Terroir
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un terroir désigne une aire géographique considérée comme homogène à travers les ressources et productions qu'il est susceptible d’apporter, notamment - mais pas uniquement - par sa spécialisation agricole.

Une terre et des hommes

Les terroirs résultent de l’exploitation par une société humaine des potentialités d’un espace physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la nature ;...). Leur définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) dépend étroitement des caractères de la civilisation qui occupe les terres. Ainsi, dans un même espace, avec des potentialités et des contraintes physiques identiques, des sociétés humaines différentes sont susceptibles de développer des terroirs distincts.

Le terroir (Un terroir désigne une aire géographique considérée comme homogène à travers les ressources et productions qu'il est susceptible d’apporter,...) est donc un espace concret, tangible et cartographiable à travers de multiple facteurs (géographiques : pédologie, géologie (La géologie, du grec ancien γη- (gê-, « terre ») et λογος (logos, « parole », « raison »), est la science qui traite de la...), géomorphologie, hydrologie, climatologie, microclimat, exposition, etc.). Mais il possède également une dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de...) culturelle qui reflète directement la société humaine qui l’exploite. Cet aspect se retrouve en abondance dans l’utilisation littéraire et identitaire du terroir.

En Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...), et du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) historiogéographique, les terroirs semblent le plus souvent issus des anciennes civitas gauloises et gallo-romaines alors que les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...) auraient les pagus romains comme origine ; eux-mêmes étant déterminé par l'aire d'influence des cités de peuples celtiques et gaulois partagées en clans. Les limites de ces territoires étaient souvent en grande partie calquées sur les frontières naturelles que sont les cours d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) et les littoraux.

Ces entités ont spontanément été reprises par les établissements religieux lors de la période de christianisation puis par différentes administrations.

Les terroirs viticoles

La précision de la définition d’un terroir dépend de l’acuité avec laquelle les hommes perçoivent et maîtrisent les facteurs qui affectent la ressource exploitée. Des cas extrêmes sont atteints sur les terres viticoles où la notion est parfois appliquée à l'échelle de la parcelle (la qualité du vin est affectée par des conditions micro-locales).

Une échelle d'aménagement du territoire

La notion de « Pays » a en France été fortement remise en valeur par la Loi Voynet comme échelle de cohérence territoriale (et écopaysagère dans le cadre de la trame (Le mot trame peut désigner :) verte, reprise par le Grenelle de l'environnement). La loi Voynet du 25 juin 1999 sur l'aménagement du territoire réactualise la loi Pasqua l'identification de pays comme territoire de projet.

Certains ont également décliné les pays (430 à environ 450 pays en France selon les auteurs) en « micropays » ; ainsi le géographe Frédéric Zégierman a-t-il décliné 450 pays majeurs en une mosaïque de 1800 micropays

Terroir et territoire

Bien que de même origine étymologique, un territoire n’équivaut pas à un terroir. Le territoire regroupe généralement des terroirs différents, ce qui permet de varier ses ressources. Ainsi, les communautés villageoises cherchent à exploiter à l’intérieur du même finage des champs, des bois, des pâturages...

Un terroir est :

«  un espace géographique délimité défini à partir d’une communauté humaine qui construit au cours de son histoire un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de traits culturels distinctifs, de savoirs, et de pratiques fondés sur un système d’interactions entre le milieu naturel et les facteurs humains. Les savoir-faire mis en jeu révèlent une originalité, confèrent une typicité et permettent une reconnaissance pour les produits ou services originaires de cet espace et donc pour les hommes qui y vivent. Les terroirs sont des espaces vivants et innovants qui ne peuvent être assimilés à la seule tradition. »

L'association Terroirs & Cultures a travaillé en lien avec l'UNESCO à une charte des terroirs [1]

Page générée en 0.061 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique