Aune
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'aune – du latin ulna, l'os ulna – est une unité de longueur de quatre pieds. Cette ratio est attestée depuis la fin de l'Antiquité dans le traité métrologique Gromatici veteres.

L'aune en France

L'aune (L'aune – du latin ulna, l'os ulna – est une unité de longueur de quatre pieds. Cette ratio est attestée depuis la fin de l'Antiquité dans...) est une mesure de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa...) ancienne instaurée par l’Édit royal de François Ier qui disait de " n’utiliser comme unité de longueur (Il existe de nombreuses unités de longueur ne faisant pas partie du système international. Certaines sont utilisées dans des domaines scientifiques pour simplifier les...) que l’Aune du Roy ou Aune de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la...), ayant pour valeur 3 pieds, 7 pouces, 8 lignes de Pied du Roy " (environ 118,84 cm). Elle se divisa par seize. Plus tard, on jugea que l’étalon de l’aune de Paris (les marchands d’étoffes étaient les seuls à respecter encore l’édit royal) était plutôt de 3 pieds, 7 pouces, 10 lignes et 10 points. Mais en 1668, l’étalon du pied du Roi avait été modifié d’environ 0,5 %.

La définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) de l’aune de Paris était une tentative de rendre acceptable une unité de mesure (En physique et en métrologie, les unités sont des étalons pour la mesure de grandeurs physiques qui ont besoin de définitions précises pour être utiles. Les systèmes d'unité, définis en...) nouvelle partout en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...). Étant donné que l’étalon français traditionnel, le pied du Roy, était beaucoup plus grand que les mesures équivalentes en Espagne et en Italie par exemple, on voulait alors restaurer le pied romain. L’aune de Paris se voulait de quatre pieds romains exactement. Le pied français était environ 10% plus long que le pied romain. D’où cette étrange définition de l’Édit royal, souvent citée mais rarement comprise.

Quoi qu’il en soit, en 1793, le système métrique décimal abolit pour toujours cette " aune de Paris de quatre pieds romains " !

Mais, cette aune prouve aussi que, dès la fin du Moyen Âge et sa préférence pour le duodécimal, on chercha à revenir vers des divisions plus classiques : par deux, par quatre, par huit, etc. Certes, on n’était pas encore dans l’hexadécimal, puisqu’on ne disposait pas de seize chiffres (un à quinze, plus le zéro) pour calculer cette aune dans un système arithmétique positionnel (La notation positionnelle est un procédé d'écriture des nombres, dans lequel chaque position est reliée à la position voisine par un multiplicateur, appelé base...) avancé. C’est pourquoi, dès le début du XVIIIe siècle, on chercha à décimaliser les unités de longueur.

Page générée en 0.147 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique