GNU Debugger
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
GNU Debugger
Développeur GNU Project
Dernière version 6.6 (le 18 décembre 2006)
Type débogueur
Licence GNU (GNU est un système d'exploitation composé exclusivement de logiciels libres.) GPL
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) gnu.org/software/gdb/

Le GNU Debugger (Le GNU Debugger également appelé gdb est le débogueur standard du projet GNU. Il est portable sur de nombreux systèmes type Unix et fonctionne pour...) également appelé gdb est le débogueur standard du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) GNU. Il est portable sur de nombreux systèmes type Unix et fonctionne pour plusieurs langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de matériel, cf. VHDL).), comme le C, le C++ et le Fortran. Il fut écrit par Richard Stallman en 1988. gdb est un logiciel libre (Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification, la duplication et la diffusion sont universellement autorisées sans contrepartie financière. Les droits...), distribué sous la licence GNU GPL.

Gdb fonctionne sur de nombreuses architectures (Architectures est une série documentaire proposée par Frédéric Campain et Richard Copans, diffusé sur Arte depuis 1995.) différentes, et permet le débogage distant (par l'intermédiaire d'une liaison série ou d'une connexion IP) d'application tournant sur une plateforme cible distincte de la plateforme de développement. Ceci éventuellement sur deux types de processeurs différents.

Gdb permet de déboguer un programme en cours d'exécution (en le déroulant instruction (Une instruction est une forme d'information communiquée qui est à la fois une commande et une explication pour décrire l'action, le comportement, la méthode ou la tâche qui devra commencer, se terminer, être conduit, ou...) par instruction ou en examinant et modifiant ses données), mais il permet également un débogage post-mortem en analysant un fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des...) core qui représente le contenu d'un programme terminé anormalement.

L'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) de Gdb est une simple ligne de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.), mais il existe des applications frontales qui lui offrent une interface graphique beaucoup plus conviviale. L'utilitaire (Le mot utilitaire peut désigner :) ddd par exemple permet de cliquer sur une ligne de code directement dans le listing pour y placer un point (Graphie) d'arrêt alors que gdb seul nécessite la saisie du numéro de ligne. Notons également que gdb est souvent invoqué en arrière-plan par les environnements de développement intégré comme Eclipse.

Architectures supportées

  • Alpha
  • ARM
  • H8/300
  • System/370 et System 390
  • X86 (La famille x86 regroupe les microprocesseurs compatibles avec le jeu d'instructions de l'Intel 8086. Cette série est nommée IA-32 (pour Intel...) et X86-64
  • IA-64 ou " Itanium "
  • Motorola 68000 (Apparu en 1979, le Motorola 68000 est un microprocesseur CISC 16/32 bits développé par Motorola. C'est le premier de la famille de microprocesseurs souvent appelée m68k ou 680x0, qui comprend notamment les microprocesseurs Motorola 68010,...)
  • MIPS
  • PA-RISC
  • PowerPC (Le PowerPC est une architecture de microprocesseurs développée conjointement par Apple, IBM et Freescale (ex-Motorola Semiconducteurs). Elle utilise un modèle...)
  • SuperH
  • SPARC
  • VAX
Page générée en 0.098 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique