Elektra (registre linux)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'initiative Elektra a pour but de remplacer les fichiers de configuration de linux au format texte par une structure unique de données hiérarchique. En résumé, le but est de faire une structure analogue à celle de la base de registre de Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft,...) (ou de GConf pour GNOME). Le support de stockage serait une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un...) Berkeley DB ou un fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des...) au format XML, utilisant la même structure que GConf.

Ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) est hébergé par SourceForge.

Précisions

Il y aurait une interface de programmation (Une interface de programmation (Application Programming Interface ou API) permet de définir la manière dont un composant informatique peut communiquer avec un autre. C'est donc une...) (API) qui permettrait aux applications de lire et de mettre à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) la base de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) sans passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par un démon. Le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les...) serait très léger, sans aucune dépendance logicielle (Une dépendance logicielle se conçoit dans le cadre d'une intégration de paquet logiciel en vue de construire un agrégat logiciel. Une dépendance exprime des relations entre paquets :), prêt à être utilisé dès la première étape de boot (En informatique, le mot boot (apocope du mot anglais bootstrap, nom qui désigne la languette des chaussures pour pouvoir les enfiler plus facilement, voir la partie Historique de...).

La syntaxe et la gestion des fichiers de configuration ne serait plus à revoir pour chaque application, comme c'est le cas actuellement. Une gestion des permissions au niveau le plus fin serait possible.

Cette base de données n'est pas basée sur SQL.

Page générée en 0.051 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique