Bonner Durchmusterung - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Le Bonner Durchmusterung (DM) est le plus ancien catalogue d'étoiles encore utilisé par les astronomes.
Lui et ses successeurs étaient les catalogues pré-photographiques les plus complets.

Le catalogue lui-même fut publié par Friedrich Wilhelm Argelander, Adalbert Krüger, et Eduard Schönfeld entre 1852 et 1859. Ses successeurs seront publiés jusqu'en 1903. Il comptait 324 188 étoiles entre le pôle Nord (Le pôle Nord géographique terrestre, ou simplement pôle Nord, est le point le plus septentrional de la planète Terre. Il est défini comme le point d’intersection de l'axe de rotation de...) et la déclinaison -2 et jusqu'à la magnitude 9,5 ; les positions y sont données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire,...) pour l'époque 1855.0.

Comme il ne couvrait que l'hémisphère céleste septentrional et une partie de l'austral (Le mot austral (du latin australis) est un adjectif qualifiant ce qui se situe dans l'hémisphère sud.) (étant compilé depuis l'observatoire de Bonn), il fut augmenté par le Südliche Durchmusterung (SD), qui couvrait les déclinaisons de -1 à -23 degrés (1886, 133 659 étoiles). Il fut ensuite complété par le Córdoba Durchmusterung (580 000 étoiles), qui fut d'abord compilé à Córdoba en Argentine en 1892 à l'initiative de John M. Thome. Celui-ci couvre les déclinaisons de -22 à -90. Enfin, le Cape Photographic Durchmusterung (1896, 450 000 étoiles), compilé au Cap en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), couvre les déclinaisons de -18 à -90.

Le but de ces Durchmusterungen ou catalogues généraux était de donner lister le plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'étoiles et, outre la position, ils donnaient aussi une estimation des données photométriques visuelles.

Les astronomes préfèrent les désignations HD, car ce catalogue donne le type spectral (En astronomie, les étoiles présentent quatre caractéristiques principales: leur température de surface, leur gravité à la surface, leur masse et leur luminosité. Ces caractéristiques ne sont pas...), mais comme les Durchmusterungen sont plus complets, on utilise parfois leurs désignations lorsque le Draper fait défaut. Malheureusement, de nombreux catalogues donnent les renvois aux Durchmusterungen sans spécifier lequel est utilisé à chaque fois, ce qui cause de la confusion dans les zones de recoupement.

Les noms d'étoiles de ces catalogues incluent les initiales du catalogue (bien que le Sudentliche suive l'exemple du Bonner et utilise BD; CPD est fréquemment raccourci à CP), suivi de l'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) de déclinaison de l'étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) (tronqué, allant ainsi de +00 à +89 et de -00 à -89), suivit d'un chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.). Par exemple, BD+50°1725 ou encore CD-45°13677.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.031 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique