Agence spatiale canadienne
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Logo de l'agence spatiale canadienne

L'Agence spatiale canadienne (ASC) ou en anglais Canadian Space Agency (CSA), est le service gouvernemental responsable du programme spatiale canadien. Elle a été fondé le 1er mars 1989 par la Loi sur l'Agence spatiale canadienne (L'Agence spatiale canadienne (ASC) ou en anglais Canadian Space Agency (CSA), est le service gouvernemental responsable du programme spatiale canadien. Elle a été fondé le 1er mars 1989 par la Loi sur l'Agence...), qui a été ratifiée en décembre 1990.

Composition et statut

L'ASC a un statut semblable à celui d'un ministère fédéral et est placé sous l'autorité du ministère de l'Industrie. L'actuel président de l'ASC est Laurier J. Boisvert, qui a succédé à l'ancien astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans l'espace. Le terme désigne généralement un professionnel,...) Marc Garneau et qui a le statut de sous-ministre.

Le siège de l'ASC est situé au Centre spatial (Un Centre spatial est un lieu dédié à l'activité astronautique. Il peut être "public" ou "privé". Ces activités peuvent concerner :) John H. Chapman, à Saint-Hubert dans la province de Québec. Elle dispose également de locaux à Ottawa dans le Laboratoire David Florida (qui est principalement un centre technique) et de bureaux de liaisons à Washington, DC, à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle...) en France, à Cap Canaveral (Cap Canaveral est une base de lancement américaine située en Floride (28°27′ de latitude Nord et 80°32′ de longitude Ouest) créée en 1959. C'est une zone militaire. Le nom...) en Floride et à Houston (Houston est une ville du Texas au sud des États-Unis. Avec une population de plus de 2 000 000 habitants (Houstoniens) et 5 280 661 dans...) au Texas.

C'est une agence relativement modeste en taille (en comparaisons des autres agences spatiales occidentales), elle ne compte que 635 employés, à ceci s'ajoute 170 employés contractuels. Environ 90 % des employés travaillent dans le Centre spatial John H. Chapman.

Politique de l'ASC

Contrairement aux autres grandes agences spatiales telles que la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est...), l'Agence spatiale européenne (L’Agence spatiale européenne (ASE) (en anglais European Space Agency : ESA) est une agence spatiale intergouvernementale fondée le 31 mai 1975. Elle est chargée de...) (ESA) ou l'Agence spatiale fédérale russe (L’Agence spatiale fédérale russe (FKA, en russe ??????????? ??????????? ????????? ??????), qui était anciennement l’Agence spatiale russe (RKA,...) (FKA), l'ASC n'a pas pour objectif de développer un programme spatiale plus ou moins indépendant pour avoir un accès à l'espace. Elle préfère s'associer aux autres, principalement à la NASA et à l'ESA et ainsi collaborer à moindre frais aux grands projets spatiaux, telle que la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en...) (ISS) ou le Télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à son homologue terrestre de ne...) James Webb (successeur du Télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité ainsi que...) spatial Hubble).

Page générée en 0.100 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique