Benetton B195
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La B195 est une F1 de l'écurie Benetton engagée au cours de la saison 1995, aux mains de Michael Schumacher et Johnny Herbert.

Historique

Johnny Herbert au volant de la Benetton B195, au grand prix du Canada
Johnny Herbert au volant de la Benetton B195, au grand prix du Canada

Après le premier titre de l'écurie et du prodige allemand Michael Schumacher, en 1994, dans des conditions difficiles (disparition d'Ayrton Senna, accusations de fraude...) tous les regards se portent vers eux pour la confirmation. Premier changement, le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) qui propulsera la monoplace de l'écurie italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la...) n'est plus un bloc Cosworth mais un V10 (Un V10 est un moteur dans une configuration en V qui a 10 cylindres.) Renault. Ensuite le lieutenant de Schumacher n'est plus le Néerlandais Jos Verstappen, remplacé par Johnny Herbert (Johnny Herbert est un pilote automobile anglais né le 25 juin 1964 à Romford, Londres. Il s'est notamment illustré en Formule 1, ainsi que dans les épreuves d'Endurance.). La B195 a été conçue par le duo fétiche de Benetton : Ross Brawn et Rory Byrne, et est chaussée par des enveloppes Goodyear.

Dès l'entame de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois...), Schumacher ouvre son compteur de victoires, après être parti de la deuxième position sur la grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de...), derrière la Williams de Damon Hill. Son meilleur ennemi sera donc encore en lice pour le titre, et le prouve en remportant les deux courses suivantes. Riposte de Schumacher, qui s'adjuge les deux courses suivant le doublé du Britannique.

Au Canada, l'Allemand doit renoncer à la victoire sur un problème mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou...), offrant la première victoire de sa carrière, le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) de ses trente et un ans à Jean Alesi (Jean Alesi, né Giovanni Alesi le 11 juin 1964 à Avignon, Vaucluse, France de parents siciliens, est un pilote de course français.), sur Ferrari ( Automobiles et motos Ferrari, constructeur automobile italien dont le nom provient de son fondateur Enzo Ferrari. Scuderia Ferrari, l'écurie de course du constructeur. Ferrari, constructeur...). Schumacher s'imposera encore en France, en Allemagne et en Belgique, où il ridiculise Hill en se maintenant devant lui sous la pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore...) en pneus secs alors que l'Anglais a chaussé des pneus pluie !

Herbert quant à lui s'est imposé en Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du Royaume-Uni. En son acception politique, ce toponyme désigne...) et en Italie, suppléant parfaitement son leader. La fin de saison est triomphale pour Schumacher, assuré du titre deux courses avant terme, puisqu'il signe quatre podiums en cinq grands prix, dont trois victoires, portant son total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". ...) cette saison à neuf succès, record de Nigel Mansell égalé.

Benetton est également sacré, avec une belle marge, pour la dernière saison de la "dream team" (Schumacher, Brawn, Byrne) au sein de l'écurie italienne, puisque Schumacher rejoindra la Scuderia Ferrari (La Scuderia Ferrari, fondée en 1929, est depuis 1947 la branche chargée de l'engagement en compétition des voitures de la marque Ferrari. De nos jours,...) en fin d'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), et que Brawn et Byrne l'imiteront un an plus tard.

Palmarès

  • Saison 1995 :
    • Départs en Grands Prix : 34 (Michael Schumacher : 17, Johnny Herbert : 17)
    • Abandons : 8 (Michael Schumacher : 4, Johnny Herbert : 4)
    • Victoire(s) : 11 (Michael Schumacher : 9, Johnny Herbert : 2)
    • Podium(s) : 15 (Michael Schumacher : 11, Johnny Herbert : 4)
    • Pole Position(s) : 4 (Michael Schumacher : 4, Johnny Herbert : 0)
    • Meilleurs Tours en course : 8 (Michael Schumacher : 8, Johnny Herbert : 0)
    • Points Marqués : 147 (Michael Schumacher : 102, Johnny Herbert : 45)
    • Positions aux Championnats du Monde :
      • Pilotes :
        • Michael Schumacher : Champion du Monde (Le mot monde peut désigner :)
        • Johnny Herbert : 4e
      • Constructeurs : Champion du Monde

Pilotes

  • Allemagne Michael Schumacher (numéro 1)
  • Royaume-Uni Johnny Herbert (numéro 2)
Page générée en 0.103 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique