Prix de Rome - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Prix de Rome
Image associée à la récompense
Palais Mancini, Rome, par Giovanni Battista Piranesi, 1752.

Prix remis Bourse d'étude
Description Récompense artistique
Organisateur Institut de France (L'Institut de France est à la fois une institution académique française...)
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) France France
Date de création 1663

Le prix de Rome est une bourse d'étude pour les étudiants en art.

Il est créé en 1663 en France sous le règne de Louis XIV sous la forme d’une récompense annuelle pour de jeunes artistes prometteurs en peinture et sculpture (La sculpture existe depuis le paléolithique(il y a 25000 ans à peu près) et la petite figurine...), qui prouvent leurs talents en effectuant des concours éliminatoires très difficiles. Le prix est organisé par l’Académie royale de peinture et de sculpture et est ouvert à ses élèves. Le prix d'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) est organisé à partir de 1720 par l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs...) royale d'architecture sur le même modèle. Le lauréat gagne un séjour à l’Académie de France à Rome fondée par Jean-Baptiste Colbert en 1666. Il réside ainsi quatre ans au palais Mancini aux frais du roi de France ; le séjour pouvait être prolongé si le directeur de l’institution le jugeait utile.

Après une interruption entre 1794-1796 (en raison de l'impossibilité de se rendre en Italie), les concours reprennent en 1797 sous la houlette du nouvel Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) de France, qui remplace les anciennes académies royales. Les concours de peinture, sculpture et architecture sont repris et est ajoutée la composition musicale en 1803 et la gravure en taille douce en 1804. Le gagnant du « premier grand prix » est envoyé pour trois ans toujours à l'Académie de France à Rome, qui s'installe en 1803 à la Villa Médicis (La villa Médicis (villa Medici en italien) est un palais situé sur le mont Pincio à...). Des premiers seconds grands prix et seconds grands prix sont aussi accordés mais ils ne permettaient normalement pas de partir à Rome, sauf de manière exceptionnelle et pour une durée moindre. Des interruptions ont eu lieu pendant la Première Guerre mondiale (1915-1918) ainsi que pendant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale.

Le concours est supprimé en 1968 par André Malraux (André Malraux, né à Paris 18e, 53 rue Damrémont le 3 novembre 1901 et...). Cette compétition est, depuis, remplacée par une sélection sur dossier et les Académies, réunies au sein de l’Institut de France, ont été supplantées par l’État et le ministère de la Culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses...). Dès lors, les pensionnaires n’appartiennent plus seulement aux disciplines traditionnelles (peinture, sculpture, architecture, gravure sur médailles ou sur pierres fines, composition musicale) mais aussi à des champs artistiques jusque-là négligés ou nouveaux (histoire de l’art, archéologie, littérature, scénographie, photographie, cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme...), vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la...) et même cuisine). Les pensionnaires sélectionnés se voient accorder la possibilité de se perfectionner pendant un séjour de six à dix-huit mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) (exceptionnellement deux ans) à l’Académie de France à Rome (actuellement hébergée par la Villa Médicis ou même extra muros).

La villa Médicis, aujourd'hui.

Liste des lauréats en architecture

Le prix de Rome en architecture est créé en 1720.

Architecture XVIIIe siècle

  • 1720 - une entrée d'un palais dorique, Antoine Deriset premier grand prix
  • 1721 - un plan d'église de vingt toises en carré (Un carré est un polygone régulier à quatre côtés. Cela signifie que ses...), Philippe Buache premier grand prix, Guillot-Aubry deuxième grand prix et Pinard troisième grand prix
  • 1722 - un arc de triomphe, Jean-Michel Chevotet (Jean-Michel Chevotet (né le 11 juillet 1698 à Paris et mort le 4 décembre 1772...) premier grand prix, Jolivet deuxième grand prix
  • 1723 - un hôtel pour un grand seigneur, Pinard premier grand prix, envoyé à Rome, Mourette deuxième grand prix
  • 1724 - un maître-autel pour une cathédrale, Jean-Pierre Le Tailleur de Boncourt premier grand prix et Pierre-Étienne Le Bon deuxième grand prix
  • 1725 - une église conventuelle, Pierre-Étienne Le Bon premier grand prix, envoyé à Rome en 1741 seulement, Clairet deuxième grand prix
  • 1726 - un portail d'église, Carlier premier grand prix, Aufrane deuxième grand prix, Clairet troisième grand prix
  • 1727 - un hôtel pour un grand seigneur, Gallot premier grand prix, Joseph Eustache de Bourge deuxième grand prix et Mourette troisième grand prix
  • 1728 - un château pour un grand seigneur, Antoine-Victor Desmarais premier grand prix, Joseph Eustache de Bourge deuxième grand prix et Quéau troisième grand prix
  • 1729 - une cathédrale, Joseph Eustache de Bourge premier grand prix, Devillard deuxième grand prix et Quéau troisième grand prix
  • 1730 - un arc de triomphe, Claude-Louis d'Aviler premier grand prix, Pierre Laurent deuxième grand prix et de Devilliard troisième grand prix
  • 1731 - un bâtiment de vingt-cinq toises de face, Jean-Baptiste Marteau (marteau peut faire référence à :) premier grand prix, Pierre Rousset deuxième grand prix et Courtillié troisième grand prix
  • 1732 - un portail d'église, Jean-Laurent Legeay premier grand prix, de Mercy deuxième grand prix et Pierre Rousset troisième grand prix
  • 1733 - une place publique, Jacques Haneuse premier grand prix, Bailleul deuxième grand prix et Jean-Baptiste Courtonne (Jean-Baptiste Courtonne, dit Courtonne le Jeune, est un architecte français du...) troisième grand prix
  • 1734 - un maître-autel d'église, Vattebled premier grand prix, Pierre Laurent deuxième grand prix et Lafond troisième grand prix
  • 1735 - une galerie avec chapelle, Pierre Laurent premier grand prix, Jean-Louis Pollevert deuxième grand prix et Lindet troisième grand prix
  • 1736 - une maison de campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés...), Jean-Louis Pollevert premier grand prix, Brébion M. deuxième grand prix et Gabriel Pierre Martin Dumont troisième grand prix
  • 1737 - deux escaliers et vestibule de palais, Gabriel Pierre Martin Dumont premier grand prix, Lindet deuxième grand prix et Datif troisième grand prix
  • 1738 - une porte de ville, Nicolas Marie Potain (Nicolas Marie Potain est un architecte français né à Paris en 1723 et mort à...) premier grand prix, Lancret deuxième grand prix et Jean-Baptiste Courtonne troisième grand prix
  • 1739 - une grande écurie pour un château royal, Nicolas Dorbay premier grand prix, Maximilien Brébion deuxième grand prix et Lecamus troisième grand prix
  • 1740 - un jardin de quatre cents toises, Maximilien Brébion premier grand prix, Cordier deuxième grand prix et de Dreux troisième grand prix
  • 1741 - un chœur d'église cathédrale, Nicolas-Henri Jardin premier grand prix, Armand deuxième grand prix et Bourdet troisième grand prix
  • 1742 - un façade d'hôtel de ville, Armand premier grand prix, Lecamus deuxième grand prix et Bourdet troisième grand prix
  • 1743 - une chapelle, Jean Moreau premier grand prix, Cordier deuxième grand prix et Brébion troisième grand prix
  • 1744 - Pas de prix en 1744 à cause de la faiblesse des concours
  • 1745 - un phare, Ennemond Alexandre Petitot premier prix, Hazon (noté Hazin) deuxième prix, Deveau et Lelu troisièmes prix
  • 1746 - un grand hôtel, Charles-Louis Clérisseau et Brébion J. premiers grands prix ex-aequo, Lelu et Pigage deuxièmes prix, Turgis troisième prix
  • 1747 - un arc de triomphe, Jérôme Charles Bellicard premier prix, Giroux deuxième prix et Lieutaut troisième prix
  • 1748 - une bourse, Parvis (Un parvis est l'espace ouvert devant le portail ouest d'une église. Le terme vient de...) premier prix, Lelu deuxième prix et Duvivier troisième prix
  • 1749 - un temple à la paix, François Dominique Barreau de Chefdeville premier prix, Julien-David Le Roy deuxième prix et Moreau troisième prix
  • 1750 - une orangerie, Julien-David Le Roy premier grand prix, Pierre-Louis Moreau-Desproux (Pierre-Louis Moreau-Desproux est un architecte français né à Paris en 1727 et mort...) second grand prix et de Wailly troisième prix
  • 1751 - une fontaine publique, Marie-Joseph Peyre (Marie-Joseph Peyre (1730-1785) est un architecte français.) premier grand prix, Pierre-Louis Moreau-Desproux second grand prix et Helin troisième prix
  • 1752 - façade de palais, Charles De Wailly premier prix, Helin deuxième prix et Moreau troisième prix
  • 1753 - une galerie de cinquante toises, Louis-François Trouard premier prix, Jardin deuxième prix
  • 1754 - un salon des arts, Pierre-Louis Helin (Pierre-Louis Helin est un architecte français né à Versailles le...) premier prix, Billaudet deuxième prix et Jardin troisième prix
  • 1755 - une chapelle sépulcrale, Victor Louis et Charles Maréchaux premiers grands prix ex-aequo, Boucart deuxième prix, Rousseau troisième prix
  • 1756 - un pavillon isolé, Lemaire premier prix, Houdon deuxième prix
  • 1757 - une salle de concert, concours annulé « Les élèves qui s'étaient présentés au concours d'architecture ayant abandonné, huit seulement revinrent pour faire l'esquisse (Une esquisse est un dessin tracé rapidement soit comme ébauche pour une œuvre plus...), mais on ne les admit pas à concourir »
  • 1758 - un pavillon à l'angle d'une terrasse, Mathurin Cherpitel (réservé de 1757) et Jean-François-Thérèse Chalgrin (Jean-François-Thérèse Chalgrin est un architecte français né à Paris...) premiers grand prix ex-aequo, Jacques Gondouin et Claude Jean-Baptiste Jallier de Savault (noté Jollivet) (réservé de 1757) deuxièmes prix, Houdon et Gérendo troisièmes prix
  • 1759 - une école d'équitation, Antoine Le Roy premier prix, Joseph Elie Michel Lefebvre deuxième prix, Cauchois et Jacques Gondoin troisièmes prix
  • 1760 - une église paroissiale, Joseph Elie Michel Lefebvre premier grand prix, Claude Jean-Baptiste Jallier de Savault second grand prix, Gabriel troisième prix
  • 1761 - une salle de concert, Antoine-Joseph de Bourge , Boucher deuxième prix et Antoine-François Peyre troisième prix
  • 1762 - une foire couverte, Antoine-François Peyre premier prix, d'Orléans deuxième prix et Mouton (Le mouton (Ovis aries) est un mammifère domestique herbivore de la famille des bovidés,...) troisième prix
  • 1763 - un arc de triomphe, Charles François Darnaudin (Charles François Darnaudin est un architecte français né à Versailles (actuel...) premier prix, Boucher deuxième prix et Petit-Radel troisième prix
  • 1764 - un collège, Adrien Mouton premier prix, d'Orléans deuxième prix et Naudin troisième prix
  • 1765 - un dôme de cathédrale, Jean-François Heurtier premier prix, Boucu deuxième prix et Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...) troisième prix
  • 1766 - un portail de cathédrale, Jean-Arnaud Raymond premier prix, d'Orléans deuxième prix et Paris troisième prix
  • 1767 - une douane, Pierre d'Orléans premier prix, Le Moyne deuxième prix et Marquis troisième prix
  • 1767 à 1772 - « De 1767 à 1772 inclusivement, les prix d'architecture ont été privés de là pension de Rome, par une vengeance de M. le marquis de Marigny, qui, ayant eu une querelle avec l'Académie d'architecture, par un abus énorme de pouvoir envoya pendant ce temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) ses valets de chambre à Rome, aux lieu et place de ceux qui avaient obtenu les prix »
  • 1768 - un théâtre, Jean-Philippe Lemoine de Couzon, premier grand prix , Bernard Poyet second grand prix, Paris troisième prix
  • 1769 - une fête publique pour un prince, Jacob Guerne premier prix, Lussault deuxième prix et Paris troisième prix
  • 1770 - un arsenal de terre, Jean-Jacques Huvé (Cet article est rédigé essentiellement à partir des informations tirées de...) premier prix, Renard (Renard est un terme ambigu qui désigne le plus souvent en français certains canidés...) deuxième prix et Panseron troisième prix
  • 1771 - Non attribué pour un hôtel-dieu
  • 1772 - un palais pour un prince du sang, Claude-Thomas de Lussault et Jean-Auguste Marquis (réservé de 1771) premiers grand prix ex-aequo, Renard deuxième prix et Girardin troisième prix
  • 1773 - un pavillon d'agrément pour un souverain, Jean Augustin Renard premier prix, Mathurin Crucy et Coutouly (réservé de 1771) deuxièmes prix, Thierry et Herbelot (réservé de 1771) troisièmes prix. « Le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel...) à Rome rétabli en faveur des architectes par M. l'abbé Terray, successeur du marquis de Marigny »
  • 1774 - des bains d'eaux minérales, Mathurin Crucy premier prix, Bonnet deuxième prix et Bénard troisième prix
  • 1775 - des écoles de médecine, Paul Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm,...) Lemoine le Romain premier prix, de Seine deuxième prix et Doucet troisième prix
  • 1776 - un château pour un grand seigneur, Louis-Jean Desprez premier prix, Bénard deuxième prix. Ici cessent les troisièmes prix d'architecture
  • 1777 - un château d'eau, Louis-Étienne de Seine premier prix et Guy de Gisors deuxième prix
  • 1778 - pour des prisons publiques, premier et deuxième prix réservés
  • 1779 - un museum des arts, Guy de Gisors (réservé de 1778) et père François Jacques Lannoy premiers prix, Durand (réservé de 1778) et Barbier deuxièmes prix
  • 1780 - un collège sur un terrain triangulaire, Louis Alexandre Trouard premier prix et Durand deuxième prix
  • 1781 - une cathédrale, Guy-Louis Combes premier prix et Moitte deuxième prix
  • 1782 - un palais de justice, Pierre Bernard premier prix et Cathala deuxième prix
  • 1783 - une ménagerie, Antoine Vaudoyer premier prix et Percier deuxième prix
  • 1784 - un lazaret, Auguste de Saint-Hubert premier prix et Moreau deuxième prix
  • 1785 - une chapelle sépulcrale, Jean-Charles Alexandre Moreau premier grand prix et Pierre-François-Léonard Fontaine (Pierre-François-Léonard Fontaine (Pontoise, 10 septembre 1762 - Paris, 13 octobre 1853)...) second grand prix
  • 1786 - une réunion de toutes les académies, Charles Percier (Charles Percier (Paris, 22 août 1764 - Paris, 5 septembre 1838) fut un architecte néoclassique...) premier prix et Goust deuxième prix
  • 1787 - un hôtel de ville, premier et deuxième prix réservés
  • 1788 - un trésor public, Jacques-Charles Bonnard (réservé de 1787) et Jean Jacques Tardieu premiers grand prix ex-aequo, Goust et Romain (réservé de 1787) deuxièmes prix
  • 1789 - une école de médecine, Jean-Baptiste Louis François Le Febvre premier prix et Gaucher deuxième prix
  • 1790 - « pas de prix d'architecture en 1790, les concours ayant été abandonnés par les concurrents, qui renoncent à leur qualité d'élèves jusqu'à ce que l'Académie ait adopté les changements qu'ils réclament dans les anciens règlements »
  • 1791 - une galerie d'un palais, Claude-Mathieu Delagardette premier prix et Normand deuxième prix
  • 1792 - un marché public pour une grande ville, Pierre-Charles-Joseph Normand premier prix et Bergognion deuxième prix
  • 1793 - une caserne, pas de premier prix, Constant Protain second grand prix
  • 1794 - 1795 - 1796 - « Ni concours ni prix. (...) Les anciennes Académies furent refondues, par décret du 28 octobre 1795, en une nouvelle compagnie désignée sous le nom d'Institut »
  • 1797 - des greniers publics, Louis Ambroise Dubut et Cousin, premiers grands prix ex-aequo, Labarre et Hurtault deuxièmes prix
  • 1798 - une bourse maritime, Joseph Clémence premier prix, Joseph Pompon deuxième prix
  • 1799 - un élysée ou cimetière de 500 mètres, Louis-Sylvestre Gasse et Auguste Henri Victor Grandjean de Montigny premiers grands prix ex-aequo, Jean-Baptiste Guignet deuxième prix

Architecture XIXe siècle

  • 1800 - un institut des sciences et des arts ou une école nationale des beaux-arts, Simon Vallot et Jean-François-Julien Mesnager premiers grands prix ex-aequo, Jean-Baptiste Dedeban et Hubert Rohault seconds grands prix
  • An X - 1801 - un forum, Auguste Famin premier prix et Dedeban deuxième prix
  • An XI - 1802 - une foire avec pavillon d'exposition des produits de l'industrie, Hubert Rohault de Fleury premier prix et Bury deuxième prix
  • An XII - 1803 - un port maritime, François-Narcisse Pagot premier prix et André Chatillon deuxième prix
  • An XIII - 1804 - un palais de souverain, Jules Lesueur premier prix et André Chatillon deuxième prix
  • 1805 - 6 maisons pour 6 familles, Auguste Guenepin premier prix et Huyot deuxième prix
  • 1806 - un palais pour la Légion d'honneur, Jean-Baptiste Desdeban premier grand prix, Louis-Hippolyte Lebas premier second grand prix
  • 1807 - un palais pour l'éducation des princes, Jean-Nicolas Huyot (Jean-Nicolas Huyot, né à Paris le 25 décembre 1780 et mort à Paris le 2 août 1840, est un...) premier prix, Leclère deuxième prix et Giroust médaille d'encouragement
  • 1808 - des bains publics pour Paris, Achille-François-René Leclère premier prix et François-Auguste Jolly deuxième prix
  • 1809 - une cathédrale, André Chatillon premier prix et Grillon deuxième prix
  • 1810 - une bourse pour une ville maritime, Martin-Pierre Gauthier, Vauchelet deuxième prix et Jacques Lacornée deuxième second grand prix
  • 1811 - un palais pour l'Université, Jean-Louis Provost premier prix et Renié deuxième prix
  • 1812 - une maison hospitalière, Tilman-François Suys premier prix, Baron deuxième prix et Poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques...) troisième prix
  • 1813 - un hôtel de ville, Auguste Caristie premier prix, Fedel et Landon deuxièmes prix
  • 1814 - une bibliothèque-musée, Charles Henri Landon et Louis Destouches premiers grands prix ex-aequo, Louis Visconti second grand prix et Vauchelet troisième prix
  • 1815 - une école polytechnique, Pierre Anne Dedreux premier prix et Louis-Julien-Alexandre Vincent premier second grand prix
  • 1816 - un palais pour l'Institut, Lucien Van Cleemputte premier prix et Jean-Baptiste-Cicéron Le Sueur (La sueur est un liquide secrété par les glandes sudoripares lors du phénomène...) deuxième prix
  • 1817 - un conservatoire de musique, Antoine Garnaud premier prix et Abel Blouet deuxième prix
  • 1818 - une promenade publique, premier prix non attribué, Félix-Emmanuel Callet second grand prix, Desplans mention
  • 1819 - un cimetière, Félix-Emmanuel Callet et Jean-Baptiste Lesueur premiers grands prix ex-aequo, Villain deuxième prix
  • 1820 - une école de médecine, François Villain premier prix, Auguste-Théophile Quantinet premier second grand prix avec Émile Gilbert
  • 1821 - un palais de justice, Guillaume Abel Blouet premier prix, Henri Labrouste (Henri Labrouste (Paris, 11 mai 1801 - Fontainebleau, 24 juin 1875) est un architecte français....) jeune deuxième prix
  • 1822 - une salle d'opéra, Émile Jacques Gilbert premier prix, Fontaine et Jules Bouchet deuxièmes prix, Léon Vaudoyer fils troisième prix
  • 1823 - un hôtel des douanes, Félix Duban (Jacques Félix Duban, né à Paris le 14 octobre 1798 et mort à Bordeaux le 8 octobre 1870, est un...) premier grand prix, Alphonse de Gisors et Grisart seconds grands prix
  • 1824 - une cour de cassation, Henri Labrouste premier prix, Lépreux et Léon Vaudoyer deuxièmes prix, Augustin Burdet troisième prix
  • 1825 - un hôtel de ville, Joseph-Louis Duc premier prix, Friès deuxième prix et Dommey troisième prix
  • 1826 - un palais pour l'académie de France à Rome, Léon Vaudoyer premier prix, Marie Antoine Delannoy premier second grand prix, Dommey troisième prix
  • 1827 - un museum d'histoire naturel, Théodore Labrouste premier prix, Cendrier deuxième prix
  • 1828 - une bibliothèque publique, Marie Delannoy premier prix, Bourguignon deuxième prix et Abric troisième prix
  • 1829 - un lazaret, Simon-Claude Constant-Dufeux premier prix, Garrez deuxième prix
  • 1830 - une maison de plaisance pour un prince, Pierre-Joseph Garrez premier prix, Alphonse-François-Joseph Girard deuxième prix
  • 1831 - un établissement d'eaux thermales, Prosper Morey premier prix et Jean-Arnoud Léveil deuxième prix
  • 1832 - un musée, Jean-Arnoud Léveil premier prix et François-Joseph Nolau deuxième prix
  • 1833 - une école militaire, Victor Baltard (Victor Baltard, né à Paris le 10 juin 1805 et mort à Paris le 13 janvier 1874, est un architecte...) premier prix, Hector-Martin Lefuel deuxième prix et Chargrasse troisième prix
  • 1834 - un athénée, Paul-Eugène Lequeux premier prix, Nicolas-Auguste Thumeloup deuxième prix et Alphonse-Augustin Finiels troisième prix
  • 1835 - une école de médecine, Charles Victor Famin premier prix, Alexis Paccard et Jean-Baptiste Guenepin deuxièmes prix
  • 1836 - un palais pour l'exposition d'objets d'arts et des produits de l'industrie, François-Louis-Florimond Boulanger (Le boulanger est spécialisé dans la fabrication du pain, de ses dérivés, de la viennoiserie.) et Jean-Jacques Clerget premiers prix, Antoine Isidore Eugène Godebœuf deuxième prix
  • 1837 - un panthéon, Jean-Baptiste Guenepin premier prix, Antoine-Julien Hénard et Jules Duru deuxièmes prix
  • 1838 - une église cathédrale, Toussaint Uchard premier prix, Auguste-Joseph Magne deuxième prix
  • 1839 - un hôtel de ville, Hector-Martin Lefuel premier grand prix et François-Marie Péron deuxième prix
  • 1840 - un palais de la chambre des pairs, Théodore Ballu (Théodore Ballu, né à Paris le 8 juin 1817 et mort à Paris le 22 mai 1885, est un architecte...) premier prix et Philippe-Auguste Titeux deuxième prix
  • 1841 - un palais d'ambassadeur de France à l'étranger, Alexis Paccard premier prix et Jacques-martin Tétaz deuxième prix
  • 1842 - un palais des archives, Philippe Titeux premier prix, Prosper Desbuisson et Louis-Etienne Lebelin deuxièmes prix, Albert-François-Germain Delaage troisième prix
  • 1843 - un palais de l'Institut, Jacques-Martin Tétaz premier prix, Pierre-Joseph Dupont (DuPont, de son nom complet E.I. du Pont de Nemours et compagnie, est une entreprise...) et Louis-Jules André deuxièmes prix
  • 1844 - un palais pour l'Académie de Paris, Prosper Desbuisson premier grand prix, Charles Jean Lainé second grand prix avec Agis-Léon Ledru, Eugène Démangeat troisième prix
  • 1845 - une église cathédrale, Félix Thomas premier grand prix, Pierre Trémaux et Charles-Auguste-Philippe Laine deuxièmes prix
  • 1846 - un museum d'histoire naturelle, Alfred-Nicolas Normand premier prix, Thomas-Augustin Monge et Jacques-Louis-Florimond Ponthieu deuxièmes prix
  • 1847 - un palais pour la chambre des députés, Louis-Jules André premier prix et Charles-Mathieu-Quirin Claudel deuxième prix
  • 1848 - un conservatoire des arts et métiers, Charles Garnier ( Saint Charles Garnier est un des huit martyrs canadiens. Charles Garnier est un architecte...) premier grand prix, Achille-Aimé-Alexis Hue deuxième prix et Denis Lebouteux troisième prix
  • 1849 - une école des beaux-arts, Denis Lebouteux premier prix, Gabriel-Jean-Antoine Davioud deuxième prix et Paul-Renè-Léon Ginain troisième prix
  • 1850 - une grande place publique, Louis-Victor Louvet premier prix et Edouard-Auguste Villain deuxième prix
  • 1851 - un hospice sur les Alpes, Gabriel-Auguste Ancelet premier prix, Michel-Achille Triquet deuxième prix et Joseph-Alfred Chapelain troisième prix
  • 1852 - un gymnase, Léon Ginain premier prix, Louis-François Douillard aîné et Michel Douillard jeune deuxièmes prix
  • 1853 - un musée pour une capitale, Arthur-Stanislas Diet premier prix (M. Diel, s'étant marié après le jugement du concours, ne jouit pas de la pension de Rome), Georges-Ernest Coquart deuxième prix et Pierre-Jérôme-Honoré Daumet troisième prix
  • 1854 - édifice consacré à la sépulture des souverains d'un grand empire, Paul Émile Bonnet et Joseph Auguste Émile Vaudremer premiers grands prix ex-aequo, François-Philippe Boitte deuxième prix
  • 1855 - conservatoire de musique et de déclamation, Honoré Daumet premier prix, Edmond-Jean-Baptiste Guillaume et Joseph-Eugène Heim fils deuxièmes prix
  • 1856 - palais d'ambassadeur à Constantinople, Edmond Guillaume premier prix et Constant Moyaux deuxième prix
  • 1857 - une faculté de médecine, Joseph Heim premier prix et Ernest Moreau deuxième prix
  • 1858 - un hôtel impérial des invalides de la marine, Georges-Ernest Coquart, Eugène Train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) second grand prix
  • 1859 - une cour de cassation, Charles Thierry et Louis Boitte premiers grands prix ex-aequo
  • 1860 - une résidence impériale à Nice, Joseph Louis Achille Joyau premier grand prix, Bénard deuxième grand prix et Julien Guadet (Julien Guadet (1834-1908) est un architecte français.) troisième grand prix
  • 1861 - un établissement d'eaux thermales, Constant Moyaux
  • 1862 - un palais du gouverneur d'Algérie, François-Wilbrod Chabrol
  • 1863 - un escalier principal, Emmanuel Brune
  • 1864 - un hospice dans les Alpes, Julien Guadet et Arthur Dutert, premiers grand prix ex-aequo
  • 1865 - une hôtellerie pour voyageurs, Louis Noguet et Gustave Gerhardt premiers grand prix ex-aequo
  • 1866 - Jean-Louis Pascal un hôtel pour banquier
  • 1867 - une exposition des beaux-arts, Henri Jean Bénard premier grand prix
  • 1868 - un calvaire, Charles Alfred Leclerc
  • 1869 - une ambassade de France, Ferdinand Dutert
  • 1870 - une école de médecine, Albert-Félix-Théophile Thomas (Albert-Félix-Théophile Thomas (Marseille, 1847 - Paris, 1907) est un architecte français.)
  • 1871 - un palais des représentants, Émile Ulmann
  • 1872 - un museum d'histoire naturelle, Stanislas Louis Bernier
  • 1873 - un château d'eau, Marcel Lambert
  • 1874 - un palais des facultés, Benoît Édouard Loviot
  • 1875 - un palais de justice pour Paris, Edmond Paulin premier grand prix, Jean Bréasson second grand prix
  • 1876 - un palais des arts, Paul Blondel
  • 1877 - Henri-Paul Nénot premier grand prix un athénée pour une grande capitale, Adrien Chancel (Le chancel (latin : cancellus, i = barrière) est, dans une église, une clôture...) second grand prix
  • 1878 - une église cathédrale, Victor Laloux (Victor-Alexandre-Frédéric Laloux (Tours, 15 novembre 1850 - Paris, 1937) est un architecte...) premier grand prix, Louis-Marie-Théodore Dauphin (Dauphin /do.'fɛ̃/ est un nom vernaculaire ambigu désignant en français...) premier second grand prix et Victor-Auguste Blavette deuxième second grand prix
  • 1879 - un conservatoire, Victor-Auguste Blavette
  • 1880 - un hospice pour les enfants malades, sur les bords de la Méditerranée, Charles Girault (Charles-Louis Girault, né à Cosne-Cours-sur-Loire en 1851 et mort à Paris en 1932, est un...)
  • 1881 - un palais des Beaux-Arts, Henri Deglane (Henri-Adolphe-Auguste Deglane (Paris, 1855 - id., 1931) est un architecte français.)
  • 1882 - un palais pour le Conseil d'État, Pierre Esquié
  • 1883 - une nécropole, Gaston Redon
  • 1884 - un établissement thermal, Hector d’Espouy
  • 1885 - une académie de médecine, François Paul André
  • 1886 - un palais pour la Cour des comptes, Alphonse Defrasse premier grand prix, Albert Louvet (Louis-Albert Louvet (Paris, 1860 - id., 1936) est un architecte français.), premier second grand prix
  • 1887 - un gymnase, Georges Chedanne
  • 1888 - un palais pour le parlement, Albert Tournaire
  • 1889 - un casino au bord de la mer, pas de premier prix, Constant Désiré Despradelle premier second grand prix et Demerlé troisième grand prix
  • 1890 - un monument à Jeanne d'Arc, Emmanuel Pontremoli (Emmanuel Pontremoli (13 janvier 1865 à Nice, Alpes-Maritimes - 1956) est un architecte français.) et Louis Sortais premier grand prix ex-aequo
  • 1891 - une gare centrale, Henri Eustache, François-Benjamin Chaussemiche deuxième seconf grand prix
  • 1892 - un musée d'artillerie, Émile Bertone premier grand prix, Guillaume Tronchet (Guillaume Tronchet (Villeneuve-Sur-Lot Lot-et-Garonne, 1867 - Nice, 1959) est un architecte...) premier second grand prix
  • 1893 - un palais pour les sociétés savantes, François-Benjamin Chaussemiche, Paul Dusart deuxième premier grand prix et Alfred-Henri Recoura deuxième second grand prix
  • 1894 - la construction d'une école centrale des Arts et Manufactures dans la capitale d'un grand pays, Alfred-Henri Recoura premier grand prix, Auguste-René-Gaston Patouillard premier second grand prix et Gabriel Héraud deuxième second grand prix
  • 1895 - un palais d'exposition, René Patouillard-Demoriane
  • 1896 - une école de marine, Louis-Charles-Henri Pille premier grand prix, Gustave Umbdenstock second grand prix
  • 1897 - une église votive, Eugène Duquesne
  • 1898 - un palais, Léon Chifflot premier grand prix, André Arfvidson second grand prix
  • 1899 - un hôtel pour le siège central d'une banque d'État, Tony Garnier (Tony Garnier (13 août 1869 à Lyon - 19 janvier 1948 à Roquefort-la-Bédoule), est un architecte...), Henri Sirot second grand prix

Architecture XXe siècle

A classer entre 1930-1940 : Othello Zavaroni

  • 1900 - des thermes et un casino, Paul Bigot (Paul Bigot, né à Orbec le 20 octobre 1870 et mort à Paris le 8 juin 1942, est un architecte...)
  • 1901 - une académie américaine, Jean Hulot
  • 1902 - une imprimerie nationale, Henri Prost et Eugène Chifflot second grand prix
  • 1903 - une place publique, Léon Jaussely (Léon Jaussely (1875-1932) est un architecte et urbaniste français.) premier prix, Jean Wielhorski premier second grand prix et Henri Joulie deuxième second grand prix
  • 1904 - une manufacture de tapisserie, Ernest Michel Hébrard, Pierre Leprince-Ringuet second grand prix
  • 1905 - un château d'eau, Camille Lefèvre
  • 1906 - un Conseil d'État, Patrice Bonnet
  • 1907 - un observatoire, Charles Nicod
  • 1908 - Charles Louis Boussois
  • 1909 - Jacques Maurice Boutterin
  • 1910 - Georges-Fernand Janin
  • 1911 - un monument à la gloire de l’indépendance d’un grand pays, René Mirland premier grand prix, Paul Tournon second grand prix
  • 1912 - Jacques Debat-Ponsan premier grand prix, Roger-Henri Expert second grand prix
  • 1913 - Roger Séassal premier grand prix, Gaston Castel second grand prix
  • 1914 - Albert Ferran premier grand prix
  • 1919 - un palais pour la Ligue des nations à Genève, Jacques Carlu et Jean-Jacques Haffner premiers grands prix, Eugène-Alexandre Girardin et Louis Sollier seconds grands prix, André Jacob deuxième second grand prix
  • 1920 - Michel Roux-Spitz premier grand prix, Marc Brillaud de Laujardière second grand prix
  • 1921 - Léon Azéma premier grand prix, Maurice Mantout second grand prix
  • 1922 - Robert Giroud
  • 1923 - Jean-Baptiste Mathon (Jean-Baptiste Mathon (1893-1971) est un architecte français.) premier grand prix, Georges Feray second grand prix
  • 1924 - un institut de botanique, Marcel Péchin
  • 1925 - Alfred Audoul premier grand prix, Marcel Chappey deuxième second grand prix
  • 1926 - Jean-Baptiste Hourlier
  • 1927 - André Leconte premier grand prix, Albert Dubreuil premier second grand prix
  • 1928 - Eugène Beaudouin
  • 1929 - palais pour l'Institut de France, Jean Niermans premier grand prix, Germain Grange premier second grand prix
  • 1930 - Achille Carlier premier grand prix, Noël Le Maresquier premier second grand prix
  • 1931 - Georges Dengler premier grand prix
  • 1932 - Camille Montagné premier grand prix, André Aubert second grand prix
  • 1933 - une église de pèlerinage, Alexandre Courtois, premier grand prix, Robert Camelot second grand prix, Charles-Gustave Stoskopf deuxième second grand prix
  • 1934 - André Hilt premier grand prix, Georges Letélié premier second grand prix
  • 1935 - Paul Domenc
  • 1936 - André Remondet
  • 1937 - Georges Noël
  • 1938 - Henry Bernard (Henry Bernard, né à Albertville le 21 février 1912 et mort le 10 décembre 1994, est un...) premier grand prix, Pierre Dufau (Pierre Dufau (né le 21 juin 1908 à Arras et mort le 26 septembre 1985...) premier second grand prix
  • 1939 - un palais de l’empire colonial français, Bernard Zehrfuss
  • 1942 (?) - Raymond Gleize
  • 1943 - André Chatelin, Jean Dubuisson deuxième grand prix
  • 1944 - Claude Béraud
  • 1945 - Jean Dubuisson et Jean de Mailly premiers grand prix ex-aequo
  • 1946 - Guillaume Gillet
  • 1947 - Jacques Cordonnier premier grand prix, Paul La Mache deuxième second grand prix
  • 1948 - Yves Moignet
  • 1949 - Paul Vimond
  • 1950 - Jacques Perrin-Fayolle, premier grand prix, Xavier Arsène-Henry, premier second grand prix
  • 1951 - Louis-Gabriel de Hoÿm de Marien
  • 1952 - Louis Blanchet premier grand prix, Pierre-André Dufétel second grand prix
  • 1953 - Olivier-Clément Cacoub
  • 1954 - Un centre de recherches africaines à Kano, dans le Nigéria britannique, Michel Marot
  • 1955 - Ngô Viết Thụ premier grand prix
  • 1956 - une acropole, Serge Menil premier grand prix, Michel Folliasson premier second grand prix
  • 1957 - Jean-Marie Brasilier premier grand prix
  • 1958 - un panthéon pour l'Europe, pas de premier grand prix, Gérard Carton premier second grand prix, Claude Bach deuxième second grand prix
  • 1959 - Gérard Carton
  • 1960 - le centre d'affaire d'une grande capitale, Jean-Claude Bernard
  • 1961 - un monastère, Jacques Labro (Labro est une commune italienne de moins de 1 000 habitants, située dans la province de...)
  • 1962 - Jean-Loup Roubert (Jean-Loup Paul Étienne Roubert est un architecte français né à Reims (Marne) le 4 janvier 1932.) premier grand prix, Christian Cacault premier second grand prix
  • 1963 - Jean-Louis Girodet
  • 1964 - Bernard Schoebel
  • 1965 - Jean-Pierre Poncabare
  • 1967 - une maison pour l'Europe dans l'hypothèse d'une transformation du centre de Paris, Daniel Kahane premier grand prix, Michel Longuet premier second grand prix, Aymeric Zublena (Aymeric Zublena, né en 1936, est un architecte français. Membre de l'agence SCAU (Guy Autran,...) second grand prix
Page générée en 0.033 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique