Professeur des écoles
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Concours d'accès

Le recrutement des professeurs des écoles s'effectue par concours (CRPE). Les lauréats sont affectés dans l'académie dans laquelle ils ont été admis au concours. Ils enseignent dans l'un des départements de cette académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines...) après titularisation (d'où l'importance du choix de l'académie lors de l'inscription au concours). Depuis 2010, ce concours nécessite préalablement l'obtention d'un master 1 (sauf équivalence, dérogations ou situations professionnelles spécifiques). Il peut être préparé dans un IUFM (cette première année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de préparation s'appelle alors la PE1).

Plusieurs concours permettent de devenir professeur des écoles (Professeur des écoles (succédant à instituteur) est un corps de la fonction publique française obtenu par concours (les candidats doivent être détenteurs d'une...) (externe, interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable...), troisième voie, etc.).

L'année de formation professionnelle post-concours dite PE2 devrait ne plus exister, dès la rentrée 2010, suite à la réforme de la formation des maîtres.

Les nouveaux professeurs admis au concours en 2009, seraient ainsi les derniers à suivre une année de formation professionnelle post-concours dans un IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) où sont organisés de multiples stages dans les écoles. Parmi ces stages, on peut dissocier les Stages de Pratique Accompagnée (ou SPA) des Stages en Responsabilité (ou SR). Les SPA sont des stages accompagnés par des maîtres formateurs au cours desquels les PE2 se rendent dans les classes. Dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), ils observent, et peuvent être amenés à préparer quelques séances, puis à les mettre en œuvre en présence de l'enseignant de la classe. Les SR sont des stages d'environ trois semaines au cours desquels les PE2 sont seuls à plein temps dans une classe. Ils seront "visités" par un formateur (Voir :) (EMF, conseiller pédagogique et/ou professeur d'IUFM). Ils sont également responsables d'une classe à l'année, dans le cadre d'un stage (Un stage est le plus souvent une période de formation, d'apprentissage ou de perfectionnement qui dure quelques jours à plusieurs mois dans un lieu adapté :) filé (un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale)...) par semaine)

Note : le fonctionnement de chaque IUFM peut différer légèrement.

Les derniers par ordre de classement (qui ne sont donc pas reçus) sont inscrits sur une liste dite « complémentaire ». L'académie peut leur proposer, en fonction de ses besoins propres, de devenir professeurs des écoles à condition d'accepter d'assurer une année d'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un...) avant l'année dite de PE2. Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de candidats concernés représente en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) 10 à 30 % des reçus chaque année. À l'issue de cette première année d'enseignement, ils rejoignent le cursus classique, avec une année de formation (la PE2).

L'année de formation donne lieu à une évaluation portant à la fois sur les stages, le mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) professionnel et les enseignements suivis en IUFM. Cette évaluation conditionne la délivrance du DPPE, Diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant...) Professionnel de Professeur des Écoles, puis leur titularisation (fonctionnaire statutaire).

Organisation au sein de l'école

En fonctionnement normal, chaque professeur des écoles est dit « adjoint » au sein de l'école, à l'exception du professeur ayant accepté la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) de direction (appelé directeur de l'école). Ce dernier n'a aucune relation hiérarchique avec les autres professeurs, mais assure notamment la responsabilité administrative et gère le fonctionnement de l'école avec l'aide des autres enseignants et des personnels qui peuvent éventuellement être présents (généralement du personnel délégué par la mairie de la commune).

Les professeurs assument l'intégralité des enseignements soit en moyenne 26 h de présence en classe par semaine auxquelles il convient d'ajouter :

  • les heures (L'heure est une unité de mesure  :) de présence obligatoire aux différentes réunions (dont les conseils d'école),
  • les heures de formation obligatoire,
  • les heures de préparation et de corrections du travail effectué par les enfants.

Ce système a été modifié à la rentrée scolaire (La rentrée scolaire est la période de l'année scolaire où les élèves rentrent de leurs grandes vacances et reprennent les cours à l'école. La...) 2008: le temps d'enseignement par semaine est maintenant réduit à 24 h de classe pour tous les élèves . Les 2 heures par semaines non délivrées en tant qu'enseignement obligatoire pour les élèves seront effectuées par les professeurs des écoles avec des élèves en difficultés dans le cadre de la lutte contre l'échec scolaire.

Cent-huit heures annuelles de service se répartissent conformément à l’article 2 du décret du 6 septembre 1990 précité, de la manière suivante :

- Soixante heures consacrées à de l’aide personnalisée ou à du travail en groupes restreints, notamment en maternelle, auprès des élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages et au temps d’organisation proportionné correspondant. Dans le cas où ces soixante heures ne peuvent être intégralement mobilisées pour de l’aide personnalisée ou du travail en groupes restreints, elles sont consacrées au renforcement de la formation professionnelle continue des enseignants hors de la présence des élèves. Le temps d’organisation correspondant à l’aide personnalisée permet d’identifier les élèves en difficultés et de prévoir les modalités de cette aide pour ceux qui en bénéficieront.

-Vingt-quatre heures consacrées à des travaux en équipes pédagogiques (activités au sein des conseils des maîtres de l’école et des conseils des maîtres de cycle), aux relations avec les parents, à l’élaboration et au suivi des projets personnalisés de scolarisation des élèves handicapés.

Dans ce total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....) ne sont pas comptabilisés notamment :

  • la programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la...) et la progression des enseignements,
  • le temps de formation et de mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à niveau », un outil...) des connaissances théoriques et institutionnelles (programmes notamment)
  • la correction des travaux des élèves,
  • la participation aux réunions non obligatoires,
  • le suivi des élèves en très grande difficulté ou handicapés,
  • l'organisation des éventuelles sorties scolaires,
  • la participation à ces sorties scolaires (à l'exception du temps comptabilisé dans la journée de classe).

Chaque enseignant décide (ou non) d'organiser des sorties sur son temps libre.

Page générée en 0.160 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique