HMS Hood (1918)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Hood
Le HMS HoodLe HMS Hood
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Commandé : 1916
Lancement : 1918
Armé : 1920
Statut : coulé le 24 mai 1941
Caractéristiques techniques
Type : Croiseur de bataille (Un croiseur de bataille est un navire de guerre du XXe siècle.)
Longueur : 262,31 mètres
Maître-bau : 32,06 m
Tirant d'eau : 8,7 m
Déplacement : 46 000 tonnes à pleine charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...)
Caractéristiques militaires
Armement : 8x381 mm, 12x140 mm, 8x102 mm AA, 24x37 AA, 4 tubes lance-torpilles de 533 mm
Autres caractéristiques
Équipage : 1 169 en 1921, 1 418 en 1941

Le HMS Hood est un croiseur (Un croiseur est un navire de guerre, aujourd'hui, le plus puissant et le plus grand des bâtiments de combat, exception faite des porte-aéronefs.) de bataille britannique, fleuron de la Royal Navy pendant l'entre-deux-guerres. Lancé en 1918, le navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de...) ne prit pas part aux combats de la Première Guerre mondiale. C'était le plus grand navire de la flotte britannique, voire même du monde (Le mot monde peut désigner :) à une certaine période. Pour ces raisons de prestige, le navire passa une grande partie de l'entre-deux guerre à rendre visite aux autres parties de l'empire britannique ou aux autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le...). Cependant la faiblesse du navire résidait dans son blindage, insuffisamment épais, surtout sur le pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Le...) du navire. On craignait particulièrement que les obus de gros calibres tombent à la verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.). Les amiraux en étaient conscients mais le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) de refonte fut constamment reporté, faute d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) mais surtout de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.): le navire étant "l'ambassadeur" de la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles...) navale britannique, il fut mobilisé par les parades mais aussi les nombreuses crise présageant la guerre. En 1939, avec le déclenchement de la guerre contre l'Allemagne, l'idée de renforcement du blindage fut définitivement enterrée.

La fin tragique du Hood

Au début du second conflit mondial, le Hood est transféré à la base navale de Scapa Flow, au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l'Écosse. Avec les autres batiments de la Home Fleet, il a pour zone d'action l'atlantique nord. Il participe à la destruction de la flotte française à Mers (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) el Kébir en 1940. Le 21 mai 1941, le cuirassé allemand Bismarck ainsi que le croiseur de bataille Prinz Eugen sont repérés à Bergen en Norvège. Ils quittent le port en direction de l'Islande (L’Islande, (en islandais Ísland, littéralement « terre de glace »), est un État insulaire de l’océan Atlantique Nord, situé entre le...) et risquent d'étouffer la Grande Bretagne en menaçant les convois entre elle et les États-Unis. Le 22 mai à 22h15, le Hood et le Prince of Wales quittent Scapa Flow pour aller à leur rencontre au détroit du Danemark. Le groupe naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) est dirigé par l'amiral Holland. La direction du Bismarck est confirmée par deux croiseurs, le Norfolk et le Suffolk, qui le repèrent au nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) de l'Islande le 23 mai.

Le lendemain, 24 mai à 5h05, à la sortie du détroit du Danemark, les deux flottes s'aperçoivent. La bataille est engagée à 5h52, à 60°30N, 38°O. Les quatre navires en présence encaissent chacun de sévères coups mais personne ne semble emporter la décision. Les navires allemands deviennent pourtant de plus en plus précis dans leur tir, tandis que le navire amiral anglais, le Hood, souffre de nombreux problèmes techniques qui l'empêchent de tirer plus vite. Soudain, à 6h00, un obus du Bismarck touche le Hood sur son talon d'achille, au dessus de la soute (Une soute est la partie d'un bateau aménagée dans l'entrepont ou la cale où l'on entrepose le matériel ou les provisions et les vivres.) à munition. Une formidable explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette transformation...) retentit, avec une flamme haute de plusieurs centaines de mètres, le navire est désintégré en quelques secondes. On ne trouvera que trois survivants sur les 1419 hommes d'équipage. Le Prince of Wales bat en retraite, mais l'amiral Lütjens à bord du Bismarck prend l'étonnante décision de ne pas le poursuivre.

Conséquences

L'anéantissement du fleuron de la marine anglaise en quelques secondes provoque une très vive émotion au Royaume-Uni. Le désir de revanche est très fort, et Churchill ordonne à ses amiraux : Sink the Bismarck ! (coulez le Bismarck !). Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) sera mis en œuvre pour laver cet affront, et couler le Bismarck qui sera achevé le 27 mai 1941 à peu près à 1 000 km à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) de Brest.

Page générée en 0.322 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique