Université de Téhéran
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Université de Téhéran
Devise La Mère université
Nom original دانشگاه تهران ,Daneshgāh Tehran
Informations
Fondation 1934
Type Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) publique
Régime linguistique persan
Localisation
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être...) Téhéran
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas...) Iran
Campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville....) urbain
Direction
Président Abbas-ali Amid Zanjani (عباسعلی عميد زنجانی)
Chiffres clés
Personnel 3 500
Étudiants 32 000
Undergraduates 29 000
Divers
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication IP...) www.ut.ac.ir www.ut.ac.ir/ www.ut.ac.ir


L’université de Téhéran (en persan : دانشگاه تهران) est la plus vieille et la plus grande université d'Iran (Perse). On l'appelle parfois la "Mère Université" en Iran (دانشگاه مادر).

L'université est très prestigieuse et est parmi les premières à être choisie par les candidats au concours annuel d'admission dans les universités iraniennes. L'école admet aussi des étudiants du monde (Le mot monde peut désigner :) entier et est connu pour ses sujets de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) variés. De nombreux anciens élèves de l'université finissent parmi l'élite politique du pays.

L'université possède plus de 150 facultés, 3500 enseignants et 32000 étudiants plus 340 étudiants étrangers. L'UT offre 116 diplômes de licence, 160 diplômes de mastères et 120 doctorats.

Histoire

Cérémonie de lancement de la faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain...) avec Reza Pahlavi.

L'histoire de l'établissement d'universités en Iran et de l'université de Téhéran en particulier date de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1851 et de la fondation de Dar-ol Fonoun. En 1928, le professeur Mahmoud Hessaby propose la fondation d'un centre qui couvrirait pratiquement toutes les sciences à Ali Asghar Hekmat, qui était alors ministre de la Culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail, La...).

Cliquez ICI pour visualiser un vidéoclip de l'université de Téhéran.

. En janvier 1933, pendant une réunion du cabinet, le sujet fut discuté. Ali Asghar Hekmat, le ministre de l'éducation de l'époque a dit :

Bien sûr, il n'y a pas de doute sur la position et la gloire de la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans...), mais la seule déficience flagrante est que cette ville n'a pas d’« université ». C'est dommage que cette ville reste loin derrière les autres grands pays du monde.

Ses mots ont eu un profond impact sur tous les participants à la réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l'est de Madagascar et à 170...), causant l'acceptation de la proposition. Allouant un budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) initial de 250 000 tomans, le ministère de l’Éducation était autorisé à chercher un emplacement adéquat pour la fondation de l'Université et à prendre les mesures nécessaires pour construire le bâtiment aussi vite que possible.

Ali Asghar Hekmat en collaboration et avec les conseils d'André Godard, un architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un particulier,...) et archéologue français qui travaillait pour le ministère de l'Éducation, a vite commencé à chercher un emplacement adéquat. Sur ordre de Reza Shah, le site des jardins Jalaliyeh fut sélectionné. Le jardin Jalaliyeh était situé au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) du Téhéran d'alors, entre le village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments)) d'Amirabad et la bordure nord de Téhéran. Ce jardin, plein de parterres de fleurs fut fondé au début du XXe siècle pendant les dernières années du règne de Naser ad-Din Shah, sous ordre du prince Jalal ad-dawlah.

Le plan principal de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute...) fut dessiné par André Godard, Markov, Maxim Cierro, et Mauser. Les influences de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) moderniste du début du XXe siècle sont toujours visibles sur les sites principaux de l'université aujourd'hui.

L'université de Téhéran a été inaugurée officiellement en 1934. Le campus Amir-abad (Karegar nord) fut ajouté en 1945 après que les troupes américaines aient quitté le terrain à la fin de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une...) Guerre mondiale. L'université a admis des femmes étudiantes pour la première fois en 1937.

En 1971, la construction du nouveau bâtiment dessiné par Abdolaziz Farmanfarmayan était terminée, accueillant la bibliothèque centrale de l'Université, qui met à la disposition du lecteur 600 000 livres, une large collection de manuscrits persans, nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'entre eux étant uniques et 1800 périodiques du monde entier.

Mohammad Maleki (en), prisonnier politique sous le shah, devient président de l'Université au lendemain de la révolution de 1979. Mais dès juillet 1981, il est condamné par les mollahs à cinq ans de prison. Arrêté à maintes reprises en raison de son opposition au clergé islamiste, il a été arrêté de nouveau en août 2009 dans le cadre de la répression contre les protestations post-électorales.

En 1986, par voie de décret du ministère de la Santé (Le Ministère de la Santé peut faire référence :), la faculté de médecine de l'université s'est séparée pour fonder l'université de sciences médicales de Téhéran, qui est maintenant l'école de médecine la plus prestigieuse du pays avec 13 000 étudiants.

Page générée en 0.139 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique