apollon (en grec ancien ?π?λλων / Apóllôn, en latin Apollo) est le dieu archer grec de la clarté solaire, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la...) à Milet. Son envoi sur le temple d'Athéna à Priène lui valut une médaille à l'Exposition universelle de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de...) de 1878

Il participe à la conception et à la construction du Grand Palais, de 1896 à 1900 : il est chargé de réaliser l'aile ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).), qui devient en 1937, le Palais de la découverte (Le Palais de la découverte est un musée et centre culturel scientifique parisien. Il est situé dans le VIIIe arrondissement, avenue Franklin-Delano-Roosevelt. Il a...). Il s'intéresse aussi à la mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission,...) et invente, en 1877 un coucou suisse à réacteur (Un réacteur peut désigner :) qui n'eut pas beaucoup de succès.

Page générée en 0.197 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique