PHYceiver
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le PHYceiver dans le modèle OSI

Un PHYceiver est un dispositif réseau qui opère au niveau de la couche physique du modèle OSI.

Un PHYceiver Ethernet est une interface capable d'envoyer et de recevoir des trames de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) Ethernet (Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu'il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access Control (MAC) du modèle OSI, le protocole Ethernet est classé dans la couche...). Il lui manque les fonctionnalités avancées des cartes réseaux (NIC), comme le Wake on LAN ou le Boot (En informatique, le mot boot (apocope du mot anglais bootstrap, nom qui désigne la languette des chaussures pour pouvoir les enfiler plus facilement, voir la partie Historique de l'article pour plus de précisions) désigne la procédure de...) ROM. De plus, à la différence d'une carte réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...), un PHYceiver (Un PHYceiver est un dispositif réseau qui opère au niveau de la couche physique du modèle OSI.) ne possède pas d'adresse MAC (En réseau informatique une adresse MAC (Media Access Control address) est un identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une interface réseau similaire...).

Une connexion Ethernet standard consiste en deux interfaces superposées: une PHY (En électronique et en technologie informatique, PHY est une abréviation couramment utilisée pour désigner la couche physique du modèle OSI (couche de plus bas niveau).) pour le lien physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un...) et une MAC "au dessus". L'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner...) PHY n'a pas besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) de pilote, mais l'interface MAC doit en posséder un. Dans le cas d'une interface Ethernet sur carte mère (La carte mère est un matériel informatique (composé de circuits imprimés et de ports de connexion) servant à interconnecter toutes...), le chipset (Un chipset (de l'anglais, signifiant littéralement ensemble de puces (électroniques)) est un jeu de composants électroniques intégré dans un circuit...) contient la seule couche MAC alors que la couche PHY est portée par la carte mère elle-même.

Exemples de PHYceivers:

  • Integrated Circuit Systems ICS1893
  • Realtek (Realtek est une société qui fabrique divers composants semiconducteurs informatiques. C'est le plus gros fabricant de chipsets audio intégrés et...) RTL8201
  • VIA Technologies VIA6103

Les PHYceivers sont utilisés tels quels dans les hubs, les commutateurs, et comme base pour les cartes réseaux.

Page générée en 0.130 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique