Frequency-hopping spread spectrum
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Pile de protocoles
Application
Présentation
Session
Transport
Réseau
Liaison de données
Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un...)
Modèle OSI

Le FHSS (Frequency Hopping Spread Spectrum en anglais), ou étalement de spectre par saut (ou évasion) de fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi...) en français, est une méthode de transmission de signaux qui utilise plusieurs canaux répartis sur une large bande de fréquences selon une séquence pseudo-aléatoire connue de l'émetteur et du récepteur.

L'étalement de spectre offre trois avantages par rapport à l'utilisation d'une fréquence unique :

  1. il rend le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont...) transmis très résistant aux interférences,
  2. le signal est plus difficile à intercepter,
  3. les signaux transmis de cette manière peuvent partager des bandes de fréquence avec d'autres types de transmission, ce qui permet d'utiliser plus efficacement la bande passante ; le partage des fréquence ajoute un minimum de bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création...) à l'un et à l'autre type de transmission.

Utilisation

L'étalement de spectre par saut de fréquence a originalement été conçu dans un but militaire afin d'empêcher l'écoute (Sur un voilier, une écoute est un cordage servant à régler l'angle de la voile par rapport à l'axe longitudinal du voilier et en conséquence l'angle d'incidence du vent sur la voile....) des transmissions radio. En effet, une station ne connaissant pas la combinaison (Une combinaison peut être :) de fréquence à utiliser ne pouvait pas écouter la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...) car il lui était impossible dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) imparti de localiser la fréquence sur laquelle le signal était émis puis de chercher la nouvelle fréquence. Cette méthode offre néanmoins une forte résistance aux attaques par interférence (En mécanique ondulatoire, on parle d'interférences lorsque deux ondes de même type se rencontrent et interagissent l'une avec l'autre. Ce phénomène apparaît souvent en optique avec les ondes lumineuses, mais...) radio. Les transmissions militaires utilisant le FHSS sont aussi chiffrées.

Aujourd'hui les réseaux locaux sans fil utilisant cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) sont standards ce qui signifie que la séquence de fréquences utilisées est connue de tous (et n'assure donc plus cette fonction de sécurisation des échanges) : le FHSS est utilisé dans le standard 802.11 (Wi-fi) afin de réduire les interférences entre les transmissions des diverses stations d'une cellule.

Une variante est utilisée dans le Bluetooth (Bluetooth est une spécification de l'industrie des télécommunications. Elle utilise une technique radio courte distance destinée à simplifier les...).

Norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus...) 802.11

Dans la norme 802.11, la bande de fréquence (Une bande de fréquence définit une plage de fréquences qui ont des propriétés similaires :) 2.4 - 2.4835 GHz permet de créer 79 canaux de 1 MHz chacun. La transmission se fait ainsi en émettant successivement sur un canal puis sur un autre pendant une courte période de temps (environ 400 ms) en utilisant une combinaison de canaux connu de toutes les stations, ce qui permet à un instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) donné de transmettre un signal plus facilement reconnaissable sur une fréquence donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire,...).

Page générée en 0.063 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique