Numération japonaise
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Cet article fait partie de la série
Systèmes de numération
Notations Notions
  • Additive
  • Hybride
  • Positionnelle
  • Base
  • Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.)
  • Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».)
Numérations
Additives Positionnelles
  • arabe
  • arménienne
  • ionienne
  • copte
  • cyrillique
  • égyptienne
  • éthiopienne
  • gotique
  • grecque
  • hébraïque
  • romaine
  • tchouvache
  • à bâtons
  • babylonienne
  • chinoise
  • indienne
  • japonaise
  • maya
  • moderne
  • mongole
  • thaï

Le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) ci-dessous présente les différentes façons d'écrire les nombres en japonais. Le système numéral japonais est calqué sur le modèle chinois. Les sinogrammes sont d'ailleurs restés identiques, dans l'écriture kanji.

Kanji Kana R?maji Valeur
?/? ??/?? zero/rei 0
? ?? ichi 1
? ? ni 2
? ?? san 3
? ??/? yon/shi 4
? ? go 5
? ?? roku 6
? ??/?? nana/shichi 7
? ?? hachi 8
? ???/? ky?/ku 9
? ??? j? 10
? ??? hyaku 100
? ?? sen 1000
? ?? man 10 000

Pour le chiffre quatre, ? (shi) est moins utilisé parce qu'il signifie aussi la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des...) ?.

Une fois que l'on connaît ce tableau, il suffit de mettre côte à côte les kanji pour construire les nombres. Une différence réside dans le fait que l'on regroupe les chiffres par 4 et non par 3.

Exemples :

  • 15 : ?? (j? go)
  • 137 : ??? (hyaku san-j? nana)
  • 1975 : ?????? (sen ky?-hyaku nana-j? go)
  • 150 000 : ??? (j? go man)?et non ????

En japonais, le mot zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans l’écriture des nombres en...) n'est jamais utilisé pour un entier supérieur à 0, et ce, au contraire du chinois qui demande l'utilisation de ? partout où il y a un groupe de zéros, par exemple ???? pour 302. De même, le mot un n'apparaît jamais devant la dizaine, la centaine ou le millier: si 11 s'écrit ?? en japonais comme en chinois, 111 s'écrit ??? (au lieu de ????? en chinois), et 1111 s'écrit ???? (au lieu de ??????). C'est en fait l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) ancien du chinois qui s'est conservé dans la langue japonaise moderne.

Aujourd'hui, les chiffres arabes (Les chiffres arabes, qui furent d'abord utilisés en France puis dans toute l'Europe et enfin dans le monde entier, ont été empruntés aux Arabes, qui les avaient eux-mêmes...) sont largement utilisés en langue japonaise. Les kanji sont à comparer avec l'écriture en lettres dans les langues fondées sur un alphabet. Étrangement, contrairement à la façon de lire les nombres (" dix myriades " pour 100 000), les nombres sont écrits comme en anglais, les chiffres étant regroupés par groupes de trois séparés par des virgules.

Puissances de 10

Grands nombres

Les très grands nombres sont créés en groupant les chiffres par quatre (tous les 10 000) plutôt que par trois (1000) comme c'est le cas dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) occidentaux :

Kanji Hiragana R?maji Valeur
? ?? man 104
? ?? oku 108
? ??? ch? 1012
? ?? kei 1016
? ?? gai 1020

Exemples : (la séparation par groupes de quatre chiffres est donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction,...) pour plus de clarté)

  • 1`0000 : ?? (ichi-man)
  • 983`6703 : ??????????? (ky?-hyaku hachi-j? san man, roku-sen nana-hyaku san)
  • 20`3652`1801 : ??????????????? (ni-j? oku, san-zen rop-pyaku go-j? ni-man, sen hap-pyaku ichi)

Pour rendre cela encore plus confus, dans l'utilisation moderne, les chiffres arabes sont écrits comme en anglais et sont séparés par des virgules tous les trois chiffres en suivant la convention occidentale, mais tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en utilisant, pour leur énonciation, la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la...) de 4 chiffres japonaise.

Fractions décimales

Le japonais possède aussi des chiffres pour les fractions décimales, même si en général elle ne sont plus utilisées (sauf pour une promotion ou des résultats sportifs).

Pour représenter un taux ou une promotion, les mots suivants sont utilisés :

Kanji Hiragana R?maji Valeur
? ?? wari 10-1
? ? bu 10-2
? ?? rin 10-3
? ?? m? 10-4
? ? shi 10-5

Par exemple :

  • ?????? (ichi-wari go-bu biki) : " 15% de moins "

Dans leur utilisation moderne, les nombres décimaux sont écrits avec le système arabe et sont lus comme des chiffres successifs.

Nombres formels

Enfin, les Japonais possèdent un jeu séparé de kanji pour les chiffres des documents légaux, afin de prévenir l'ajout d'un trait ou deux, remplaçant par exemple deux par trois. Ce sont :

Formel Commun Valeur
? ? 1
? ? 2
? ? 3
? ? 4
? ? 5
? ? 6
? ? 7
? ? 8
? ? 9
? ? 10
? ?? 20
? ? 100
? ? 1 000
? ? 10 000
Page générée en 0.135 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique