Biodiversité
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Quel prix accorder à la biodiversité ?

Les écologues et les environnementalistes ont été les premiers à insister sur la valeur économique de la diversité biologique et de sa protection. Ainsi, Edward Wilson écrivait en 1992 que « la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces,...) est l'une des plus grandes richesses de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa...), et pourtant la moins reconnue comme telle ». Nombreux sont ceux qui aujourd'hui considèrent la biodiversité comme un réservoir de ressources utilisables pour fabriquer des produits agro-alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques… Cette notion de mise en valeur des ressources est à l'origine des craintes de disparition des ressources liée à l'érosion de la biodiversité, mais aussi des nouveaux conflits portant sur les règles de partage et d'appropriation de cette richesse.
Toute mesure précise est impossible, car on ne mesure pas tous les services rendus par la biodiversité, mais de 1 350 à 3 100 milliards d'euros seraient perdus par an à cause de l'érosion de la biodiversité, selon une étude présentée le 29 mai 2008 à la conférence de l'ONU à Bonn. Un préalable à toute conclusion sur la répartition des richesses est donc nécessaire : celui de l'évaluation économique de la biodiversité. Cette évaluation permettrait aussi de mieux évaluer et plus équitablement répartir les moyens financiers à consacrer à sa protection.

Au niveau du G-8

Le G8, lors du Sommet de Syracuse a adopté une charte plaçant la perte de biodiversité au sommet de l'agenda (Un agenda est un outil permettant d'associer des actions à des moments, et d'organiser ainsi son temps. Il regroupe l'ensemble des jours de l'année, organisés avec un découpage d'une page par jour ou par semaine, deux pages par semaine, etc.) environnemental de ces pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui...), en insistant sur les liens entre biodiversité et climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de...), l'urgence de renforcer les instruments économique préservant la biodiversité et soutenant le développement de l'IPBES.

En France

La dernière évaluation nationale est celle de mai 2010 Une première évaluation de l'état de conservation des habitats et espèces parmi les plus menacés d'Europe a été faite par les états-membres européens pour notamment évaluer l'application de la directive "Habitats, faune, flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la faune). Le terme...)" pour la période 2001-2006. Ce bilan, au delà du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) Natura 2000, s'est basé sur 962 évaluations est jugé préoccupant par les spécialistes : Les 3/4 des habitats inventoriés étaient dans un état de conservation défavorable ; seuls 17% aux critères de l'état favorable. Les habitats marins et côtiers, dunes, tourbières et bas-marais ainsi que les habitats d'eaux douces sont ceux qui sont les plus dégradés. Les mammifères (sauf les chiroptères) ont été un peu plus épargnés que les autres espèces terrestres, avec un recul préoccupant des amphibiens, de nombreux poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau...) et de certains invertébrés (crustacés et mollusques en particulier, ou chez les insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur environnement...), de nombreux groupes de papillons et libellules. L'objectif 2010 de stabiliser la perte de biodiversité n'a pas été atteint.

Une « stratégie nationale pour la biodiversité » (SNB) a été adoptée en 2004. Elle a défini 4 priorités :

  • Caractérisation et évaluation (qualitative et quantitative) de la biodiversité
  • étude de sa dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :), modélisation des évolutions possibles
  • évaluation des impacts de ses changements
  • pratiques de gestion restauratoire et durable y compris dans et par les entreprises (avec par exemple un guide sur la prise en compte de la biodiversité dans les stratégies des entreprises, fait par l'IFB et l'association OREE).

La FRB est devenu le point (Graphie) de contact national de la biodiversité, le Museum étant celui du GBIF, et un portail d’accès à plusieurs bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) naturalistes françaises a été amélioré.

En 2007, le Grenelle de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) a mis la trame (Le mot trame peut désigner :) verte et bleue nationale parmi les premières priorités, avec l'apparition de mesures contre la pollution lumineuse (L’expression pollution lumineuse (light pollution, ou photopollution pour les anglophones) désigne à la fois la présence nocturne anormale ou gênante de lumière et les conséquences de l'éclairage...). Des plans de restauration et réintroductions (environ 130) ont été relancés, et le CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) - la FRB créée le 5 mars 2008 en associant CNRS, IRD, INRA, CIRAD, IFREMER, CEMAGREF, BRGM et MNHN - en fusionnant le GIS IFB et le GIS BRG autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) d'une plate-forme internet sur la biodiversité. Un « plan d’action recherche », dans le cadre de la SNB, a été défini pour 2006-2008, et mis à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) pour 2008-2010. L’ANR (Agence Nationale de la Recherche) a été invitée à s'ouvrir plus largement aux questions de biodiversité sauvage et domestique (programmes Biodiversité, ADD), avec le GIS BRG qui produit aussi des appels à projets. Des nouveaux thèmes de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) pourraient être développés autour de thèmes tels que la biodiversité des sols, des forêts ou des milieux marins et côtiers. La France contribuera au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) de plateforme d’expertise internationale IPBES et continue à s'inscrire dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte...) international, avec notamment des appels à projets du MEEDDAT, de l’ANR et de l’ERA Net BiodivERsa.

La perception de la biodiversité par les français fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par les...) d'enquêtes statistiques ; 6 français sur 10 disent connaitre le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...) du mot Biodiversité, mais souvent avec du mal à identifier les facteurs d'érosion de la biodiversité (moins d’une personne sur 5 cite les pratiques agricoles intensives ou l'urbanisation, moins d'une sur 10 cite les modes de vie (La vie est le nom donné :) et de consommation des ménages). L'importance de la sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données...) des espèces végétales et animales tend à augmenter, et de 2007 à 2010, la biodiversité est de plus en plus citée comme actions prioritaires que l’État devrait mener pour protéger l'environnement.

Page générée en 0.084 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique