Carlos Ghosn
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Carlos Ghosn (en arabe : ?????? ???), dit Bichara ou Ghosn Bichara, (né le 9 mars 1954 à Porto Velho, Brésil), issu d'une famille libanaise, est un industriel. En 2006, il est nommé PDG de Renault et de Nissan (Nissan Jid?sha Kabushiki Gaisha (?????????) ou Nissan (??) (NASDAQ : NSANY) est un constructeur automobile japonais.).

Biographie

D'origine libanaise, et né au Brésil à Porto Velho, Carlos Ghosn (Carlos Ghosn (en arabe : ?????? ???), dit Bichara ou Ghosn Bichara, (né le 9 mars 1954 à Porto Velho, Brésil), issu d'une famille libanaise, est un industriel. En 2006, il est nommé PDG de Renault et de Nissan.) part avec sa mère pour Beyrouth à l’âge de 6 ans et est scolarisé chez les jésuites jusqu’à la fin de ses études secondaires. À l’âge de 17 ans, il s’envole pour la France et intègre l'École polytechnique, puis les Mines de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine...).

En 1978, il est embauché par le groupe Michelin, où il devient successivement directeur de l'usine du Puy-en-Velay, et responsable du département de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) sur les pneus destinés aux véhicules agricoles au centre de recherche Michelin à Ladoux (Puy-de-Dôme).

Fort des cinq langues qu’il parle couramment (arabe, français, anglais, portugais et espagnol), il travaille ensuite pour Michelin au Brésil, où il est nommé responsable des opérations en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). En 1989, il est nommé PDG de Michelin États-Unis. En 1990, il y organise l'absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple, un atome qui fait une transition entre deux niveaux d'énergie électronique. Le photon est détruit lors de ce...) d'Uniroyal Goodrich.

Il intègre Renault en 1996 en tant que directeur général adjoint. Il a alors la responsabilité de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) du groupe dans le Mercosur, de la recherche, de l'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou industrielle.), de la production et des achats. À partir de 1999, il gère la prise de participation de Renault dans Nissan (36,8 %). Il occupera ensuite les postes de directeur général (1999), président (2000) et PDG (2001) au sein du constructeur automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un des...) japonais.

Nissan Motor est à cette époque en grandes difficultés financières et symbolise à elle seule la crise de l’économie nipponne. Au bord de la faillite et couverte de dettes, l'entreprise est jugée impossible à redresser par les géants du secteur automobile, après l’échec des discussions avec Ford (Ford Motor Company, généralement appelée simplement Ford, est un constructeur automobile américain.) et Daimler-Chrysler. Pourtant, Carlos Ghosn réussit à établir un plan de redressement, réduire la dette de l’entreprise et la faire renaître en moins de trois ans, malgré une conjoncture internationale défavorable. En 2003, la dette de Nissan est entièrement remboursée, tandis que son bénéfice net progresse de 33 %. La firme japonaise devient le groupe automobile le plus rentable au monde (Le mot monde peut désigner :), avec une marge opérationnelle de plus de 11 %.

En avril 2005, il succède à Louis Schweitzer (Louis Schweitzer est un homme d'affaires français né le 8 juillet 1942.) en devenant PDG de Renault.

Il met en place alors un plan de relance baptisé " Renault Contrat 2009 " qui s'articule autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco, Megatriorchis,...) de trois axes principaux :

  • vendre 800 000 véhicules supplémentaires avec un plan-produit de 26 nouveaux modèles, dont les premiers modèles représentatifs sont Logan MCV, Twingo II et Laguna III ;
  • réaliser une marge opérationnelle de 6 % en 2009 (contre 2,6 % en 2006 et 3 % en 2007) ;
  • placer la nouvelle Laguna (commercialisée fin 2007) parmi le top 3 en terme de qualité.

Ce dernier engagement, s'il est atteint, pourrait être la première étape du retour de Renault dans le haut de gamme, quelque peu délaissé après l'échec de la Vel Satis.

Ces objectifs sont déclinés au sein des différentes directions de Renault et touchent directement chaque salarié, avec des indicateurs permettant de mesurer le niveau de performance à atteindre.

Le plan a fait couler beaucoup d'encre depuis son lancement mais n'a finalement été que très peu contesté, notamment en raison de la clarté des objectifs. À la suite de son annonce, des modèles semblables ont été lancées chez les concurrents de Renault, à l'instar de CAP 2010 chez PSA, ou du plan de FIAT (Fiat (acronyme de Fabbrica Italiana Automobili Torino, fabrique italienne automobiles Turin), est un constructeur automobile, basé à Turin, dans le Nord de l'Italie. Elle est contrôlée par la famille Agnelli, par l'intermédiaire du groupe...).

L'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2006 restera selon les propres termes de Carlos Ghosn " une année ingrate " dans la mesure où Renault se mobilise fortement sans percevoir encore les retombées positives du plan. Au cours de cette année, une étude interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à...) sur la qualité du management a mis en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière...) une forte mobilisation des salariés autour du plan, une forte confiance dans le management et un sentiment d'appartenance fort.

En octobre 2006, Carlos Ghosn est nommé Chevalier commandeur honoraire de l'Empire britannique. Durant cette année également, l'étude pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) abandonnée d'une nouvelle Alliance avec un partenaire nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) américain (d'abord GM) suscite la crainte des autres constructeurs mondiaux. L'Alliance étudie également la possibilité de racheter Chrysler en forte perte de vitesse (On distingue :) mais "comment Renault et Nissan pourraient-ils rendre Chrysler profitable, si Daimler n'y est pas parvenu", dit-on chez Renault.

Début 2007, si de meilleurs résultats de Renault se font pour l'instant attendre avant le lancement des nouveaux modèles, ceux de Nissan restent d'un très bon niveau avec une marge opérationnelle de 7.7% en 2006 (légère baisse par rapport à 2005), malgré ce qu'ont pu dire certains analystes financiers

La méthode Ghosn

Chez Nissan, il instaure une écoute (Sur un voilier, une écoute est un cordage servant à régler l'angle de la voile par rapport à l'axe longitudinal du voilier et en conséquence l'angle d'incidence du vent sur la voile. Il y a une écoute dédiée à chaque voile...) attentive des employés de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) échelon pour résoudre les problèmes organisationnels : " Au lieu d’appliquer des plans préconçus, il prend la peine d’écouter tout le monde et organise des groupes de travail réunissant des salariés de différents grades et de différentes cultures, en l’occurrence des Japonais et des Français. " (Sibylle Rizk, L’Orient le Jour).

Il abolit l’emploi à vie (La vie est le nom donné :), l’avancement en fonction de l’ancienneté et les keiretsu (participations croisées entre les grandes entreprises et leurs fournisseurs). Néanmoins, il tient à expliquer personnellement sa démarche à ses collaborateurs ; en essayant de les motiver non pas par la récompense, mais en les impliquant et en les incitant à atteindre des objectifs bien précis.

Enfin, il met en place une politique de performance basée sur la qualité et l’innovation et œuvre pour la transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la lumière. Cette notion dépend de la longueur d'onde de la lumière : ainsi, le...) par le biais de la communication : " La réalité de notre marque est la perception que nos clients en ont. "

Il est régulièrement élu "Manager de l'année" ou "Meilleur capitaine d'industrie" par divers magasines business européens et anglo-saxons

Vers une carrière politique?

Devenu une icône (En ce sens, il arrive que le mot soit écrit icone, sans accent circonflexe.) du management moderne et du capitalisme international, Carlos Ghosn affirme lors d’une visite au Liban que sa " méthode pour sauver Nissan peut être appliquée au Liban ", même si elle nécessiterait certains aménagements adaptés aux spécificités locales. " C’est chez les gens qui composent l’entreprise, la ville ou le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste...) que réside la solution. Le tout est de les mobiliser autour d’objectifs très clairs, indiscutables (…) en les intégrant dans le processus de la recherche de solutions. "

Se prononçant sur la mondialisation (Le terme « mondialisation » désigne l'expansion et l'harmonisation des liens d'interdépendance entre les nations, les...) croissante des économies, il affirme que l’avenir est aux entreprises multiculturelles qui cherchent à développer des synergies, dans le respect des identités, et verrait d'un œil favorable la création d'un véritable marché commun arabe. En outre, selon lui, le développement et la collaboration économiques devraient être au cœur de la politique des pays arabes.

Bibliographie

  • Carlos Ghosn et Philippe Riès, Citoyen du monde, 2003, Grasset (ISBN 225311314X)
  • Carlos Ghosn, Renaissance, 2001
Page générée en 0.012 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique