Bissel
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le bissel est un essieu porteur installé sur certaines locomotives, capable de s'orienter par rapport au châssis pour faciliter l'inscription dans les courbes.

Description

L'essieu possède son propre châssis ; il est terminé par un timon relié au cadre principal par une articulation sphérique ; une partie du cadre est en appui pivotant de type sphérique sur cette structure.

Lors de l'attaque d'une courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les lignes polygonales et les cercles...), cet essieu (Dans un véhicule à roues, un essieu est un arbre placé transversalement sous la caisse et supportant par l'intermédiaire des fusées les roues situées à ses extrémités. Un essieu peut être...) s'oriente radialement. Le dispositif est équipé d'un système de rappel à base de ressorts qui facilite l'inscription en courbe par modification des forces de rappel sur le cadre. Sur une voie rectiligne, le dispositif reste neutre.

Ce dispositif porte le nom de l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de...) américain Bissel (Le bissel est un essieu porteur installé sur certaines locomotives, capable de s'orienter par rapport au châssis pour faciliter l'inscription dans les courbes.) qui l'a conçu en 1857.

Utilisation

L'essieu Bissel a été utilisé comme essieu porteur avant sur les locomotives à vapeur () de taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans...). Sur les plus grosses locomotives, il a été remplacé par un bogie (Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au chassis du véhicule ( locomotive, wagon ou voiture ) et destiné à...) porteur.

Dans certains cas, le timon du dispositif bissel est attaché non pas au cadre, mais au châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) de l'essieu moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail...), le cadre étant alors en appui sur ce timon ; l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) est appelé bogie-bissel (par exemple bissel de type " Zara " connu en Italie sous le nom " Carello Italiano ").

A l'arrière des essieux moteur, le bissel est beaucoup plus souvent utilisé qu'un bogie, car il laisse beaucoup plus de place pour le dégagement du cendrier.

Page générée en 0.116 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique