Direct Rendering Infrastructure
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Direct Rendering Infrastructure

Le Direct Rendering Infrastructure (DRI) est un système permettant au serveur X d'accéder au matériel, et ce d'une manière sûre et efficace. Partie intégrante de XFree86 4.x et maintenant de X.org, des pilotes pour de nombreux chipsets graphiques ont été développés comme ATI (ATi Technologies Inc. (NASDAQ : ATYT) devenu filiale par AMD est une compagnie spécialisée dans la production de microprocesseur pour carte graphique mais aussi...), Matrox (Matrox est une entreprise de cartes graphiques dont le siège social est à Dorval, sur l'île de Montréal.), 3DFX (3dfx Interactive était une compagnie spécialisée dans la production de cartes graphiques 3D. Elle fut fondée en 1994 par Gordon Campbell, Scott Sellers, Gary Tarolli et Ross Smith, conscients...) ou encore Intel.

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité...) a été initialement développé par Precision Insight Inc, en coopération avec Red Hat (Red Hat est une société multinationale d'origine américaine éditant des distributions Linux. Elle est l’une des entreprises dédiées aux logiciels Open Source les plus importantes et les plus...) Inc. et SGI (Silicon Graphics), qui ont participé au financement. Aujourd'hui il est maintenu par Tungsten Graphics Inc., une compagnie créée par quelques uns des développeurs de Precision Insight, Inc après la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance...) de celle-ci avec VA Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent...).

Le serveur X utilisant souvent le matériel, il a été préférable de placer le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de celui-ci au niveau du noyau, pour éviter qu'une fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) brutale du serveur entraîne un redémarrage de la machine. Le module noyau s'appelle le DRM, pour Direct Rendering Manager, de nombreuses cartes sont supportées par le noyau Linux (Le noyau Linux est un noyau de système d'exploitation de type UNIX. Le noyau Linux est un logiciel libre développé essentiellement en C par une large communauté de contributeurs. Formellement,...), mais certaines le sont aussi par les noyaux FreeBSD (FreeBSD est un système d'exploitation UNIX libre. Le nom vient de l'association d'une part de free qui signifie à la fois libre (liberté) et gratuit dans l'anglais courant, et d'autre part de BSD (Berkeley Software Distribution),...) et NetBSD (NetBSD est un système d'exploitation libre de type unix BSD dérivé de 386BSD et de Net/2 (4.3BSD-Lite).).

Page générée en 0.043 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique