Instituteur
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Wiktprintable without text.svg

Voir « instituteur » sur le Wiktionnaire.

Un instituteur ou une institutrice est, dans beaucoup de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas...), une personne en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un...) d'enseigner dans les écoles auprès des jeunes enfants, notamment à l'école maternelle et à l'école élémentaire (école primaire).

L'appellation traditionnelle pour les petites classes est « maître d'école ».

En France

Les instituteurs et les institutrices appartiennent à un corps de catégorie B (c'est-à-dire avec un recrutement minimum de niveau baccalauréat) de la fonction publique française ; corps des instituteurs et institutrices actuellement en extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs...). Corps comprenant des enseignants ayant pour mission de travailler avec les enfants scolarisés à l'école primaire, que ce soit à l'école maternelle ou à l'école élémentaire.

Le corps des instituteurs a été créé par la loi du 12 décembre 1792. Pour la formation d'une partie des instituteurs ont été créées des écoles normales primaires dont la création, d'abord éphémère en 1794, devient effective à partir de 1810 à Strasbourg puis obligatoire selon la loi Guizot du 28 juin 1833. Loi Guizot modifiée plusieurs fois et totalement revue et corrigée en 1879 par la loi Bert après la victoire des Républicains aux élections et l'arrivée de Jules Ferry au ministère de l'Instruction publique (Le ministère de l'Instruction publique est le nom donné à l'actuel ministère de l'Éducation nationale, de la Révolution à 1932 en France. Par extension on peut rencontrer la même appellation...) et des Beaux-Arts puis à la présidence du Conseil. Devenus de véritables missionnaires d'une révolution par la loi du système éducatif, les instituteurs publics seront surnommés les hussards noirs de la République. Le 19 juillet 1889, les instituteurs titulaires deviennent des fonctionnaires d'État.

Depuis 1989, ce corps est progressivement remplacé par le corps des professeurs des écoles, de catégorie A (recrutement après au moins une licence).

Le mot reste néanmoins d'un usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) courant pour désigner les professeurs des écoles.

En Afrique de l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).)

Plusieurs pays, notamment le Mali, ont connu d'illustres instituteurs comme Modibo Kéïta, Warikè Diarra, MocTar Chérif Fofana, Thierno Diarra...

En Belgique

Les instituteurs sont formés dans les écoles normales, faisant partie de l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les...) supérieur pédagogique de type court (trois ans), et qui dépendent soit du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) officiel, soit du réseau libre.

Page générée en 0.241 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique