Hikari (Shinkansen) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un Shinkansen série 300 en Hikari entre Okayama et Aioi, le 8 octobre 2009

Le Hikari (ひかり) est le nom d'un service de train à grande vitesse (On distingue :) japonais du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) Shinkansen (Le Shinkansen est le réseau ferroviaire japonais de lignes à grande vitesse, sur lequel ont...) développé par la JR Central sur la ligne Tōkaidō et par la JR West sur la ligne Sanyō. Plus lent que le Nozomi mais plus rapide que le Kodama, il dessert plus de destinations que le premier (qui ne s'arrête que dans les plus grandes villes) mais moins que le second (qui s'arrête dans de nombreuses municipalités plus modestes).

Son nom signifie « lumière, rayon, éclair » en japonais, reprenant celui d'un service express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données....) qui circulait sur Kyūshū entre Fukuoka (Gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui...) Hakata) et Beppu (préfecture d'Ōita) entre 1958 et 1964. Un train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) express construit par le Japon entre 1931 et 1945 entre Pusan (Corée colonisée) et Changchun (Mandchoukouo) était également appelé Hikari.

Il utilise des Shinkansen série 300, 700 et N700, généralement à 16 voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un...) dont 3 de « Classes vertes » (première classe, toujours les voitures 8, 9 et 10) et 5 sur réservation (les 6, 7, 11, 12 et 13). Les 300 et 700 comportent 4 voitures fumeurs (3, 10, 15 et 16), et les N700 sont globalement non-fumeurs et n'offrent que quelques compartiments fumeurs aux voitures 3, 7, 10 et 15. Les Hikari ne circulant que sur la ligne Sanyō (Hikari Rail Star) sont légèrement différents puisqu'ils n'utilisent que des Shinkansen série 700 de 8 voitures, sans « voiture verte » et seulement 2 wagons fumeurs (les 2 et 6).

Il comprend aujourd'hui 117 rotations, numérotés entre 460 et 589 (460-487, 490-491, 493, 495, 500-534 et 540-589).

Les trains communs aux deux lignes

Hikari de la JR Central, le 2 janvier 2008

32 rotations sont faites entre des gares à la fois du Tōkaidō et Sanyō :

  • les 460-461 et 463-486 entre Tōkyō (Gare de Tōkyō) et Okayama :
  • tous s'arrêtent dans au moins 9 gares intermédiaires (Shinagawa, Shin-Yokohama, Nagoya (Nagoya (????; -shi) est la quatrième plus grande et la troisième plus prospère des villes du...) et Kyōto pour la ligne Tōkaidō, Shin-Ōsaka pour la jonction (La Jonction est un quartier de la ville de Genève (Suisse), son nom familier est "la Jonquille") entre les deux lignes, Shin-Kōbe, Nishi-Akashi, Himeji et Aioi sur la ligne Sanyō),
  • toutes sauf la 460 s'arrêtent aussi à Shizuoka et Hamamatsu,
  • elles desservent parfois Mishima,
  • plus rarement les gares de Odawara, Atami et Toyohashi,
  • seules les 460 et 485 s'arrêtent à Gifu-Hashima et Maibara.
  • le 462 va de Tōkyō (Gare de Tōkyō) à Mihara (préfecture de Hiroshima), et dessert lui-aussi les mêmes 10 gares intermédiaires communes aux 26 lignes précédentes auxquelles s'ajoutent Gifu-Hashima et Maibara sur la ligne Tōkaidō, et Shin-Kurashiki, Fukuyama et Shin-Onomichi sur la ligne Sanyō.
  • le 487 entre Tōkyō (Gare de Tōkyō) et Himeji (préfecture de Hyōgo) : elle dessert les 7 gares intermédiaires où s'arrêtent également tous les trains 460-462 et 463-486, ainsi que Shizuoka, Hamamatsu, Gifu-Hashima et Maibara.
  • les 490-491 entre Nagoya (Gare JR Nagoya, préfecture d'Aichi) et Hiroshima avec 8 gares intermédiaires (Gifu-Hashima, Maibara et Kyōto sur la ligne Tōkaidō, Shin-Ōsaka pour la jonction entre les deux lignes, Shin-Kōbe, Himeji et Fukuyama sur la ligne Sanyō).
  • le 493 entre Yokohama (Shin-Yokohama) et Hiroshima, avec 10 gares intermédiaires communes à tous les trains 461 et 463-486 entre Shizuoka et Okayama, à quoi s'ajoute uniquement la Gare Fukuyama sur la ligne Sanyō.
  • le 495 entre Nagoya (Gare JR Nagoya, préfecture d'Aichi) et Hiroshima avec 9 gares intermédiaires dont les mêmes que les 490-491 (à l'exception de la Gare Fukuyama) plus celles de Nishi-Akashi et Aioi sur la ligne Sanyō.
Page générée en 0.075 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique