Application Specific Integrated Circuit
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un ASIC (pour Application-Specific Integrated Circuit) est un circuit intégré (micro-électronique) spécialisé. En général, il regroupe un grand nombre de fonctionnalités uniques et/ou sur mesure.

L'intérêt de l'intégration est de réduire les coûts de production et d'augmenter la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.). Avantage pour le maître d'œuvre : un contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire...) du produit et coût de production réduit. Inconvénients: coût de développement élevé voire très élevé (notamment pour la fabrication des masques de gravure) et un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) de développement de plusieurs mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.).

Le développement se faisait (dans les années 1970-1980) en dessinant les motifs des circuits, servant à fabriquer les masques par un procédé photographique. Aujourd'hui, on développe un circuit électronique (Un circuit électronique est un ensemble de composants électroniques interconnectés sur un circuit imprimé dans le but de remplir une fonction. C'est pour cela qu'un circuit électronique est souvent...) en utilisant un langage de description (VHDL, Verilog ou encore SystemC), qui est ensuite compilé par synthèse logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant...) pour produire automatiquement le dessin du circuit. On utilise les mêmes langages de description pour réaliser des prototypes et des pré-séries avec des composants logiques programmables ou FPGA.

En raison du coût initial important, la production d'ASIC est généralement pour des gros volumes (>100 000 pièces par an), sauf lorsque le sur-mesure est indispensable. Dans ce cas, le fabricant rattrape le coût de son investissement avec un prix de vente plus élevé.

On qualifie les gros ASICs de SoC (system-on-chip, ou système sur silicium), lorsqu'ils intègrent processeur(s), interfaces, mémoires, etc. , totalisant plusieurs millions de portes logiques, et qu'ils assurent la quasi-totalité des fonctions de la carte.

Page générée en 0.037 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique