Ece (chimiquier)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L' Ece est un navire chimiquier construit en 1988. Il naviguait sous pavillon des îles Marshall. Il mesurait 126 mètres de long et 8 003 tonnes.

Il est entré en collision le 31 janvier 2006 vers 03 h du matin avec un vraquier (Un vraquier est un navire cargo destiné au transport de marchandises solides en vrac. Il peut s'agir de sable, de granulats, de céréales mais aussi de...), le General Grot Rowecki, sous pavillon maltais, qui a aussitôt donné l'alerte.

La collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) s'est produite à environ 50 miles nautiques de Cherbourg, à l'entrée du dispositif de séparation du trafic des Casquets.

L'équipage a pu être évacué, et le General Grot Rowecki a été autorisé à poursuivre sa route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.).

Pris en remorque (Une remorque est un véhicule (généralement dépourvu de moteur) que l'on attelle à un autre véhicule, dit tracteur, pour le déplacer et dont la particularité est qu'elle repose sur...) par l'Abeille Liberté (L'Abeille Liberté est un remorqueur de sauvetage, sister-ship de l'Abeille Bourbon, qui a remplacé l'Abeille Languedoc à Cherbourg.) à 15h30, il a fini par sombrer le 1er février à 03h37 du matin avec les 10 000 tonnes d'acide phosphorique (L'acide phosphorique est un oxacide à base de phosphore de formule H3PO4. C'est un triacide. Il intervient souvent en minéralogie et a une importance capitale en biochimie.) de sa cargaison (La cargaison (de l'occitan gascon cargar: charger) est l'ensemble des marchandises transportées. Le terme s'applique au transport de bétail mais ne s'applique pas aux passagers.) et 90 tonnes de fioul (Le fioul (terme recommandé en France par la DGLFLF) ou mazout (terme recommandé par l'Office québécois de la langue française) est un combustible dérivé du pétrole,...). Il repose par 70 mètres de fond près du lieu de la collision (49° 43.’ 7’’ N, 3° 15.’ 2’’ W).

Au milieu de la matinée du 1er février, deux pellicules de pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].) ont été observées en surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...), sans qu'on connaisse leur origine.

Des prélèvements à proximité de l'épave ont montré des taux de phosphate (Un phosphate, en chimie inorganique, est un sel d'acide phosphorique résultant de l'attaque d'une base par de l'acide phosphorique.) 5 fois supérieurs à la normale. L'armateur a été mis en demeure d'organiser le traitement de l'épave.

Page générée en 0.073 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique