Crack (informatique)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un crack est un programme informatique conçu pour modifier le comportement d'un autre logiciel, la plupart du temps pour lever une impossibilité ou restriction d'utilisation. Souvent, ces modifications sont destinées à utiliser des programmes payants comme si le cracker (crackeur ou casseur) en avait payé la licence.

Lorsque des personnes redistribuent ces programmes, on parle alors de warez. Lorsqu'une personne a trouvé comment cracker/craquer/casser un programme, elle peut créer un patch (Le mot patch est un anglicisme qui à l'origine désigne un morceau de tissu. Il est également employé pour parler d'une rustine de chambre à air. En français, on le retrouve...) (rustine) qui permettra aux autres de casser le programme sans avoir à étudier la protection de ce programme.

Il existe trois " grandes catégories " de cracks :

  • Le patch, ou rustine : modifie directement le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les...) (lui faisant croire qu'il a le bon code d'enregistrement par exemple). Cela permet d'enlever des protections initialement déposées pour le protéger. Il peut enlever la limite de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) sur une version de démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir de propositions initiales, ou précédemment démontrées à partir de propositions initiales, en s'appuyant sur...) d'un logiciel.
  • Le serial : avec un débogueur, permet de trouver un code d'enregistrement valide.
  • Le keygen : analyse l'algorithme générant le bon code d'enregistrement pour un nom donné et le reproduit...

Les cracks sont faits par des crackers. C'est une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) illégale (sauf si elle est pratiquée en accord avec la licence du programme).

Le crack est généralement précédé d'une petite séquence présentant le crackeur et son groupe appelée cracktro (mot-valise de crack et intro).

Outils du cracker

  • Le désassembleur (Un désassembleur est un programme informatique qui traduit du langage machine (un fichier exécutable) en langage assembleur (aussi désigné sous le nom de langage « bas...) permet d'interpréter le code compilé en code assembleur.
  • Le débogueur (debugger) permet de visualiser l'état du programme en cours d'exécution.
  • Un éditeur hexadécimal permet de modifier le programme après l'avoir analysé avec le désassembleur.
  • Des espions divers qui tracent les accès à la base de registre (La base de registre est une base de données utilisée par le système d'exploitation Windows. Elle contient les données de configuration du système d'exploitation et des autres logiciels installés...), aux appels systèmes, etc.

Protections à contourner

Le cracker de logiciel est face à un objectif qui peut être :

  • Trouver un numéro de série pour enregistrer le programme
  • Trouver l'algorithme de génération des numéros de série pour enregistrer le programme à partir de n'importe quel nom par exemple.
  • Enlever les diverses protections du logiciel telles que :
    • limitation du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'utilisations
    • limitation du temps d'utilisation
    • limitation des fonctionnalités
    • affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou...) de fenêtres inutiles intempestives
  • Modifier le programme pour qu'il convienne à son goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)). Cela s'appelle du " reverse " (du terme anglais " reverse engineering ") et cela consiste à implémenter de nouvelles fonctionnalités au programme ou modifier son apparence ou son comportement.

Pour arriver à ses fins, le cracker doit déjouer quelques embûches comme par exemple :

  • l'anti-déboguage qui rend le débogueur inutilisable.
  • l'anti-désassemblage qui empêche le désassemblage (Le désassemblage est l'action inverse de l'assemblage. Cette opération va, grâçe à un désassembleur, essayer de convertir un fichier binaire en code assembleur. Mais cette tâche n'est pas...).
  • le chiffrement ou la compression qui rendent le programme binaire illisible.
  • le code polymorphe qui rend le déboguage très pénible.

Intérêt d'un crack

L'intérêt d'un crack est simple :

  • Utiliser frauduleusement un logiciel
  • Éviter les problèmes d'intéropérabilité avec les composants matériels et applicatifs de l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des...).(ex: le logiciel monopolise votre lecteur de cd (Le lecteur de CD (appelé improprement lecteur CD) est un lecteur de disque optique qui lit au moyen d'une diode laser les disques optiques appelés disques compacts (ou CD), qu'il...) ou refuse de s'installer car vous possédez légitimement un graveur et un logiciel de gravure)
  • Relever un défi
Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique